Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

La petite phrase de la présidente de l’agence Yonne Tourisme, Isabelle FROMENT-MEURICE, fait exploser de rire la salle. « J’espère que vous êtes venus avec la bonne voiture ! ». A ses côtés, un arbre de belle taille. Un tulipier de Virginie. Produisant d’ordinaire des feuilles couleur or en automne, le végétal est en règle générale majestueux et s’épanouit idéalement dans les parcs ou les grands jardins. Désormais, il ira agrémenter l’espace naturel des sources de Druyes-les-Belles-Fontaines, réceptionné avec le sourire par deux représentants de la commune…

 

APPOIGNY : Diantre ! Il peut pousser à plus de trente mètres de hauteur. Possédant de belles fleurs en forme de tulipes, d’où son appellation si caractéristique. Dorénavant, le parc des sources de Druyes-les-Belles-Fontaines en possèdera un spécimen qui ne demande qu’à croître. Heureusement pour eux (Danielle GERVILLE REACHE et Philippe SIGORINI, les représentants de la petite localité de Forterre) n’ont eu à le porter que sur quelques mètres seulement, avant de rejoindre le parking de l’Espace culturel et de le glisser, sans doute tant bien que mal, dans le coffre de leur véhicule ou sur les sièges arrière !

Mais, ils ne pouvaient refuser un tel cadeau, une récompense remise lors de la cérémonie « Villes et Villages Fleuris de l’Yonne », concoctée par le Conseil départemental de l’Yonne et l’agence de développement touristique, Yonne Tourisme.

Parmi les nombreuses distinctions – nous y reviendrons dans un article complémentaire -, celle-ci eut le particularisme de placer sous le feu des projecteurs le quatrième village préféré des Français, selon les votes hexagonaux de la célèbre émission télévisée de Stéphane BERN.

 

 

« Pour sa mise en valeur des sources de la Druyes, son espace soigné et agréable, le jury a décerné un prix dans la catégorie des communes de 201 à 500 habitants, à Druyes-les-Belles-Fontaines, expliqua Isabelle FROMENT-MEURICE, présidente de l’institution touristique départementale, cela met en lumière un véritable lieu de vie avec le parcours santé, l’aire de jeux et sa fameuse guinguette, au bord du point d’eau… Un site que je ne peux que vous recommander de visiter ».

Une manière de rentrer dans le dur pour les lauréats qui devaient réceptionner cet arbre dans son pot, déjà lourd à manipuler sur la scène !

« Cet arbre, vous êtes obligés de le planter, poursuivit la conseillère départementale, ainsi vous serez dans l’obligation de penser à nous, de penser à ce jury qui vous a remis ce prix ! ».

Il n’y a plus qu’à ! Un arbre supplémentaire pourra bientôt s’épanouir dans cet écrin de verdure et de féérie aquatique que sont les sources de la Druyes.

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Vingt ans. C’est l’âge adulte. Un chiffre mythique dans la chronologie humaine, entre le possible et l’improbable. Celui du temps des anniversaires. De la célébration festive, des bilans analytiques. Celui de la rétrospective, aussi : cela fut assuré par la directrice de la structure associative, spécialisée dans l’insertion, Patricia FLAVIN. Mais, c’est aussi le temps de la projection. Des perspectives et des projets. MOBIL ECO, au carrefour de sa jeune existence, possède tous les arguments pour mieux s’affirmer dans le futur…

 

ROSOY : Il est joli le scooter au coloris jaune paille trônant près de l’estrade. Une petite merveille de technologie, à la pointe de l’alimentation électrique. Pendant les diverses causeries des intervenants, lui, ce mode de locomotion utile et apprécié de ses utilisateurs, se recharge de manière tranquille sous le regard indifférent du public. Un peu en déconnexion de ce qui se joue ici. C’est-à-dire un anniversaire ! Mais, attention, pas n’importe lequel. Celui d’une structure associative dont le patronyme rayonne bien au-delà de sa base arrière du Sénonais : « Mobil Eco ». Vingt ans, déjà ! Vingt années d’offres de service de tout poil pour faciliter l’accès à cette sacro-sainte mobilité, indispensable à celles et ceux qui cherchent, notamment, à se réinsérer dans la vie active, la formation et l’emploi.

 

 

La plateforme mobilité a tout d’une grande !

 

A écouter les speechs des nombreux orateurs – protocole cérémonial oblige ! – qui vont se succéder sur la petite estrade de la salle des fêtes locale, il semblerait que l’entité n’a pas pris une ride depuis sa création. Mieux, pour rester dans le contexte de la mobilité partagée, Mobil Eco a toujours un tigre dans le moteur ! Vrai ! Il suffit de lire la petite plaquette, fraîchement imprimée sur fond orangé qui est remise à l’entrée de la salle pour en apprécier toute la vitalité. Et la subtilité !

Transport solidaire, location de véhicules, garage solidaire, auto-école sociale, conseil mobilité, garage itinérant…, le décor est planté. Toutes celles et tous ceux qui sont inscrits dans une démarche de prospective recherche de formation et d’emploi (et bénéficiaires des minima sociaux en guise de corollaire financier) sont à même de profiter de cette cascade de possibilités, qui ne tombent pas tout cru du ciel. Mais, c’est tout comme !

La plateforme de mobilité sénonaise est devenue une grande fille. Prête à s’émanciper davantage, comme le suggérera l’excellent Wassim KAMEL, sous-préfet de l’arrondissement le plus septentrional du territoire. Oui, il a raison. Car pour gagner en pérennité et rayonner bien au-delà de son périmètre originel, l’association reconnue d’intérêt général doit sans doute voir un peu plus grand dans la taille du costume à endosser. Au niveau départemental, c’est sûr !

 

 

Insertion et mobilité, les fondamentaux d’une entité à l’efficience bien rodée

 

Aujourd’hui, cinq intercommunalités du nord de l’Yonne ont recours à ce dispositif que recommandent tous les acteurs de l’emploi icaunais, de Pôle Emploi à la Mission Locale, en passant par le PEIPS/PLIE à CAP Emploi. Y compris le Conseil départemental, les mairies et les agences d’intérim.

De la naissance à la croissance et au développement, Mobil Eco a su gérer du mieux possible ces différentes étapes. Voire en évitant les crises de l’adolescence. « Il y en a eu dixit le président Jean-Luc KLEIN ; aujourd’hui, notre structure arrive à l’âge adulte, après moult péripéties… ».

La directrice, en phase de départ, Patricia FLAVIN – cette figure de l’insertion icaunaise ayant formé un truculent binôme sur plusieurs années avec l’ancien président René CORNET cèdera sa place à Stéphane PERENNES au 01er janvier 2024 – fit un long résumé de ces deux décennies, ponctuées de moments forts dans la vie de cette association populaire. Celle-ci fonctionnant sur deux fondamentaux : l’insertion, l’accompagnement de personnes vers un emploi stable et une forme pérenne d’existence, et surtout la mobilité. Son principal credo.

Celle-ci se décline en différentes strates. Le transport solidaire, d’une part, qui permet aux demandeurs d’emploi d’accéder à des formations et entretiens d’embauche ainsi que les déplacements sanitaires des seniors. La location de véhicules est un autre point fort de cette stratégie. Elle s’appuie sur les automobiles, certes, mais aussi les scooters – nous l’avons dit de très belle esthétique ! -, de cycles, voire même de trottinettes pour les plus véloces au maniement de ces engins. Le garage associatif intervient en second rideau afin de gérer la maintenance et les réparations de ce parc mobilité. Sa version itinérante est fonctionnelle grâce à un camion équipé.

Quant au permis de conduire, il est facilité grâce à une auto-école sociale. Un service de conseil à la mobilité fait même office de guichet unique au sein de cet organigramme afin de chapeauter l’ensemble des besoins des utilisateurs. Un système bien établi et puissamment rodé.

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

2022, c’était le rendez-vous initial. Il permit à la municipalité de poser les jalons de cet évènement en plébiscitant une vingtaine de sportifs du terroir et de les placer sous le feu nourri des projecteurs, le temps d’une manifestation bon enfant, très appréciée des récipiendaires et du public. Pour la seconde édition, Nicolas SORET – en maître de cérémonie – et Mohamed BELKAID, adjoint délégué aux sports,  ont vu les choses en plus grand. Trente-trois diplômes devaient être remis avec la présence d’un sacré parrain, en la personne de l’inamovible Guy ROUX !

 

JOIGNY : Dites 33 aurait pu suggérer le docteur ! Au-delà de tous les symboles, le chiffre a du bon pour les sportifs de la cité du Middle Yonne. Il s’identifie au nombre de personnes récompensées lors de cette soirée des plus cordiales, se déroulant dans les salons de l’Hôtel de ville.

Un évènementiel qui prend racine, désormais, dans le paysage local. Comme d’autres agglomérations le font dorénavant sur notre territoire, à Auxerre, à Avallon, à Sens, etc. Saluant leur mérite et leur implication, ces titres distinctifs auront permis de constater la bonne vitalité de la sportive locale. Et de distinguer celles et ceux ayant porté haut les couleurs de la commune dans leurs disciplines respectives tout en remerciant tous les bénévoles qui y sont associés dans les clubs locaux.

La présence, toujours très remarquée, de l’éternel ancien coach de l’AJ Auxerre, Guy ROUX, a fait le reste. Avec sa bonhommie légendaire, l’ex-entraîneur mais toujours fin observateur de la chose sportive hexagonale y est allé également de ses malicieux commentaires pour le plaisir de tous !

 

 

Les résultats :

33 diplômes ; 34 récipiendaires.

Performance collective féminine (2 diplômes) :

Afua-Lola Osei-Yeboah
Danse Harmonies 3ème place au Championnat de France catégorie duo danse show junior jazz ballet

Fatine Boujlal
Danse Harmonies 3ème place au Championnat de France catégorie duo danse show junior jazz balle

Performance collective masculine (3 diplômes) :

Jean-Luc Chapillon
USJ Pétanque CHAMPION DE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE VETERANS 2023

Éric Tschirhardt
USJ Pétanque CHAMPION DE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE VETERANS 2023

Alain Chevance
USJ Pétanque CHAMPION DE BOURGOGNE FRANCHE-COMTE VETERANS 2023

Performance collective mixte (4 diplômes) :

Romain Léthumier
Les Icaunais Givrés champion et record de France relais 4 x 50m et relais 4 nages 4 x 250m nage libre

Jean Delécluse
Les Icaunais Givrés champion et record de France relais 4 x 50m et relais 4 nages 4 x 250m nage libre

Arnaud Chassery
Les Icaunais Givrés champion et record de France relais 4 x 50m et relais 4 nages 4 x 250m nage libre

Aurore Bruzzo
Les Icaunais Givrés champion et record de France relais 4 x 50m et relais 4 nages 4 x 250m nage libre

Performance individuelle féminine (2 diplômes) :

Camille Dechaunac
USJ Plongée, 3ème en bi-palmes au Départemental avec 68,20 m et 4ème au championnat Régional BFC

Emilie Gruss
USJ Athlétisme, Championne de France Master du 1500m en salle, Championne de France Master du 3000m en salle, Championne départementale de Cross 2023, 3ème Championnat de France Master du 10000m, 3ème Championnat de France master du 5km

 

 

 

Performance individuelle masculine (5 diplômes) :

Jérôme Bodin
USJ Karaté, 1er en championnat de l'Yonne combat, 1 er en championnat de ligue régional combat, sélection et participation au championnat de France combat, obtention du diplôme d'animateur fédéral

Thomas Urien
USJ Athlétisme, Champion départemental de Cross 2023, 33ème Championnat de France de Cross, 20ème Championnat de France de 10km.

Claude Pivat
USJ Aïkido, Obtention du grade 5ème Dan

Martin Larousse
USJ Aïkido, Obtention de la ceinture noire 1ère Dan

Philippe Boige
USJ Plongée, 3ème toute catégorie en bi-palme, 1er en Master 2 championnat régional BFC. 2ème toute catégorie sans palme 1er en Master 2 championnat régional BFC. 2ème toute catégorie 26x25 1er en Master 2 championnat régional BFC.

Catégorie Espoir Moins de 21 ans (7 diplômes) :

Thomas Lachaume

USJ Volleyball, Champions de Bourgogne Franche Comté UNSS, 3ème place aux Maxi-Volleyades Coupe de France, Participation aux championnats de France UNSS

Laura Paffen
USJ Tennis, Championne de l’Yonne 13/14 ans pour la 2ème année consécutive.71 matchs, 38 gagnés en simple et 3 en double.

Malo Defontaine
USJ Natation, Vice-champion de l’Yonne du 100m brasse – meilleur brasseur du département de l’Yonne

Leila Morand
USJ Natation, Record départemental 50m dos plus de 18 ans.

Lola Bodin
USJ Karaté, 1ere en championnat de l'Yonne combat, 2eme en championnat de l'Yonne Kata, 2eme en championnat Bourgogne combat, 3eme en championnat de ligue régional combat,3ème à l'open de l'Aube Kata et 2eme en combat, sélection en championnat de France Kata et Combat, obtention de la ceinture noire 1ere dan.

Charlotte Leroy
USJ Basketball, 2ème année de pôle espoirs, 3ème du championnat Elite poule haute, quart de finale Leaugue de France Junior 3x3 U18. Entrée au centre d'entraînement de Chenôve U18 France.

Maela Chanrion
Danse Harmonies, 2ème place au championnat de France dans la catégorie Hip hop solo adulte. 2ème en solo disco, 3ème en small hip-hop adulte, 3ème en small danse show adulte.1ère en small hip-hop adulte. 1ère en formation hip hop adulte & 1ère en formation danse show adulte.

Prix du bénévolat catégorie juge arbitre (1 diplôme) :

Ghislaine DE DIN, USJ gymnastique, entraîneur depuis 1976, juge niveau 4, trésorière depuis 2009

Prix du bénévolat catégorie encadrant/coach (4 diplômes) :

Franck Lepleux

USJ Karaté, entraîneur bénévole au club depuis 1994, obtention du grade ceinture noire 5eme dan de karaté.

Thomas Marchand
 USJ basketball, équipe de U17 région 2 fois vice-champion de Bourgogne-Franche-Comté.

Marie-Noëlle Bauchet
USJ gymnastique, entraîneur depuis 1980 et secrétaire du club depuis 2009.

Sylvain Grégoire
USJ Plongée, encadrement no-limite en profondeur apnée, formateur de formateur, Obtention du diplôme de moniteur Fédéral 2ème degré. Président du club

Prix du bénévolat catégorie ancienneté (2 diplômes) :

Françoise Duval

USJ Natation, bénévole au sein du club depuis 1981.

Diplôme commun : Pascale et Jean Luc Bonfillou, pour leurs années à l’USJ gymnastique depuis 1996.

Titre honorifique (3) :

Guy Roux

Catherine Naudin, pour ses 8 années de présidence au comité handisport de l’Yonne et ses 5 années d’organisation du challenge intergénérationnel à la ville de Joigny.

Audrey Cavelier, les Icaunais givrés, Championnats du monde de nage en eau froide : 3ème place au 100m dos, Vice-championne du monde au 50m dos, championne du monde au 50m brasse.

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Permettre à sa clientèle d’accéder à toutes les solutions préconisées par ses services au moment où elle en a besoin, voilà l’alchimie qui se matérialise comme la transformation du plomb en or avec la réouverture du bureau postal du centre-ville auxerrois. Après quatre mois de travaux, l’agence principale de l’entité au logo jaune – elle a ouvert ses portes début novembre - a été inaugurée. Une infrastructure se positionnant sur la complémentarité de la présence physique et des vertus du digital…

 

AUXERRE : C’est le nouveau visage de La Poste. Il se décline de manière factuelle via une nouvelle génération de bureaux, proposant un service à la fois universel et personnalisé. Un lieu de vie où règnent l’espace, la luminosité, l’esthétique. D’emblée, les impressions sont très agréables. Rien à voir avec l’ancienne configuration du site dont on peine à se remémorer les souvenirs. Moderne, ergonomique, aérée, accessible : la vitrine représentative de l’entreprise, filiale de la Caisse des Dépôts et de l’Etat, surprend. Ici, promet-on, « l’ambition est d’offrir une expérience client aux meilleurs standards du marché ». Selon le principe de la stratégie omnicanale. Au vu du résultat, on ne peut que le croire !

Concrètement, de quoi s’agit-il ? Pour s’adapter aux nouveaux enjeux consuméristes et aux besoins de sa clientèle, La Poste a décidé de proposer en ces murs, ces fameux bureaux postaux toujours très fréquentés par la population, un mix entre le relationnel physique, avec la présence de conseillers, mais aussi de se doter des meilleurs outils numériques, lui permettant de répondre à la puissance du e-commerce et de la digitalisation. Un deux en un des plus efficients qui satisfait au final tous les utilisateurs de ce système.

 

Entre confort et confidentialité : un nouvel espace d’accueil valorisant

 

D’où ce terme de distributeur omnicanal. Une combinaison judicieuse propre au marketing, qui offre vente et contact avec la clientèle, en employant de façon simultanée tous les canaux disponibles, en relation les uns avec les autres à l’instar d’un lieu d’échange (le bureau de poste dans le cas présent), la téléphonie, Internet et ses dérivatifs numériques, les produits, etc. Les sociologues parlent alors de « omniconsommateurs » dans l’évolution de la consommation. Une stratégie que La Poste, via sa filiale bancaire, aura su mettre en exergue dès l’année 2018 avec l’ensemble de ses réseaux…

Dans les faits, l’application de cette stratégie se traduit par la fluidification des parcours clients, ces derniers à peine franchis les portes du bureau postal ! Equipés de smartphones, les postiers peuvent orienter le flux plus facilement ou encore traiter des opérations simples comme l’envoi de colis ou le retrait des instances. Ainsi, il est désormais possible de retirer un colis grâce à l’identité numérique La Poste sans présenter de pièce d’identité.

Au-delà de l’élégance cosy du mobilier, on notera l’effort effectué par l’entreprise envers ses usagers en termes de confidentialité. Ces évolutions, le confort et la discrétion, ont été réalisées en parfaite osmose avec la Banque postale. Preuve de ce croisement d’idées qui se veut pertinent et efficace.

 

 

 

Un projet de 774 000 euros d’investissements

 

Présents lors de ce rendez-vous inaugural, les élus auxerrois (le premier édile Crescent MARAULT, Carole CRESSON-GIRAUD, première adjointe à la Ville d’Auxerre qui en fera l’éloge lors de son discours, Vincent VALLE, adjoint à la politique du logement et de l’habitat, etc.) ont été admiratifs par le travail de rénovation effectué en ces murs. Incontestablement du bel ouvrage pour un univers commerçant !

Directrice exécutive de La Poste en Bourgogne Franche-Comté depuis le 01er juillet, Sylvie GUILLAUME a pris soin d’ouvrir solennellement la cérémonie protocolaire de cette inauguration importante, présentant la nouvelle génération de ses bureaux ouverts à la clientèle.

En préambule, celle-ci ne manqua pas de saluer l’équipe de collaborateurs (conseillers bancaires, chargés de clientèle, managers) en place au sein du bureau d’Auxerre centre-ville, piloté par son directeur de secteur, Fabien BASSARD.  

Le secteur d’Auxerre est composé de 24 agences postales communales et de 9 relais poste commerçants. Soit un maillage géographique qualifié de « puissant » par la dirigeante.

Evoquant la genèse de ce projet d’un coût de 774 000 euros d’investissement, Sylvie GUILLAUME expliqua les différentes étapes de la modernisation du site. Des travaux qui ont couru sur une courte période comprise de juillet à octobre 2023. A date, ce sont environ trois cents clients qui fréquentent au quotidien le bureau du cœur d’Auxerre, et plus de 800 clients journaliers sur la totalité du secteur auxerrois.

 

 

S’adapter entre digital et présence physique…

 

D’une surface de 450 mètres carrés, dédiés aux 19 500 clients particuliers et 500 professionnels, le bureau central d’Auxerre occupe une place prédominante dans la stratégie de La Poste.

« On est un point de commerce attaché aux services, rappela Sylvie GUILLAUME, insistant sur l’aspect présence postale. C’est notre philosophie et notre ADN d’être à l’écoute de nos clients. On doit naviguer entre digitalisation et de présence de proximité. On est là aussi pour aider les personnes qui ont besoin de chaleur humaine… ».

Grâce à ce dispositif, La Poste renforce son leadership économique dans l’ancrage territorial. « Un modèle qui se tient, selon la responsable régionale, malgré l’attrition du volume de lettres en décroissance, mais c’est un contexte auquel  nous devons faire face en nous diversifiant car nous écrivons plus de mails que de courriers ! On se renouvelle avec des modèles différents… ».

Sylvie GUILLAUME aborda également sous les yeux du président de la CDPPT 89, Gilles DEMERSSEMAN, la présence postale sur le territoire de l’Yonne.

« C’est notre troisième défi, affirma-t-elle, dans l’Yonne, on est très présent avec 181 points de contact. Nous avons rénové le bureau de Sens (centre-ville) récemment ainsi que celui des Champs-Plaisants dans la même ville avec le concept France Services. Nous allons rafraîchir le bureau de poste de Toucy. Sans omettre l’Etape numérique de Monéteau, ouverte depuis peu. Afin d’accompagner les clients qui sont en difficulté avec le digital. Nous travaillons à un maillage important qui correspond aux besoins des habitants de ce territoire en concertation avec la Commission départementale de la Présence Postale du Territoire dont je salue le président... ».

Du pain bénit pour Gilles DEMMERSEMAN et Marcel CHEVILLON, membres de la commission, qui assistaient à la cérémonie !

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Les nombreux aficionados icaunais de la gastronomie se souviennent certainement du talentueux cuisinier Keigo KIMURA, né à Osaka, capitale nipponne des arts culinaires comme Lyon l'est pour nous en quelque sorte. Ce jeune chef débarqua au printemps 2007 à Saint-Julien-du-Sault, pour l'ouverture du restaurant « Les Bons Enfants ». Une table créée par un ancien imprimeur parisien, François-Pierre LOBIE, passionné de cuisine et d'histoires culinaires, pouvant disserter à loisir, sur l'oreiller de la belle Aurore ou le pot-au-feu de Dodin-Bouffant !

 

DIJON (Côte d’Or) : Cet homme cultivé se souvenait avec émotion des déjeuners partagés dans les années 60, avec son grand-père notaire. La traction Citroën les emmenaient à Montbard, tandis que nos deux compères s'attablaient à l'hôtel de la gare, où le chef BELIN, doublement étoilé au Michelin, les régalaient d'escargots de Bourgogne, de truite farcie «  délices de Buffon » et autre saupiquet montbardois. Une autre époque assurément !

Dans ce nouveau restaurant, le succès fut immédiat, grâce à la cuisine de ce chef travailleur et de sa petite brigade. On se souvient de ris de veau du docteur KELLOGS croustillants et  moelleux à souhait. Michelin ne tarda pas à distinguer la jeune maison d'un « Bib » gourmand. François SIMON, alors au « Figaro », contribua lui aussi à faire connaître cette  table prometteuse, fermée depuis lors...

 

 

Une « Aspérule » à succès : deux restaurants et deux fois étoilés !


Puis, Keigo KIMURA partit à Paris où il ne se plut pas dans cet hôtel de chaîne au personnel très véhément syndicalement ! Il revint dans l'Yonne à Auxerre pour y ouvrir « L’Aspérule » qui fut étoilé Michelin en 2015. Puis tenté par la grande ville, Keigo et sa famille atterrirent à Dijon. Là, « L'Aspérule », version Côte d’Or, fut également étoilé en 2019 ! A Auxerre, demeure rue du Pont « Le Bistrot de L’Aspérule », mais Keigo n'y est plus. Dommage pour l'Yonne.

L’établissement dijonnais n’est pas très loin de la magnifique halle du marché. On en profite aussi pour se réjouir de l'installation, sous ce bel antre gourmand, de la maison « Colombo ». La convivialité n'y est pas feinte, entre une lapée d'un mercurey blanc de belle tenue et une bouchée d'un délicieux pâté-croûte au lapin. Ne changez rien les amis !

 

 

Inquiétude persistante avec l’envolée des prix des vins de Côte d’Or



Mais, il est l'heure de se diriger vers la commerçante rue Jean-Jacques Rousseau. C'est un réel plaisir de pousser la porte de cette bonne table, et d'y retrouver le chef Keigo ! Un sommelier volubile nous présente la carte des vins et s'inquiète fort légitimement - à l'instar de François REBSAMEN, maire de Dijon, rencontré le matin -  de la hausse vertigineuse des prix des vins de Côte d’Or : + 300 % parfois ! Oui, vous avez bien lu ! Votre serviteur pense qu'en la matière, tout cela finira mal, et qu'il serait grand temps, comme l'admoneste fort légitimement Dominique BRUILLOT (responsable de la revue « Bourgogne Magazine ») de rendre les vins de notre région à la Bourgogne !

 

 

Un excellent champignon aux effluves odorants de trompettes…

 

L'impeccable kir est accompagné d'une délicieuse version, aplatie de la gougère. C'est fort bon. Un rully premier cru de l'exceptionnel domaine « Dureuil-Janthial » agrémente le début de ce bon déjeuner aux multiples petites assiettes ! Cela commence bien. La compotée de topinambours est assaisonnée d'une légère compotée d'olives noires. C’est délicieux. 

Tout comme le pain, d'ailleurs ! Un plat exquis retint mon attention : ce champignon farci d'une fine chair de volaille aux odorantes trompettes. Au fond de l'assiette, une fine sauce aux effluves de beurre persillé complète ce plat agréable. C'est un peu pour goûter pareille recette que l'on se rend dans ce type de restaurant, songeai-je alors en sauçant mon assiette avec application ! 

 

 

 

Un étoilé qui sait régaler la Bourgogne


J'ai moins aimé la Saint-Jacques cuite pochée dans un bouillon de « dashi » (bonite séchée). Evidemment, c'est bon. Mais, j'ai un faible pour la version poêlée. Cela lui donne un goût incomparable de noisette ! Le filet de bœuf arrive ensuite sur la table. Il est impeccablement cuit. Les légumes sont dressés dans de jolies assiettes, le tout est à l'unisson. Un seul fromage, mais de qualité « top » : le comté de 18 mois d’affinage. C'est quand même quelque chose ! Puis, vient le temps des desserts, dont un délicieux de saison, avec la poire. Un beau étoilé et un menu dégustation à prix modique (95 euros). Merci au chef Keigo de continuer à régaler la Bourgogne, votre deuxième patrie !

 

 

En savoir plus :


Les - : à quand le retour des nappes sur la table ? Jamais, je le crains !.....

Les + : une équipe de salle dynamique et souriante.

 

 

Contact :

L'Aspérule

43 rue Jean-Jacques Rousseau

21000 DIJON

Tel : 03.80.19.12.84.

Ouverture tous les jours sauf dimanche et lundi

La formule déjeuner est proposée à partir de 40 euros.

 

Gauthier PAJONA

 

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil