Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Forcément, il y avait de l’émotion dans l’air comme l’aurait suggérée l’enseigne URGO ! Le moment se voulait un brin solennel, d’ailleurs l’animateur vedette de la cérémonie de vœux – le vice-président du conseil départemental, conseil communautaire de l’Auxerrois et maire de VENOY Christophe BONNEFOND a su entretenir le suspense – a invité l’édile d’Auxerre et président de l’Agglo, Crescent MARAULT, à le rejoindre sur la scène. Récipiendaire à l’honneur et parce qu’il le mérite vraiment : Philippe MAILLET !   

 

VENOY : Il aura finalement dû attendre les toutes dernières minutes de la très longue cérémonie des vœux aux citoyens de la localité pour assister à une remise de médailles, récompensant celles et ceux des habitants du cru ayant fait l’actualité en 2023. Un évènement qui aura suscité des sourires, des larmes et beaucoup d’émotion.

Apprenti au sein des Compagnons du Devoir à Auxerre, Jonathan GUYOU s’est vu décerner un accessit distinctif par le maire de la commune périphérique auxerroise Christophe BONNEFOND. Logique, le jeune homme qui alla d’un pas léger chercher sa récompense sur l’estrade de la salle des fêtes, dont la spécialité professionnelle n’est autre que la maçonnerie, est un double médaillé d’or, à la fois départemental et régional, obtenu au concours de l’un des « meilleurs apprentis de France », édition 2022.

 

 

Récompensé pour être au service de l’intérêt général…

 

Puis, ce fut le tour de Christiane COMMEAU d’être sollicitée par le premier élu communal. Afin de recevoir la médaille de l’enfance et des familles. Une récompense qu’elle doit à son investissement professionnel en qualité d’assistante maternelle, travail exercé depuis l’âge de 25 ans. In fine, ce sont au total entre les enfants en garde périscolaire, ses propres enfants, petits-enfants, et arrières petits-enfants, près de 130 bambins (127 exactement !) que cette sympathique personne à l’émotivité éprouvée par la circonstance a accompagné dans les premières années de leur existence.

Restait le dernier récipiendaire. Une personnalité qui aura agi dans l’intérêt général de la commune et bien connu de l’assistance : Philippe MAILLET, ancien maire de 2001 à 2014 – le mentor de l’actuel édile – qui demeure toujours très actif, avec dévouement pour sa commune de prédilection, mais aussi au sein du Syndicat départemental d’Energies de l’Yonne (SDEY) et au Centre de Gestion.

C’est accompagné de Crescent MARAULT, président de l’Agglomération de l’Auxerrois et maire d’Auxerre que Christophe BONNEFOND remis le diplôme officiel et la médaille de maire honoraire à l’intéressé dont le sourire affiché largement sur son visage fit plaisir à voir…

 

Thierry BRET

 

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

C’est presque devenu une habitude pour cette figure politique et associative de la vie sénonaise. Une distinction supplémentaire qui vient s’ajouter à d’autres titres de gloire dont la médaille de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques qu’il avait obtenue en 2012 pour services rendus à l’Education nationale. Lors de la récente cérémonie des vœux, le maire de Sens Paul-Antoine de CARVILLE a donc remis la médaille de la Ville à Charles-Hervé MOREAU. Une récompense honorifique logique pour un homme  qui a consacré beaucoup de son temps à cette agglomération depuis 1988…

 

SENS : Il avait choisi de vivre à Sens pour des raisons professionnelles – une nomination au titre de directeur de la division agencement de salons de coiffure pour l’enseigne WELLA – et cette ville le lui rend bien ! Figure de la vie locale, contributeur à la création en 1997 du lycée Saint-Etienne en sa qualité de président de l’OGEC, l’organisme qui assure la gestion des établissements scolaires privés et président très actif de la structure associative PENELOPE BARRE – l’entité dispose de sa fameuse boutique favorisant la récupération et l’insertion -, Charles-Hervé MOREAU s’est donc vu décerner la médaille de la Ville de Sens, aux termes de la traditionnelle cérémonie des vœux, accueillie dans le grand salon de la mairie.

 

 

L’ancien élu municipal qui a travaillé longtemps aux côtés de Marie-Louise FORT aura eu l’opportunité de se distinguer durant ses divers mandats vécus entre 1995 et 2000, puis de 2014 à 2020, par sa bonne gestion des finances et son implication dans une multitude de dossiers : le programme Cœur de Ville, le complexe Roger Breton, un marché couvert totalement renouvelé, les travaux concernant l’église Saint-Pregts.

Source d’inspiration pour Paul-Antoine de CARVILLE, l’actuel édile de Sens, Charles-Hervé MOREAU devait être longuement applaudi par le parterre de personnalités politiques et institutionnelles, une fois épinglée de cette nouvelle médaille qui traduit un engagement sans faille…

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Le nom de sa société, elle le doit à sa grand-mère, Mireille. Du côté de sa maman. Une contraction réfléchie du mot qui lui a permis de créer « MEILLE ». Un prénom qu’elle porte aussi en seconde position après celui, nettement plus dans le vent, de Louanne. Très tendance dans sa version musicale, comme chacun le sait ! On ne peut d’ailleurs souhaiter que la même réussite à ce petit bout de fille souriante et dynamique, portant fièrement ses 26 printemps, qui s’est lancée en 2023 dans une folle aventure : le stylisme et la mode. En développant sa propre gamme de vêtements.

 

SAINT-GEORGES-SUR-BAULCHE : Elle a de la suite dans les idées, la demoiselle ! Et surtout, elle sait parfaitement où elle va. Et là où elle veut aller par rapport à l’avenir professionnel qui se présente à elle. Une « gamine » qui veut en découdre avec les codes traditionnels du monde du travail où la jeunesse n’aurait pas trop sa place pour entreprendre. Qu’on se le dise mais Louanne CHENET a bien les pieds sur terre. Même si elle s’aventure dans un univers, celui du stylisme et de la mode, parfois parsemé d’embûches, qui peut l’amener à vivre ses rêves ; tout éveillée !

 

 

A 26 ans, la jeune femme est déjà à la tête de son entreprise, baptisée sobrement « MEILLE ». Un jeu de mot obtenu avec le prénom « Mireille ». Celui de sa grand-mère maternelle, qu’elle porte en seconde identification. Réalisant son chiffre d’affaires uniquement par l’intermédiaire du numérique et de sa référence sacralisée : Internet. Ses clientes, de tout horizon et de tout âge, vivent à Paris. Ou ailleurs, selon les cas. Paris où elle se rend très régulièrement pour y accroître son business lors d’opérations de vente éphémères au Carreau du Temple, dans le troisième arrondissement.

2024 pourrait correspondre à une extension de sa zone d’influence. Côté vente et distribution, il va de soi ! Car, elle le reconnaît bien volontiers ; pour l’heure la souriante Louanne n’est encore guère connue dans le landerneau originel. Pourtant, elle est une adepte des circuits courts et de la production locale. Déjà, les tissus avec lesquels elle réalise toute une garde-robe, y compris les accessoires, proviennent de matières « upcyclées ». Sa marque de fabrique, en quelque sorte, pour celle qui ne désire pas encombrer davantage la planète.

 

 

« Le must, pour moi, dit-elle, c’est de réaliser mes confections avec des produits made in France, tout en étant proche de Paris... ».

Concevoir librement ses « vêtements de la bonne humeur », comme elle se plaît à dire. Sa gamme chromatique n’engendre pas la mélancolie et se veut éclectique selon les tissus travaillés ; elle aime jouer avec les formes, les volumes, la longueur, les jeux de texture, les carreaux, les rayures, offrant ainsi une palette complète et insolite de ses propres visions géométriques.

Petite, elle aimait s’habiller toute seule, comme une grande. Sa passion créative la gagne alors qu’elle est encore lycéenne. S’arcboutant sur des pièces uniques dont elle seule se vêtirait. Des pièces issues de son imaginaire fécond et créatif. C’est d’ailleurs cette quête de l’unicité qui la pousse dans ses ultimes retranchements : créer sa propre marque de produits. Scolairement parlant, elle évolue dans le milieu du stylisme où elle fait ses gammes en emmagasinant techniques et savoirs, Le modélisme lui convient aussi. Grand bien lui fasse ! L’expérience s’accumule au détour des différents univers de la mode qu’elle côtoie dans la capitale. Elle s’essaie même dans l’image et le shooting. On connaît la suite et le résultat.

Le monde de l’enfant et de l’homme l’interpelle aussi. Pour laisser libre cours à son imaginaire débordant de réalisations à venir…

 

Thierry BRET

 

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

La Fédération départementale du Parti Communiste de l’Yonne débute la nouvelle année en fanfare ! Par l’entremise d’une conférence publique, tenue à Auxerre ce mercredi à 19 heures, qui traitera d’une thématique très brûlante, se rapportant à la consommation énergétique : l’envolée des coûts ! Comment y faire face ? Et surtout quelles alternatives existantes pour y remédier face à l’urgence climatique ? Directeur de « l’Humanité » et sénateur de la Seine-Saint-Denis, Fabien GAY, apportera ses lumières sur le sujet…

 

AUXERRE : Le PCF de l’Yonne frappe fort ! Dès les premiers jours de la nouvelle année en mettant le doigt là où cela fait très mal au bas de laine des Français et de nos concitoyens bourguignons, les factures d’énergie qui explosent ! Connu pour son franc-parler et sa non-pratique de la langue de bois, le sénateur communiste de la Seine-Saint-Denis Fabien GAY se déplacera en terre icaunaise ce mercredi afin d’y prêcher la bonne parole pour répondre aux multiples interrogations se rapportant à ce sujet.

Pourquoi les factures de gaz et d’électricité partent en vrille année après année ? Est-il nécessaire de revoir l’organisation du marché de l’énergie en France alors que celui-ci nous est imposé par l’Union européenne ? Comment venir en aide aux plus démunis d’entre nous ? Quelles seraient les nouvelles ressources énergétiques à privilégier face à l’urgence climatique ?

Travaillant sur ces items depuis pas mal d’années, le patron de notre confrère « L’Humanité » a des choses à dire et veut le faire savoir au plus grand nombre.

 

 

Copieux programme en perspective pour le sénateur communiste à Auxerre

 

Répondant favorablement à l’invitation du PCF 89, piloté par la secrétaire départementale Marie-France GHERSI BURIER, le parlementaire francilien abordera ces différents aspects qui interpellent bon nombre de nos compatriotes lors d’une réunion publique, accueillie à la salle Anna de la Maison Paul Bert à Auxerre, le 10 janvier, dès 19 heures.

Pour mémoire, au Palais du Luxembourg, le sénateur Fabien GAY s’occupe tout particulièrement des dossiers sur l’industrie et la politique énergétique mais aussi d’écologie. Il est d’ailleurs l’auteur d’une proposition de loi pour interdire l’emploi du cyanure dans l’extraction minière, des dossiers de libre-échange – il reste un farouche opposant au CETA -, et de défense de l’égalité républicaine et de services publics.

En marge de ce rendez-vous, Fabien GAY ira à la rencontre de syndicalistes de l’Yonne à midi, des élus locaux à 14h30 et des militants de la Confédération Paysanne à 16 heures. Un copieux programme qui attend cette figure médiatique du Parti Communiste à Auxerre.

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Le record de fréquentation est battu. Avec 60 416 entrées, obtenues sur la seule saison écoulée, l’Abbaye Saint-Germain est devenue l’un des piliers du tourisme auxerrois. Conformément aux objectifs ambitieux que s’étaient fixés en début d’année la Ville d’Auxerre. Les raisons de cette recrudescence du nombre de visiteurs ? Le partenariat liant le site médiéval avec le Centre Pompidou et les expositions qui en découlent…

 

AUXERRE : On nous annonce d’ores et déjà de nouvelles surprises ! Elles sont promises par le service Communication de la Ville. Une saison 2024 à peine naissante, qui pourrait donc être toute aussi dynamique que celle qui vient de s’écouler.

En tout cas, le partenariat avec le Centre Pompidou parisien et une programmation soutenue de rendez-vous culturels et artistiques dont les fameuses Conversations, cycle de conférence de haute volée chère à Céline BAHR et à l’ancien député, Guillaume LARRIVE, ont fait des merveilles en termes de fréquentation de ce site patrimonial exceptionnel.

 

 

Les chiffres viennent de tomber. Pour l’année 2023, ce sont 60 416 personnes qui ont ainsi rendu une visite plus que de courtoisie à ce glorieux vestige de l’Histoire, un chiffre qui permet de dépasser les ambitions initiales du début d’année établies à 60 000 personnes.

Le précédent record de fréquentation remontait à 2019, juste avant la crise sanitaire avec 55 000 entrées. Le monument phare de l’histoire d’Auxerre bénéficie du souffle novateur donné par le projet de rénovation (où en est par ailleurs la campagne participative autour de la souscription permettant de contribuer au financement des travaux ?) et de la Cité de la Parole et du Son. De bon augure pour le rayonnement touristique de la capitale de l’Yonne et de son département.

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil