La bonne nouvelle a été lâchée par François-Xavier WILLIG, nouveau responsable du groupe scolaire Saint-Joseph-la-Salle. Les cours des trois BTS seront assurés en présentiel. Une vraie bouffée d’oxygène pour des enseignants et étudiants sevrés de présence physique durant une saison complexe, imputable à la pandémie de coronavirus.

 

AUXERRE : L’année dernière, à pareille époque, parents d’élèves et étudiants avaient fait grise mine en étant privés de ce rendez-vous de pré-rentrée indispensable pour prendre la température ambiante. Celle, ô combien nécessaire, de ces retrouvailles (pour les deuxièmes années) et de la découverte pour les néophytes avant de fréquenter l’établissement devant les accueillir tout au long de la saison.

La COVID-19 était passée par là. Avec son lot indigeste de situations ubuesques, de contraintes diverses à respecter et de privations de présence physique, notamment pendant les cours.

 

 

 

Mais, cette fois-ci, les choses semblent être rentrées dans l’ordre. Le successeur de Marc BESANCENEZ, parti depuis sous d’autres cieux pour prendre la direction d’un nouvel établissement d’enseignement privé à Reims, François-Xavier WILLIG s’est voulu rassurant dès l’entame de sa prise de parole : « les étudiants des trois sections BTS se retrouveront en présentiel ! ».

Un ouf de soulagement pour les familles qui assistaient à ce cérémonial convivial de prise de contact.

 

 

Innovation avec le BTS Management opération de la sécurité….

 

Directrice de l’enseignement supérieur au sein du groupe scolaire catholique, Céline MARTI prit soin de présenter l’équipe pédagogique dont quelques-uns de ses représentants participaient à cette soirée informelle.

Professeur de lettres (elle enseigne en parallèle de la direction de l’établissement), Céline MARTI évoqua le charisme lassalien et la philosophie inculquée dans cet établissement, fondé par des frères il y a trois siècles.

« Le jeune est au centre du projet pédagogique, devait-elle expliquer, les équipes sont à son service pour construire son futur en lui transmettant des valeurs humanistes… ».

Trois sections BTS accueillent en cette rentrée une centaine d’étudiants. Pour mémoire, celui du commerce international et celui des métiers du notariat avec un partenariat mis en place depuis longtemps avec la Chambre départementale des notaires. La nouveauté provient du BTS M.O.S., pour Management opérationnel de la sécurité. Ce dernier cursus s’inscrit dans le prolongement du bac pro spécifique pour s’initier aux métiers de cette filière.

 

Thierry BRET

 

 

banniere article client arts de vivre

 

Les gymnases auxerrois ont la cote en cette période de rentrée. L’un, flambant neuf vient d’être inauguré en grandes pompes par les autorités officielles au collège Albert-Camus. L’autre, celui de l’ancien collège Bienvenu-Martin, s’est substitué à AUXERREXPO en accueillant en partie le centre de vaccination qui y était fonctionnel depuis mars…

 

AUXERRE : Assurer 900 injections par jour : tel est l’objectif des équipes sanitaires qui viennent de prendre possession depuis le début de la semaine du complexe sportif auxerrois. Un endroit idéalement situé, offrant une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite désireuses de recevoir leurs doubles doses de PFIZER, avec des zones de parking alentour.

Depuis le 01er septembre, le gymnase de l’ancien collège Bienvenu-Martin s’est donc reconverti en un espace d’accueil opérationnel, permettant d’accompagner la population devant recevoir les injections.

 

 

240 000 vaccinations déjà réalisées dans l’Yonne…

 

Avec ce déménagement, réparti tant vers ce gymnase que le centre hospitalier d’Auxerre qui peut assurer 450 injections par jour, le parc des expositions peut reprendre le cours de son existence, mis entre parenthèses depuis le 07 mars dernier. Les locaux exploités par le groupe Centre France étaient devenus l’un des principaux centres de vaccination du département avec 64 719 injections réalisées depuis son ouverture. Le transfert du matériel et des équipes s’est déroulé le 31 août.

A date, 240 000 vaccinations ont eu lieu dans l’Yonne. Un chiffre qui traduit la mobilisation des citoyens en phase avec cette vaste campagne. Et, cela devrait perdurer manifestement parmi les six centres principaux opérationnels sur l’Auxerrois.

Jeudi en milieu d’après-midi, le préfet de l’Yonne Henri PREVOST s’est rendu sur place pour visiter le nouveau site d’accueil. Il était accompagné du député de la circonscription, Guillaume LARRIVE, du président de l’Agglo de l’Auxerrois et maire d’Auxerre, Crescent MARAULT, de son directeur de cabinet, Yves LASMARTRES, du docteur Maryline SAINT-ANTONIN en charge de la Santé sur l’Auxerrois, ou encore de Marion AOUSTIN-ROTH, directrice du cabinet de la préfecture. On notait également la présence du colonel Jérôme COSTE, directeur du SDIS 89.

 

 

Etre vacciné : le seul moyen de retrouver une vie normale…

 

La petite délégation prit soin de découvrir à son rythme l’aménagement sanitaire du site où s’activèrent les équipes médicales au contact de quelques patients en attente du précieux antidote.

Le gymnase de l’ex-collège Bienvenu-Martin accueillera pour un long moment ces séances vaccinales qui visent à obtenir l’immunité du plus grand nombre face à la pandémie du coronavirus.

D’ailleurs, si des efforts doivent toujours se concentrer sur une frange de la population non vaccinées (les personnes âgées de plus de 80 ans ou les plus jeunes), les troisièmes doses de PFIZER ont débuté ce jeudi.

Parallèlement, plusieurs opérations de sensibilisation se développent depuis samedi dans les centres commerciaux de la place ; ce qui correspond à la stratégie de l’aller vers comme devait l’expliquer le représentant de l’Etat.

La vaccination va encore progresser. Dès la semaine prochaine, elle sera proposée dans les collèges et les lycées.

 

 

Le préfet ne manquera pas de saluer la réussite de ce partenariat décliné à l’échelle de l’Yonne avec les services de l’ARS (Agence régionale de Santé), le Département, le SDIS 89, les collectivités territoriales à l’instar de la Ville d’Auxerre. Un partenariat qui s’avère très efficace pour Crescent MARAULT.

Henri PREVOST profita d’un point presse pour remercier le travail intense fourni par les médecins, les infirmiers, les personnels de santé, les sapeurs-pompiers et les personnels administratifs.

D’ici une dizaine de jours, de nouvelles réunions feront plancher les différents acteurs engagés dans cette mission sociétale de grande envergure. Ils affineront la stratégie de vaccination, permettant de n’oublier personne…

 

Thierry BRET

 

banniere article client arts de vivre

Patricia BAUCHERY, directrice de l’exploitation de la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté et Willy BOURGEOIS, président du CRIJ (Centre régional information jeunesse) ont apposé leurs paraphes au bas d’une convention, renouvelant ainsi leur partenariat en faveur des jeunes…Carte avantage à l’appui !

 

DIJON (Côte d’Or) : Plus de cent mille jeunes sont détenteurs à ce jour de ce précieux accessit, offrant de multiples commodités dans les domaines de la culture, du sport, des loisirs ou de la vie quotidienne.

Un succès incontestable pour cette « e-carte Avantages » qui est mise en avant par la Région.

Destiné aux moins de trente ans, l’attribut permet de bénéficier de plus de 3 200 bons plans, à réaliser auprès de professionnels sur notre territoire.

Depuis le 01 septembre, près d’une centaine d’agences de l’établissement mutualiste régional (Bourgogne, Franche-Comté et Pays de l’Ain) offrent la possibilité à cette génération de se doter de ce sésame à la double vocation ludique et pédagogique.

Les mille cinq cents premiers souscripteurs de ladite carte numérique se verront offrir la gratuité de l’investissement par la Banque Populaire BFC, partenaire exclusif aux côtés du CRIJ pour en assurer la promotion.

Les modalités pratiques de cette carte sont à découvrir sur le référent suivant : www.avantagesjeunes.com

 

Thierry BRET

 

banniere article client arts de vivre

 

Devenue discipline olympique, pour la première fois au programme des Jeux de Tokyo, l’escalade devrait faire de nombreux émules parmi les jeunes sportifs de l’Hexagone, en quête de sensations fortes. Dextérité, vitesse et acrobaties au plus près de la paroi artificielle sont les qualités requises de l’exercice. Par curiosité, Patrick GENDRAUD s’est essayé au mur flambant neuf du gymnase du collège Albert Camus. Pour le fun !

 

AUXERRE : Inauguré cette semaine, le gymnase du collège Albert Camus a pour particularisme de posséder un mur d’escalade, permettant d’évoluer selon différents degrés de difficultés. Une infrastructure qui devrait intéressée bon nombre de jeunes collégiens ayant effectué leur rentrée ce mercredi.

Accompagné de l’adjoint à la Ville d’Auxerre en charge des Sports et de la Jeunesse, Hicham EL MEHDI, le président du Conseil départemental Patrick GENDRAUD s’est pris au jeu de la découverte de cette discipline devenue olympique cette année au Japon. Ils ont écouté tous deux les explications détaillées et techniques d’un professeur d’éducation physique maîtrisant parfaitement la discipline.

Vulgarisée par les retransmissions audiovisuelles lors des épreuves de Tokyo, l’escalade sera également présente parmi la trentaine de sports retenus pour Paris 2024. Et qui sait, si un jour de jeunes pousses du collège Albert Camus tenteront peut-être de décrocher des médailles ?

 

 

Quant au président de l’exécutif départemental, il a examiné de plus près les aspérités composant ce fameux mur d’escalade, tentant vainement de réaliser une prise ou deux lui permettant de décoller un peu du sol. Avant de renoncer de manière définitive à cet exercice impromptu et de reposer les pieds sur le tapis.

Admiratif des jeunes gens qui ont assuré une brillante démonstration, l’ancien maire de Chablis les a longuement félicités. Peut-être avec le regret intérieur de ne pas avoir été plus haut sur la surface lisse de cette construction…

 

Thierry BRET

 

 

banniere article client arts de vivre

Se faire du bien n’est pas un doux euphémisme en cette période de rentrée. Souhaitez-vous une preuve ? Il suffit de vous rendre ce prochain week-end au parc des expositions à Auxerre pour humer cette atmosphère si particulière de l’hédonisme et de la joie de vivre retrouvés. En pleine quatrième vague de pandémie sanitaire, voilà une suggestion qui fait du bien au moral et donne du vague à l’âme. Personnes chafouines s’abstenir ! A découvrir sans aucune modération !

 

AUXERRE : Né de l’étroite osmose entre des professionnels de ce secteur économique (ils seront plus d’une quarantaine à proposer leurs services et prestations deux jours durant) et Centre France Parc Expo, la filière évènementielle du groupe éponyme, organisatrice de ce rendez-vous, ce salon du bien-être sonne le retour au premier plan des manifestations festives à Auxerrexpo.

Absente de l’agenda 2020, à l’instar de la totalité ou presque des évènements accueillis dans cet antre des loisirs, de la détente et des affaires, l’animation aura pour vocation liminaire de tordre le cou à la morosité ambiante du moment. En offrant l’agréable opportunité à ses visiteurs de se plonger parmi les stands de la quarantaine d’exposants qui montreront ainsi leur savoir-faire et leurs produits.

Place au cocooning, à la redécouverte de soi et aux vertus paradisiaques de certaines techniques redonnant bouffée d’oxygène et air pur !

 

 

Entre conférences et ateliers, tests et démonstrations, le public n’aura que l’embarras du choix pour s’imprégner des dernières tendances sur le registre de ce bien-être tant espéré, synonyme de nirvana et de bonheur.

Mille mètres carrés de surface seront consacrés à cet environnement digne du jardin d’Eden. Sans omettre des espaces spécifiques réservés aux enfants. En cette période de rentrée, cela mérite que l’on s’y intéresse !

Parmi les professionnels, on retrouvera des experts en coaching et formations bien-être, de la réflexologie, du reiki, des massages assis, des énergéticiens, du feng-shui, de la sophrologie, des spécialistes de l’hypnose, de la lithothérapie, de la luxopuncture, etc.

Le programme des ateliers et des conférences ainsi que l’intégralité de la liste des exposants sont à retrouver sur le site d’AUXERREXPO.

 

 

En savoir plus :

 

Salon du bien-être

Parc des expositions d’Auxerre

Samedi 04 et dimanche 05 septembre 2021

Horaires : de 10 à 19 heures le samedi, de 10 h à 18 heures le dimanche.

Entrée et parking gratuits.

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil