Il n’y a pas que les températures qui enregistrent des poussées de fièvre ! Le prix des carburants ne cesse de tutoyer les sommets depuis plusieurs jours en France. Malgré la ristourne d’une poignée de centimes d’euros, accordée par le gouvernement. Une aide qui se délite dans le schéma inflationniste actuel. A quand une réelle prise en main de la gouvernance sur ce dossier et la baisse tant attendue des taxes sur les carburants qui torpillent le pouvoir d’achat ?  

 

BILLET :

 

Lundi

 

C’était il y a 78 ans… A l’aube du 06 juin 1944, 156 000 soldats Alliés, Américains, Britanniques et Canadiens pour l'essentiel foulaient le sol de Normandie. Des gamins de vingt ans pour la plupart, dont près d’un millier allait périr à peine débarqués, lors de la première vague d’assaut sur Omaha Beach. Une plage restée dans l’histoire sous le nom de « Omaha la sanglante » où chaque année, ils sont encore quelques-uns, désormais nonagénaires, à venir se recueillir, ultimes témoins des combats qui s’y déroulèrent et du sang versé. Le regard de ce survivant semble figé par l’émotion et le souvenir… Avec juste envie de lui dire MERCI !

 

 

Mardi

 

Ils étaient des milliers à défiler dans les rues, à travers la France, pour alerter les pouvoirs publics et les citoyens sur la crise dans les hôpitaux, rythmée par une pénurie de personnel et des soins en berne pour les patients. Surmenés, sous-payés, en sous-effectif, soignantes et soignants ont souhaité faire entendre leur colère et leur désespoir, mais sans grand écho médiatique. Se souvient-on encore de cette époque pas si lointaine, où l’on se réunissait sur les balcons pour les applaudir et leur crier notre reconnaissance… ?

 

Mercredi

 

Quelle bonne idée ! Si l’on en juge par cet horodateur installé dans le quartier de la Marine à Auxerre, la municipalité aurait-elle décidé d’offrir un ballon à tout automobiliste désireux d’y garer son carrosse ? Avec l’assurance, une fois repris le volant et en cas d’interpellation par la maréchaussée, de pouvoir « souffler » dans le ballon, au sens littéral du terme ! Voire en cas de résultat positif, y terminer la nuit...

 

 

 

Jeudi

 

Caramba ! Encore raté… Investi par le parti présidentiel pour représenter les Français de l’étranger, Manuel VALLS a été éliminé dès le premier tour des législatives. Un parachutage qui tourne à la débandade et un nouveau fiasco pour l’ancien Premier ministre, après l’échec de sa candidature aux municipales à Barcelone. Ou comment bâtir des châteaux en Espagne et… en France !

 

Vendredi

 

Le passage à la pompe est toujours aussi douloureux, avec cette semaine, un litre de gasoil à 2,03 € en moyenne, puis, 2,06 € avant d’atteindre 2,10 € aujourd’hui ! Un emballement aux causes multiformes, avec l’accélération du déconfinement en Chine, un effet spéculatif conséquence de l’embargo européen sur le pétrole russe, ou en prévision des vacances qui s’annoncent, un marché de la demande plus grand que l’offre proposée. N’eut été la ristourne gouvernementale mise en place le 01er avril dernier, le litre de gasoil serait aujourd’hui à 2,28 €… Le « poisson » a du mal à passer et laisse des arêtes dans le portefeuille !

 

Samedi

En 2021, elles furent en France 113 victimes de féminicide, à perdre la vie, tuées par leur conjoint, leur mari ou leur ex. Derrière les froides statistiques, des prénoms, des histoires, des vies… Elle se prénommait Angélique, maman de deux enfants, abattue par son ancien conjoint il y a tout juste un an aujourd’hui, à Monéteau. Sinistre anniversaire qui rappelle qu’en cinq ans, 765 victimes ont été comptabilisées dans l’Hexagone, soit plus d’une victime tous les trois jours. A ce jour, déjà 50 féminicides ont été enregistrés depuis le début de l’année, en une litanie funéraire sans fin et sans réel espoir que cela change un jour.

 

 

Dimanche

 

Dimanche soir en préfecture, même l’écran affichant les résultats des législatives pour la première circonscription semblait afficher les couleurs de la soirée, avec la victoire annoncée de la candidate écologiste Florence LOURY ! En « vert et contre tout » …

 

Dominique BERNERD

 

 

 

Sur l’estrade de l’Hôtel-Dieu de Tonnerre, à l’occasion de l’ultime grand meeting des partisans de la ligne politique présidentielle, l’ancien Premier ministre et maire du Havre a prononcé quelques mots de soutien et de sympathie…à l’intention de Guillaume LARRIVE. Le député LR a essuyé un revers surprenant au soir du premier tour des élections législatives…

 

TONNERRE : C’est sûr : ces deux-là se connaissent de longue date, purs produits de la politique hexagonale qui se sont côtoyés au sein de la même formation politique, Les Républicains.

Faisant une légère entorse à son discours de soutien envers les candidats du camp présidentiel qualifiés pour le second tour des législatives de ce dimanche 19 juin (Michèle CROUZET et André VILLIERS), le président d’Horizons, Edouard PHILIPPE a fait réagir l’assistance de cette rencontre publique, forte de 400 spectateurs, dès que le patronyme de Guillaume LARRIVE a été prononcé.

 

 

« Je regrette que Guillaume ne soit pas parmi nous ce soir, a ainsi précisé le maire du Havre, faisant face à deux acteurs clés de la droite républicaine du département de l’Yonne, Dominique VERIEN et Patrick GENDRAUD, assis sur l’estrade, car j’ai une profonde estime pour ce garçon avec qui je suis très « copain »… ».

Puis, reprenant, après un tonnerre d’applaudissements son propos en saluant le travail de l’ancien député de la première circonscription, Edouard PHILIPPE  a ajouté que « les échecs font partie aussi de la vie politique, qu’il faut savoir les surmonter… ».

Concluant de la manière suivante : « Guillaume LARRIVE, je le sais, se relèvera ! ».

 

Thierry BRET

 

 

La Police nationale s’affiche comme le dernier gros bastion du syndicalisme à la fois de la fonction publique et du privé. Les deux syndicats les plus importants, « Alliance Police nationale » et « UNSA Police », ont finalisé leur partenariat mardi 14 juin lors d’un congrès national dans le Sénonais. Leur objectif est de peser plus lourd lors des élections professionnelles du 08 décembre. Cela donnerait davantage de poids à leurs revendications.

 

MALAY-LE-GRAND : Avec un taux de participation aux élections qui avoisine les 90 % et un taux de syndicalisation de près de 80 %, le syndicalisme de la Police nationale mobilise encore fortement les professionnels et ce, pour deux raisons selon Olivier VARLET : « Des fondamentaux qu’on continue à respecter. C’est-à-dire un syndicalisme de proximité, un syndicalisme humain » et « surtout, à la différence de ce qui se passe ailleurs, on a un métier ultra exposé ».

Le secrétaire général d’UNSA Police pense particulièrement au taux de suicide « dramatique » observé, soit 45 disparitions par an en moyenne selon « Checknews ».

 

Aujourd’hui, les deux syndicats les plus importants « UNSA Police » et « Alliance Police nationale » ont décidé de s’unir pour renforcer la défense des intérêts des fonctionnaires, d’améliorer leurs conditions de travail et d’« améliorer l’offre de sécurité pour nos concitoyens ». Ce partenariat historique vise la majorité aux élections professionnelles. Ce qui permettra ensuite de faire bloc face aux mesures gouvernementales qui les inquiètent, notamment la réforme des retraites.

 

 

Point de collusion entre la Police nationale et le ministère de l’Intérieur donc. Ce rapprochement « dérange certains » d’après Olivier VARLET. Et même si Fabien VANHEMELRYCK admet que les relations avec Gérald DARMANIN « sont très bonnes ». Le secrétaire général garde un esprit pragmatique.

« On n’est pas là pour être le copain du ministre » rappelle-t-il, « mais pour faire avancer les choses. S’il y a une ambition commune, tout va bien. S’il vient à aller à contre-courant et ne plus défendre les policiers comme certaines déclarations, de Christophe CASTANER, par exemple, on saura faire savoir qu’on n’est pas d’accord… ».

D’ailleurs, comme aux présidentielles, aucun de ces organismes ne lancera un appel au vote pour le second tour des législatives de ce dimanche.

 

Floriane BOIVIN

 

 

 

Il faut croire que la « patrie » icaunaise est en réel danger ! Que la mobilisation des électeurs inféodés à la cause présidentielle, ses opposants au nom du sacro-saint principe du « front républicain » – et surtout les abstentionnistes – doit être totale lors du second tour des législatives ce dimanche 19 juin. Face aux trois candidats du Rassemblement national, qui ont réussi à se hisser sans l’once d’une difficulté pour l’ultime joute. Les députés sortants de l’Yonne abattent leurs atouts (de luxe) en invitant Edouard PHILIPPE et François BAYROU à venir s’exprimer à Tonnerre. Pour mieux haranguer les troupes et les convaincre à se déplacer dimanche ?

 

TONNERRE : Casting politique de haute volée à l’Hôtel-Dieu de Tonnerre, ce mercredi en fin d’après-midi ! Un plateau de premier choix, façon « Grands crus », pour les suiveurs de la chose publique qui espèrent se mettre quelques bonnes phrases croustillantes entre les deux oreilles ! Au-delà de leur motivation personnelle.

Pour cet unique rendez-vous d’entre les deux tours, les représentants de la majorité présidentielle dans le département n’ont pas hésité à mettre les petits plats dans les grands, conviant deux ténors de la politique hexagonale à se rendre dans l’Yonne lors d’un meeting de soutien.   

 

 

L’émancipation d’Edouard PHILIPPE via de nouveaux « Horizons »…

 

Le premier d’entre eux se nomme Edouard PHILIPPE, emblématique Premier ministre du début de la gouvernance MACRON, qui bénéficie depuis d’une cote d’amour côté popularité flirtant avec les sommets – y compris chez les Républicains et les centristes de droite ! – et qui se sera quelque peu émancipé en posant les jalons d’un nouveau parti, « Horizons ».

Une formation à laquelle s’est rallié il y a peu le député sortant de la seconde circonscription, André VILLIERS (ex-UDI) qui a viré en seconde position (29,22 %) au soir de la journée dominicale du 12 juin, précédé par la RN Audrey LOPEZ (30,72 %).

 

 

 

Une éminence grise très écoutée par le chef de l’Etat : François BAYROU…

 

Le second n’est autre que le président du Mouvement Démocrate (MoDem) François BAYROU, éminence grise de la vie politique française très écoutée par le chef de l’Etat, qui fera entendre sa voix, en souhaitant optimiser positivement celles de ses concitoyens dans les urnes, dimanche prochain.

Croisera-t-il lors de ce court déplacement à l’est de l’Yonne le toujours président départemental du MoDem Pascal HENRIAT, ce dernier ayant choisi de soutenir le candidat des Républicains, Guillaume LARRIVE, éliminé dès le premier tour sur la circonscription de l’Auxerrois et de la Puisaye ? Sans doute que non !

Le maire de Pau aura en revanche l’opportunité de saluer celle qui représente ses couleurs orange dans cette course effrénée à la députation, Michèle CROUZET, qui a obtenu 21,52 % des suffrages dans la troisième circonscription où elle devra affronter comme adversaire le très médiatique Julien ODOUL (RN) qui la devance tout de même de 13,65 %, soit 5 783 voix.

 

 

Conforter les actions des deux députés sortants…

 

La vaste salle de l’Hôtel-Dieu, l’un des édifices patrimoniaux incontournables de Tonnerre, devrait crouler sous le nombre de visiteurs – pas touristiques cette fois-ci au grand dam de l’agence Yonne Tourisme ! – curieux d’entendre et de voir ces sommités de la politique décliner leurs arguments non contradictoires et favorables au locataire de l’Elysée !

De grands moyens en termes de communication pour conforter les programmes défendus par les deux députés sortants, en ballotage plus ou moins favorable, avant que ne soit livré l’épilogue de ce dernier acte électoral ponctuant 2022.

 

Thierry BRET

 

 

Elle a rejoint le « Top 12 » des candidatures sélectionnées dans l’Hexagone pour disputer la finale du concours Femmes du Numérique 2022, porté par La Poste et la plateforme participative, KissKissBankBank. Battant de très belle manière l’autre prétendante de Bourgogne Franche-Comté, la structure mâconnaise ORGA VITA, sur un score sans appel de 568 votes favorables à la start-up de l’Yonne contre 193…

 

AUXERRE: Finaliste dans un concours national ! Le rêve tout éveillé se poursuit pour la jeune et malicieuse porteuse du projet, « Les Rebelles France », après le verdict positif rendu en début de semaine par les organisateurs de ce trophée hexagonal.

La Poste et la plateforme de financement participatif, KissKissBankBank, ont confirmé le succès sans appel de Sabrina HOHENGARTEN par un courrier électronique officiel. Une victoire régionale qui offre l’opportunité à cette dernière de pouvoir confronter son ambitieux projet entrepreneurial de cohésion sociale intergénérationnelle aux onze autres dossiers retenus aux quatre coins de la France.

En glanant les lauriers de ce premier succès, la jeune femme, originaire de l’Yonne septentrionale, remporte déjà la réalisation d’une campagne de financement participatif offerte par la fameuse plateforme. Quant à La Poste, elle abonde la cagnotte participative de la cheffe d’entreprise de la coquette somme de deux mille euros.

 

 

Vers la consécration hexagonale pour la jeune Icaunaise ?

 

La participation de la créatrice du concept « Les Rebelles France » au Super Coup de Cœur national de ce challenge Femmes du Numérique pourrait lui octroyer des subsides équivalents si elle termine sur la plus haute marche du podium. Sachant que le vote du public s’achève ce jeudi 16 juin. Il n’y a donc pas une seconde à perdre pour encourager l’initiative prometteuse de cette jeune battante qui y croit dur comme fer en votant pour elle !

Le 17 juin, Sabrina HOHENGARTEN passera mieux que le bac de philo ! Elle présentera aux membres du jury national son projet, une occasion unique de rencontrer un public de professionnels et d’optimiser ainsi son réseau relationnel naissant.

La cérémonie des prix se déroulera le jour même en présence de la Secrétaire générale du Conseil supérieur de l’Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes ainsi que de représentants du groupe La Poste et du public.

    

En savoir plus :

Les votes seront ouverts jusqu’à jeudi 16 juin à 20 heures. Voici le lien à partager pour voter (1 seul vote par personne) : https://blog.kisskissbankbank.com/votez-pour-votre-super-coup-de-coeur-national-la-poste-femmesdunumerique/ 

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil