Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Ancien directeur des affaires publiques au sein du groupe SANOFI ayant exercé en Bourgogne Franche-Comté, Frédéric COLLADANT poursuit à l’âge de 52 ans son riche cheminement personnel et intellectuel parmi le milieu associatif régional. Depuis le 11 avril, cet homme fervent adepte de la dynamique par l’action a accédé à la présidence de l’Association Française des Diabétiques (AFD), qui est réunie pour la première fois sous la même forme identitaire géographique, celle de Bourgogne Franche-Comté…

DIJON : Forte de ses mille quatre cents adhérents, répartis à l’échelle des huit zones sectorielles de la région Bourgogne Franche-Comté, l’Association française des diabétiques possède un effectif déjà conséquent en nombre d’adhésions. Mais, martèle avec insistance son nouveau responsable régional, Frédéric COLLADANT, élu à l’unanimité par le conseil d’administration qui officiait à Dijon le 14 avril dernier, « ce n’est pas suffisant ! ».

Surtout quand on prend connaissance des statistiques légitimes qui répertorient le volume de personnes suivies par cette lourde et sournoise pathologie sur notre territoire, soit plus de 150 000 victimes de ce fléau, propagé à 90 % sous la forme de diabète de type II. C’est-à-dire la variante de cette maladie qui n’est pas héréditaire et imputable aux excès de sucre dans notre alimentation quotidienne.

Une candidature unique à la succession de Robert YVRAY…

Démissionnaire de son mandat de responsable bourguignon, la cheville ouvrière de cet assemblage associatif, équitablement opérationnel sur les quatre départements de la région, ne laissait pas d’autres alternatives à Frédéric COLLADANT que de relever le défi. Posant sa candidature à ce scrutin important puisqu’il unifiait pour la première fois la destinée de la Franche-Comté à celle de sa cousine limitrophe de Bourgogne, l’ex-cadre dirigeant du groupe SANOFI n’éprouva aucune difficulté à faire entendre sa voix. Même s’il dût mener campagne, présentant au collège administratif un programme établi sur un axe d’intervention triennale.

Pragmatique, Frédéric COLLADANT, sentant le vent du futur challenge électoraliste venir, avait bénéficié d’un cycle pédagogique dispensé par l’appareil formatif de la structure nationale pour parfaire ses connaissances sur le système de santé en France. Il en profita, en parallèle, pour actualiser son savoir sur les récentes évolutions liées à la pathologie du diabète. Fourbi de ses armes pédagogiques, le scrutin ne fut qu’une simple formalité à vivre quelques semaines plus tard.

Une velléité de jouer un rôle parmi les instances fédérales…

L’une des premières décisions prises le jour du vote par le nouveau président sera la modification de la ligne statutaire de l’association. La tenue d’une assemblée générale extraordinaire donnera l’opportunité au nouveau responsable de l’exécutif de transformer la gouvernance de la structure, façonnée à l’échelle des contours de la grande région, devenant ainsi Bourgogne Franche-Comté. Soucieux de structurer l’outil en renforçant sa crédibilité et sa légitimité, auprès notamment des professionnels de santé, des partenaires institutionnels et administratifs, Frédéric COLLADANT veut professionnaliser le support afin de défendre de manière optimale et pertinente les intérêts de ces centaines de personnes en souffrance physique et morale. Un mot sera lâché à l’issue de ce rendez-vous : la professionnalisation de l’entité structurelle.

Profitant de l’élection, survenue de façon concomitante de Philippe RACLET, à la tête de l’Association française des diabétiques de Côte d’Or, le nouvel étendard de la cause diabétique en Bourgogne Franche-Comté a constitué un bureau fait de compétences et d’engagements pour le seconder pour son mandat de trois ans.

A l’écoute des évolutions nationales, Frédéric COLLADANT a également posé sa candidature afin d’intégrer le conseil d’administration fédéral de France.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

SENS : Soixante-cinq jeunes gens de l’Yonne ont pris part à un concours photographique du meilleur camouflage réalisé en tenue spéciale lors de la présence physique des forces militaires sur la fameuse manifestation commerciale sénonaise. Ce petit exercice a permis à ces courageux de se rendre compte que le fait de porter une tenue de sniper était assez contraignante dans les faits !

Plusieurs composantes de ce corps d’armée avaient répondu par l’affirmative lors de cette nouvelle édition de la Foire de Sens : le Centre d’informations et de recrutement des forces armées de l’Yonne, basé à Auxerre, le 5ème régiment de Dragon, stationné à Mailly le Camp et le 501ème régiment de char de combat localisé à Mourmelon.

Les visiteurs eurent également le loisir de pouvoir admirer le camion podium du Groupement de Sélection Nord-Est, qui a pu accueillir plusieurs partenaires et témoins durant ces journées promotionnelles de l’activité économique et institutionnelle icaunaise.

Globalement, la manifestation s’est avérée très positive pour les représentants de l’Armée de terre qui ont pu faire connaître ce qu’elle avait à proposer en matière d’emploi, et que les jeunes puissent échanger librement avec des unités opérationnelles présentes in situ.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

A grand renfort de messages digitalisés et de campagnes d’e-mailings destinés aux courtiers et autres assurés sociaux, l’existence du contrat d’assurance santé « KOVERS », initié par l’association Santé Cœur de Puisaye et commercialisé depuis février 2017 par la start-up d’assurance en ligne  QAPE, commence à faire florès dans l’Hexagone. Ce sont aujourd’hui plus de 1 600 contrats qui ont été ainsi souscrits par un ensemble de personnes représentatives de notre territoire (Ile de France, PACA, Normandie, Nord, Bourgogne Franche-Comté…). Permettant à ces bénéficiaires de pouvoir financer leur complémentaire de santé de manière originale, ce contrat conçu sur mesure offre un service de médecine à distance, assuré par une plateforme de praticiens, agrée par l’Ordre national des médecins : l’Agence régionale de Santé Ile de France, qui fait foi sur la France entière. Objectif avoué de leurs ardents promoteurs pour 2018 : atteindre dix mille abonnements et promouvoir ce fameux contrat, établi à l’aide d’un comparateur…

TOUCY : Orienté vers trois catégories distinctes et représentatives de la société française (les actifs, les retraités et les étudiants), ce nouveau contrat d’assurance santé, bâti sur le principe de la mutualisation, bénéficie à l’échelle du territoire des avantages vertueux de la télémédecine et de l’apport d’outils connectés.

Baptisé « KOVERS », il fait l’objet depuis quelques semaines d’une intense campagne de communication et de marketing auprès des spécialistes professionnels de l’assurance, les courtiers, mais aussi des cibles potentiellement intéressées par cette nouvelle couverture. Parmi les strates catégorielles visées pour en appréhender les principes applicatifs : les individuels actifs et retraités, mais aussi les entrepreneurs, les étudiants, les demandeurs d’emploi et les fonctionnaires.

Le support digitalisé au service de tous…

Il est vrai que les deux structures partenaires qui s’activent conjointement derrière ce concept novateur, l’association « Santé Cœur de Puisaye » et l’entreprise QAPE, pilotée par Kim VU DINH, ancien consultant en transformation numérique en entreprise et Julien MOUCHET, ex-agent général et courtier en assurance, espèrent dépasser la barre des dix mille souscriptions d’ici le terme de l’année. Un challenge ambitieux qui ne devrait pas connaître de réelles difficultés pour aboutir…

Distribué via le prisme de la politique santé des territoires, mais aussi en étroite osmose partenariale avec des professionnels de l’assurance et sur simple souscription digitale directe, consultable sur l’application numérique dédiée, le contrat d’assurance santé « KOVERS » donne accès à un service de pré-diagnostic et au recours à la médecine à distance. L’attrait de ces dispositifs médicaux connectés apporte un confort optimal aux praticiens qui peuvent suivre ainsi l’évolution pathologique de leur patientèle.

Techniquement, l’application digitalisée a pu voir le jour grâce à la collaboration maîtrisée et en parfaite symbiose avec la filiale santé de la société VISIOMED, « BEWELL CONNECT ». L’entité travaillant déjà avec QAPE depuis la création de la société de Toucy, survenue en avril 2016.

Démontrer que l’assurance est aussi une affaire de mutualisation…

Partant d’un simple postulat que l’assurance est une question de mutualisation et de partage, les deux dirigeants de QAPE s’attèlent à construire fin 2016 ce contrat d’assurance de complémentaire santé en utilisant la méthodologie déclinée par un comparateur. Ainsi, les dirigeants de la société, aidés de leur équipe de onze collaborateurs, analyseront plus de 1 200 contrats d’assurance en développant leur propre logiciel. Celui-ci s’appuyant sur un moteur d’intelligence sémantique, développé avec le concours d’un laboratoire du CRNS à Dijon et l’expertise avisée d’un spécialiste de sémantique.

Une fois tamisé, et en passant les garanties actuelles desdits contrats au crible, il aura ensuite suffi de bâtir pas à pas et en le dotant de la meilleure efficience économique possible le futur contrat, défini par le programme « KOVERS ».

Aujourd’hui, c’est une complémentaire de santé qui a fait l’objet de cette création originale, soutenue et encouragée par de nombreux acteurs de l’univers de l’économie et de l’innovation (réseau Entreprendre Bourgogne, BPI France…). Mais, l’avenir semble tout tracé pour QAPE.

La structure devrait démultiplier ce processus vers les autres métiers de l’assurance à brève échéance : la prévoyance, l’automobile, l’habitation, les multirisques professionnels….Tout en se donnant une marge de manœuvre internationale au niveau du Vieux Continent et vers l’Afrique.

Avec, il va de soi de réelles perspectives d’embauches de conseillers techniques et d’ingénieurs pour optimiser le développement de la PME…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

AUXERRE : Expérience étonnante mais ô combien salvatrice qu’ont vécu il y a quelques jours dans les locaux de l’agence auxerroise de Pôle emploi de nombreuses personnes en quête d’un travail interpellées par les métiers de la filière du bâtiment et des travaux publics.

Lors du premier Forum consacré à cette corporation, la direction de l’agence d’Auxerre devait proposer parmi les nombreuses animations prévues ce jour-là une mise en situation presque réelle, grâce au numérique, du pilotage d’engins de chantier. En l’occurrence, il était question dans le cas présent de manœuvrer une pelleteuse.

Accompagnés d’un spécialiste de la conduite d’engins, les candidats à l’emploi se sont exercés à cet outil technologique performant-un simulateur prêté par la CFPPA de Châtillon sur Seine, pour découvrir leurs propres aptitudes face à la maniabilité de l’engin virtuel exécutant une somme de fonctions traduites sur un écran.

Suivant le programme défini par le logiciel, l’exercice n’était pas aussi simple en vérité à concevoir pour celles et ceux des demandeurs d’emploi qui n’étaient pas habitués à diriger ce type d’appareil. Réaliste, selon d’anciens salariés de la filière des TP, l’apport de cette aide technologique aura permis de mieux appréhender les profils recherchés avant de pouvoir postuler à une fonction de conducteurs d’engins.

Rappelons que le secteur d’activité, de nouveau en croissance depuis quelques mois, offre à l’heure actuelle de nombreux postes à pourvoir auprès des PME spécialisées de l’Yonne…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Illustrant « Le Joli Mois de l’Europe », une action déclinée parmi plusieurs établissements scolaires de Bourgogne Franche-Comté, une délégation du Pays Basque espagnol a été accueillie par les membres de l’équipe pédagogique du lycée professionnel d’Auxerre ce vendredi 04 mai. Profitant de la présence en les murs du député européen, Edouard MARTIN (Parti socialiste), le proviseur Capucine VIGEL a esquissé les contours d’un probable rapprochement devant conduire à l’institutionnalisation d’un jumelage. Une démarche où sera associée par ailleurs la Maison des Jumelages, de la Francophonie et des Echanges internationaux de la ville, ce qui justifiait ainsi la présence de son chargé de la communication, Prudence ADJANOHOUN…

AUXERRE : Le lycée professionnel des métiers de l’hôtellerie et de la restauration ainsi que de la filière du secteur sanitaire et social de l’Yonne est plus que jamais à l’heure européenne en ce mois de mai. Labellisé établissement ambassadeur de l’Europe, déclinant à la lettre les principes vertueux du programme « Erasmus + », le complexe vient de franchir une étape supplémentaire à sa construction continentale. Dans l’intérêt de ses élèves et de ses enseignants.

La visite d’une délégation ibérique, représentant un groupe scolaire du pays basque l’a encore une fois attestée. Le lycée Vauban souhaite s’enraciner davantage dans cette démarche de rapprochement avec d’autres savoirs européens. Deux enseignants espagnols ont pu ainsi s’immerger au sein de ce site qui nourrit une vraie appétence à l’égard de ces échanges fructueux, tant au niveau pédagogique que culturel et amicaux.

Un déjeuner pris en commun, en présence du député européen Edouard MARTIN, aura facilité les débats sur ces velléités salvatrices à propager les liens indéfectibles entre les peuples.

Des projets soutenus par la Maison des Jumelages, de la Francophonie et des Echanges internationaux d’Auxerre…

Responsable de la communication au sein de la Maison des Jumelages, de la Francophonie et des Echanges internationaux d’Auxerre, Prudence ADJANOHOUN put constater avec satisfaction que les perspectives de cette rencontre n’étaient pas vaines et pourraient déboucher très prochainement sur la concrétisation d’un jumelage officiel entre les deux établissements. Une initiative pleinement encouragée par l’organisme associatif auxerrois, présidé par Marité CATHERIN, qui défend les valeurs intrinsèques de ces relations internationales à ne jamais occulter auprès des jeunes générations.

Le 09 mai, le lycée Vauban, chantre de l’amitié européenne, accueillera un café polyglotte où la pratique linguistique de l’anglais, de l’allemand et de l’espagnol s’effectuera de manière conviviale autour d’un goûter servi l’après-midi. L’opération bénéficiera là-aussi du soutien des membres de la Maison des Jumelages, de la Francophonie et des Echanges internationaux d’Auxerre.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil