Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png

AUXERRE : Ouvert toute la journée, entre 10 heures et 18 heures, durant ce futur week-end, ce traditionnel rendez-vous du commerce équitable départemental proposera un vaste panorama des spécificités « made in France » existantes à base de produits alimentaires et artisanaux à Auxerre. Localisé au sein des résidences jeunes de l’Yonne, l’événement concocté par André YVERNEAU accueillera une conférence sur les vertus de l’alimentation biologique et le développement des circuits courts, invitant Benoît GAUSSENS, membre de la plate-forme du Commerce équitable, responsable des magasins BIOCOOP dans l’Yonne, à venir s’exprimer. Un échange public passionnant qui se déroulera le samedi 18 novembre à partir de 15 heures dans l’enceinte du salon. Avec à la clé une projection de vidéo sur la réalité du commerce équitable aujourd’hui…

Le premier rendez-vous événementiel « Monte ta Boîte » a mobilisé de nombreux porteurs de projets interpellés par la création/reprise d’entreprises, en vue de récolter le maximum de renseignements devant optimiser leur concept. Les spécialistes professionnels et institutionnels leur ont prodigué conseils et préconisations afin d’éviter toutes les chausse-trappes qui peuvent se présenter comme autant d’obstacles devant eux…

MONETEAU : « Monte ta Boîte ». Avec une appellation aussi caractéristique et si explicite sur le papier, les porteurs de projets du département de l’Yonne ne pouvaient manquer de se rendre sur cet événement, proposé au SKENET’EAU, qui leur aura permis de mieux approfondir les réalités quotidiennes qui attendent celles et ceux qui souhaitent mordicus se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

Ils sont, chaque année, de plus en plus nombreux à vouloir tenter l’expérience qui, si elle semble aguichante dans sa forme, peut aussi se révéler être un véritable parcours du combattant si l’on n’y est guère préparé. Car au-delà des lourdeurs et autres tracasseries administratives qui précèdent la mise en route de l’outil de production, le futur entrepreneur devra se doter d’un maximum d’atouts dans son jeu pour répondre aux besoins de ses partenaires incontournables à la constitution juridique de la structure. On peut penser aux experts-comptables, aux banquiers, aux avocats d’affaires, aux assureurs et mutuelles mais aussi aux représentants des organismes institutionnels, consulaires en tête qui ont un rôle primordial à décliner en amont de la création d’une entité professionnelle.

Tous ces identifiants présentaient sur leurs stands leur savoir-faire à plus d’une centaine de futurs prétendants à la chose entrepreneuriale. Sous la forme d’entretiens individuels, jugés très positifs par la plupart des participants. Une quarantaine de partenaires dont INITIACTIVE 89, ECTI, EGEE, le réseau Entreprendre Bourgogne, le Centre du Développement du Tonnerrois ou le pôle de développement économique de l’Avallonnais (CEA) avaient validé leur présence sur place aux côtés des filières du chiffre et du droit, les établissements bancaires, assurances et mutuelles.

Un rendez-vous qui devait être ponctué d’ateliers mini-conférences instructifs, très largement suivis par les visiteurs de ce salon, certainement renouvelé dès la saison prochaine…

Profitant des Assises de l’énergie 2017 concoctées par l’organisme institutionnel et de leur engouement auprès des élus de l’Yonne mobilisés pour la circonstance, le président du SDEY Jean-Noël LOURY devait dévoiler à cet auditoire studieux l’existence d’un nouveau marqueur qui fera beaucoup parler de lui au cours de ces prochaines semaines : « AVENyR ». Ce référent identitaire à l’étymologie positive résume l’émergence de services novateurs sur le territoire en faveur des réseaux connectés tout en renforçant leur attractivité économique...

 

AUXERRE : « AVENyR ». Une nouvelle appellation dont il faudra se souvenir autour de soi dans le paysage icaunais car de nombreux élus et acteurs économiques en entendront beaucoup parler au cours de ces prochaines semaines. Surtout quand il sera question d’évoquer la simultanéité des projets de développement des réseaux électriques et les déclinaisons numériques qui pourraient en découler tout naturellement.

Et c’est sous l’égide de cette nouvelle marque que le Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne (SDEY) désire se positionner en qualité d’incontournable partenaire de ce développement technologique à forte valeur ajoutée sur sa zone de prédilection.

Créer une véritable dynamique économique sur l’ensemble du territoire : la Smart City

Placées sous le signe de l’innovation et de la réflexion, une thématique confirmée par la présence de hautes pointures nationales lors de débats passionnants, les Assises départementales de l’énergie auront été le théâtre de cette annonce importante pour l’essor de la transition énergétique vécue dans le département le plus septentrional de la Bourgogne Franche-Comté.

La création de territoires connectés est devenue une priorité essentielle pour le SDEY et ses nombreux partenaires institutionnels qui souhaitent conférer une véritable dynamique à notre secteur géographique.

Pourvu de ses huit commissions locales d’énergie, le Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne peut également s’appuyer sur l’expertise de ses spécialistes des services techniques pour dérouler cet ambitieux programme qui aura indubitablement des impacts bénéfiques pour les politiques innovantes menées par les élus locaux. Autour de trois axiomes que sont la proximité, l’équité et surtout l’efficacité.

Cette politique d’aménagement des territoires connectés (elle donnera naissance de facto aux territoires d’intelligences) s’arcboutera autour de quatre piliers majeurs que sont le développement des infrastructures de la transition énergétique, celui d’un éclairage public économique et connecté, l’accroissement de la mobilité électrique et l’essor de l’auto-partage, enfin, l’appropriation des usages et services numériques pour tous.

Réseaux connectés et territoires d’intelligences pour améliorer la qualité de vie des habitants…

Une stratégie mûrement analysée et soupesée par le président Jean-Noël LOURY et ses proches collaborateurs qui devrait s’avérer payante d’ici peu.

« Grâce à la mise en place de ces territoires connectés, devait-il confier à la tribune lors de son exercice inaugural des Assises 2017, les habitants pourront profiter de services visant à améliorer la qualité de vie de manière optimale tout en augmentant les opportunités économiques induites… ».

Des arguments qui devaient faire mouche auprès des élus nombreux à écouter dans un silence de cathédrale le discours introductif du président. Devant apporter ensuite quelques compléments d’information à l’assistance, Jean-Noël LOURY apportait sa propre définition de ces futurs réseaux connectés dont il vantait les mérites, « l’innovation inhérente aux réseaux électriques est appelée à devenir de véritables réseaux connectés grâce à des unités de production d’énergie renouvelable fonctionnant à partir de l’éolien, du photovoltaïque ou de la méthanisation. Quant au concept des territoires d’intelligences, il concerne les secteurs géographiques où l’apport de toutes les applications numériques peuvent engendrer de nouveaux services à destination des habitants… ».

La combinaison de ces deux thématiques, au demeurant très complémentaires, justifiera l’existence de la feuille de route de cette nouvelle marque « AVENyR », ayant comme objectif de faire fructifier cet ensemble d’idées nécessaires au développement économique et environnemental de notre département. Un projet à suivre de près d’ici les prochains mois…

Erigé sur une ancienne zone industrielle, le concept novateur du leader du négoce et de la distribution d’équipements et matériaux destinés à la construction et au bâtiment aura pour objectif de réhabiliter un secteur géographique essentiel de la capitale de l’Yonne, sa rive droite. Comprenant un show-room de 3 000 mètres carrés, une salle de réception, un espace de restauration, des surfaces commerciales, et même un parking couvert de mille mètres carrés, le projet atypique de Frédéric GOURMAND, responsable de la société familiale éponyme, et de son beau-frère, Romain TERNAND, sera aussi créatrice d’une dizaine d’emplois supplémentaires sur la place…Un chantier qui devrait voir son terme au cours de l’exercice 2018/2019…

 

AUXERRE : Le renouveau, tant espéré, du quartier Rive droite d’Auxerre se préfigure à l’horizon 2018 ! Grâce à l’élaboration d’un concept entrepreneurial unique, de très belle envergure, ouvert à l’esprit d’initiative et à la dynamique du territoire qui devrait révolutionner durablement cette zone fréquentée de la ville.

En acquérant les trente-cinq mille mètres carrés de surface où étaient implantées autrefois les vétustes constructions de la société FULMEN, en partie démolies aujourd’hui, et avec le concours de l’agence économique, YONNE Développement, Frédéric GOURMAND, quatrième représentant d’une génération d’entrepreneurs aguerris, aux manettes de l’enseigne BigMat GOURMAND, et son beau-frère, Romain TERNAND, à la tête de la PME du même nom, ont décidé de contribuer à leur manière à ce retour en grâce de l’attrait économique dans ce quartier, parfois oublié des schémas de développement actuels alors que le potentiel existe bel et bien.

« Ce secteur d’Auxerre devrait connaître une très nette évolution dans son approche commerciale avec cette configuration attrayante : cela représente un très sérieux challenge à relever à nos yeux, précise Frédéric GOURMAND, confiant au vu de l’important défi qu’il a choisi de relever en compagnie de son proche parent. Depuis longtemps, nous réfléchissions sur l’émergence d’un concept commercial unique en France en y adossant de la modernité, de l’innovation et davantage de prestations et de services incluant les technologies… ».

Un projet mûrement réfléchi aux multiples possibilités…

Dans sa phase de concrétisation, le concept s’articulera autour d’une vitrine commerciale imposante, de trois mille mètres carrés, disposée en différents univers distincts selon les pôles d’intérêt de la clientèle, professionnelle ou particulière. Un drive s’adjoindra à ce dispositif marketing très bien étudié. Quant au statut du parking couvert, il se justifiera amplement pour faciliter le transbordement des marchandises du magasin aux véhicules à l’abri des intempéries, dépareillant les zones d’utilisation des usagers ce qui permettra d’éradiquer la dangerosité existante sur ces endroits tampons où peuvent circuler de petits engins de manutention.

« Nous voulons rendre plus accessibles ces structures de négoce à un public féminin, ou aux personnes exerçant des activités de bricolage par pur plaisir, en cassant les codes un peu « machistes » que l’on trouve parfois dans cet univers professionnel… ».

Un souci de polissage en matière de communication qui expliquera aussi la présence d’un espace de petite restauration, générée avec l’aide complice d’un spécialiste de la sandwicherie et de la collation à emporter, et l’apport d’amplitudes horaires plus souples, y compris entre 12 et 14 heures afin de profiter du flux de fréquentation orchestré par les entreprises environnantes au futur complexe, voire une main tendue aux apprentis du CFA Bâtiment, localisé non loin de là.

Le futur complexe, et c’était une demande des deux porteurs de projets faite à leur architecte, M. GOULARD, accueillera également un espace réception proposé à la location. Entreprises mais aussi structures associatives pourront y tenir des colloques, des séminaires et des assemblées générales à satiété selon leurs besoins.

Alors que les travaux reprennent leurs droits après plusieurs semaines d’interruption imputables à la dépollution du site (désamiantage), la livraison de ce concept à forte valeur ajoutée économique est prévue courant 2018.

In fine, l’ensemble structurel, après réhabilitation des lieux tout en conservant l’ossature architecturale initiale, s’intégrera avec la présence d’autres enseignes : KILOUTOU, l’une des plus belles vitrines de France, VITALO, le concept de remise en forme à base d’exercices de pédalages sur des cycles positionnés dans l’eau (sa responsable Mme CASADO croule sous les réservations tant le succès est omniprésent) ou le centre d’affaires qui jouxte le complexe où exercent à l’heure actuelle le spécialiste des services à la personne, DOMIFAMILLE et d’autres entreprises.

BigMat GOURMAND, une entreprise de poids avec une centaine de collaborateurs…

Avec ce complexe innovant, l’entreprise Icaunaise, basée à Auxerre mais aussi à Saint-Florentin, devrait créer une dizaine de postes supplémentaires. Et y transférer le siège social directionnel, celui de son GIE (groupement d’intérêt économique) qui accueille en son sein les cellules stratégiques de l’entreprise : la gestion, la comptabilité, la vente, la qualité, la direction…Pour autant, elle ne se séparera pas du site existant.

Gros faiseur dans les domaines du second œuvre et de la construction, BigMat GOURMAND réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 30 millions d’euros, dont 70 % sont imputables à la vente d’une kyrielle de produits à destination des professionnels. Le reliquat concerne les particuliers, prioritairement des bricoleurs avisés, soucieux de bénéficier de conseils qualitatifs et d’exercer leur passion avec l’aide de matériaux fiables et performants.

Jouissant d’une solide expérience autour de la couverture, la zinguerie et l’étanchéité, BigMat GOURMAND travaille avec les leaders de l’isolation et de la conception de plaques de plâtre tels que Saint-Gobain, Isover ou Weber. Entretenant au passage de saines relations partenariales avec les industriels.

Des atouts majeurs qui font de cette structure centenaire, adhérente de ce groupe d’indépendants depuis 1982, un acteur incontournable des milieux du bâtiment et de la construction. Aujourd’hui, le groupement rassemble plus de 110 adhérents pour 330 points de vente en Europe, répartis dans sept pays dont la Belgique, la République tchèque et récemment la Slovaquie.

Ancien membre du directoire national, Frédéric GOURMAND a su profiter de ces multiples expériences pour insuffler une dynamique positive au développement de son entreprise, fédérant l’ensemble de ses collaborateurs derrière ce nouveau projet.

Malgré la conjoncture complexe observée sur le marché de la construction au début des années 2010, BigMat GOURMAND enregistre une recrudescence de ses activités. Ce qui lui aura permis d’initier ce GIE, conçu autour d’un noyau dur, et composé d’une quinzaine de membres, dans le but de se doter d’une plateforme de stockage importante et d’un centre de contrôle et de gestion à la performance inégalable.

Enregistrant une vraie poussée sur la demande de la garde d’enfants depuis la rentrée, la société de services à la personne de Xavier RIFFIOD, créée en 2002, ne cesse de progresser en termes de volumes d’affaires et de résultats sur l’Auxerrois. Une photographie positive qui impacte aussi sur l’emploi. Plusieurs créations de postes confirment la montée en charge de cette structure où s’affairent déjà près de quarante collaborateurs…et qui rayonne de manière de plus en plus concentrique autour d’Auxerre…

AUXERRE : Ancien diplômé d’état d’un métier issu de la filière santé (infirmier), ayant eu un passage insolite mais non dénué d’intérêt dans les milieux industriels chez AIR LIQUIDE, le chef d’entreprise auxerrois souhaitait depuis très longtemps construire un concept professionnel qui lui soit propre, lui permettant de s’exprimer dans l’aide à domicile.

Soutenu par son épouse, Valérie, Xavier RIFFIOD choisit un cadre fonctionnel, où la liberté serait sienne au niveau de la politique de communication et l’indépendance de la mise en forme stratégique des prestations plutôt que de rejoindre une franchise.

Après l’obtention des agréments officiels, ceux émanant de la DIRECCTE et du Conseil départemental de l’Yonne, le chef d’entreprise pose les premiers jalons de sa future société. C’est à la pépinière d’entreprises d’Auxerre, le site d’accueil géré par la Chambre de Commerce et d’Industrie, qu’il effectuera ses gammes. En se cantonnant à des offres de service traditionnelles en faveur de l’autonomie, arcbouté autour du repassage et du nettoyage, voire de l’entretien et du petit bricolage…

Une concentration de l’activité sur l’Auxerrois et la Puisaye avec de réelles ouvertures vers le Chablisien et le Jovinien…

Mais, Xavier RIFFIOD et son équipe, près d’une quarantaine de collaborateurs à ce jour, balaient très vite et de manière éclectique, avec beaucoup de sérieux, la palette des multiples prestations venant agrémenter ce public de personnes âgées et à mobilité réduite, vivant à domicile.

De nouveaux services se sont ajoutés au fil de l’eau ; de quoi assurer la substance vitale de postes supplémentaires qui se traduisent par l’apport de deux nouvelles assistantes de vie. Les autres schémas exercés par la structure (assistance ménagère et garde d’enfants) profitent de cet effet gigogne. Mais, c’est l’aide à la personne en perte d’autonomie qui croît le plus, et de manière exponentielle avec 70 % de demandes d’intervention. Un marché où agit avec efficience la PME d’Auxerre.

Depuis peu, DOMIFAMILLE se concentre, en plus d’une large zone de couverture englobant la Puisaye, l’Auxerrois et le Chablisien, sur le secteur de Joigny. Celui-ci enregistrant de réelles opportunités de développement, même si le secteur est exacerbé par la concurrence. On dénombre 59 entreprises privées sur le développement des services à la personne, auxquelles il est souhaitable d’y ajouter les associations : soit plus de 80 entités au total qui s’activent au quotidien sur le même créneau porteur.

Plus de 10 % de hausse du chiffre d’affaires certains mois !

Dépassant les trois mille heures d’intervention mensuelles réalisées depuis le début de l’année, DOMIFAMILLE se conforme à un seul credo : celui de la qualité de vie de ses clients. Le chiffre d’affaires équivaut à 700 000 euros pour l’exercice en cours : il continue de progresser de manière constante, atteignant parfois plus 10 % de hausse mensuelle.

Quant aux priorités à résoudre à court terme, elles se rapportent à un projet de certification qui accréditerait encore plus l’impact de la société au sein de son environnement. Mais, aussi la refonte de l’outil multimédia et la présence sur les réseaux sociaux. Ces objectifs s’inscrivent parmi les grands axes de réflexion du moment de cette entreprise en orbite sur sa filière de prédilection.

Articles

Bannière droite accueil