Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png

Jusqu’au 31 décembre 2018, le Comité départemental aéronautique de l’Yonne emboîte le pas à son grand frère régional afin de relayer cette campagne promotionnelle ayant comme objectif de susciter des vocations. Les femmes et les jeunes filles de notre territoire sont invitées à prendre les commandes d’un avion et à devenir les actrices d’un vol d’initiation…

BEAUNE (Côte d’Or) : Passer du simple statut de passagère à celui de pilote est vivement encouragé par les instances de l’aéronautique de Bourgogne Franche-Comté. La nouvelle action déclinée depuis peu par le Comité régional se nomme : « découverte du pilotage au féminin ».

Dans le cadre d’un baptême de l’air, un instructeur de vol qualifié se chargera de faire évoluer l’état d’esprit de ces personnes de la gent féminine désireuses d’en connaître davantage sur cette discipline aérienne.

Ainsi, les a priori habituels « je ne touche à rien, je ne parle pas et je cache mon stress » se transformeront très vite en affirmations volontaristes, « je peux prendre les commandes de l’appareil, je m’intéresse aux étapes du vol, je demande des précisions, j’ai plaisir à voler et j’ai envie d’apprendre ».

Ces vols « découverte » permettront, en s’appuyant sur un programme spécifique, d’inculquer les fondamentaux du pilotage en laissant l’opportunité aux apprenantes de piloter par elles-mêmes l’aéronef.

Commencés depuis juillet, ces vols d’initiation se poursuivront jusqu’au terme du mois de décembre. Ils s’articuleront autour d’un programme d’une heure, décomposée en deux modules, comprenant un briefing au sol et la réalisation d’un vol.

Un aperçu généraliste de l’art du pilotage…

Le premier module, celui du débriefing d’une durée d’une trentaine de minutes, s’intéressera à la mission « vol » que la jeune néophyte devra réalisée. Seront ainsi abordés des points essentiels tels que le secteur de vol, l’environnement y compris la météo, les moyens de communiquer et la connaissance de l’avion. Cet aspect intégrera une présentation à côté de l’appareil mais aussi dans la machine afin de découvrir les éléments prépondérants à la maîtrise de la sécurité du vol.

Le second volet focalisera l’intérêt de l’instructeur et de son apprentie sur la trajectoire à suivre au moment de l’exercice dans les airs, l’initiation au pilotage en maîtrisant le manche en se référant à un repère et l’observation visuelle à partir d’un repère naturel. Avant que l’appareil ne revienne sur la piste d’atterrissage de l’aérodrome selon une méthode simple, définie au sol…

Un point complémentaire, juste avant, optimisera le meilleur niveau de sécurité de l’équipage avant que celui-ci ne décolle. Avec l’étude des possibilités d’interruption du vol ou encore les conditions météorologiques du jour.

Ces vols d’initiation sont exclusivement réservés aux féminines non adhérentes d’un club et sans limitation d’âge. Pour s’inscrire, il suffit de se rapprocher de l’aéroclub le plus proche de son domicile pour savoir s’il participe à cette action soutenue par le Comité régional de l’aéronautique. L’Yonne dispose de plusieurs aérodromes et de nombreux clubs pouvant répondre à vos attentes : Avallon, Auxerre, Joigny, Saint-Florentin et Sens.

Un contact au Comité départemental de l’Yonne : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avec ce diplôme supplémentaire, le centre de formation par l’apprentissage et l’alternance de l’Yonne renforcera son expertise sur l’une des filières majeures de son orientation pédagogique : celle des métiers de bouche. Ce CAP spécifique au marché de la fromagerie sera le second à être opérationnel en France après celui ouvert à Loudun (Vienne). Après un premier avis positif du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, l’autorisation de poursuivre les investigations pour compléter ce dossier a été accordée aux responsables du centre de formation d’apprentis de l’Yonne. Le projet passera en commission finale auprès des élus en février 2019. Quelques mois avant l’accueil de ce nouveau cursus…

AUXERRE : L’ouverture à l’automne 2019 de ce cursus constitue une opportunité supplémentaire pour le CIFA de l’Yonne de se distinguer sur les métiers de bouche et l’hôtellerie/restauration. De dimension régionale, ce diplôme préparant à la valorisation des produits laitiers et à leur commercialisation répondra aux besoins en recrutement de plusieurs activités professionnelles de ce secteur : les crèmeries et fromageries artisanales, la grande distribution (rayon coupe), la restauration commerciale spécialisée ainsi que les magasins de vente directe.

Aujourd’hui, le marché économique de la fromagerie représente 900 millions de chiffre d’affaires annuel. Cette filière accueille 15 % d’apprentis parmi les 3 200 entreprises en France. Un seul établissement pédagogique déclinait jusque-là cette formation : celui de Loudun (Vienne). Enfin, précisons que plus de 400 variétés de fromages peuvent se déguster dans notre pays. Ce qui en fait une indiscutable force de frappe commerciale pour les structures professionnelles qui souhaitent faire succomber les consommateurs aux vertus nutritives des produits laitiers.

 

En juin 2015, le corps principal de ce bâtiment mêlant les innovations architecturales de la Renaissance et les particularités locales avait subi les affres d’un sinistre important, devant endommager le rez-de-chaussée, le premier étage et la façade. Aidée en partie par la Région Bourgogne Franche-Comté, la restauration de l’édifice se poursuivra avec quatre nouvelles tranches de travaux…

BESANCON (Doubs) : Les travaux de l’Hôtel de ville de la capitale franc-comtoise vont reprendre au sortir de la période estivale. Après une première tranche de travaux de rénovation en 2017, la municipalité a reçu l’accord de la région Bourgogne Franche-Comté pour les travaux de restauration de la charpente, de la couverture et de la façade principale du corps central de ce bâtiment patrimonial.

L’aide accordée par les élus régionaux et confirmée par la Commission permanente de l’organe institutionnel régional courant juillet s’élève à 160 200 euros. Le projet comprendra quatre nouvelles tranches de travaux pour un montant total estimé à trois millions d’euros.

L’édifice accueillera au rez-de-chaussée un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP). Ce dernier offrira au public des outils de connaissance et des clefs de lecture sur l’environnement architectural, patrimonial et paysager de la ville, dans le cadre de la convention « Ville d'art et d’histoire ». Quant à l'office de tourisme, il occupera le même niveau à l’avenir.

Opérationnel depuis 2009, le GIP Massif central fédère les actions communes de quatre conseils régionaux, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté, Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, ayant des intérêts sur le territoire du Massif central. Autorité de gestion du FEDER (Fonds européen de développement régional) qui intervient pour soutenir les projets émergents, le GIP Massif central assure le développement de ce territoire couvrant ces différentes régions. Depuis le 11 juillet, sa présidence est revenue au vice-président du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté en charge de la forêt, de la filière bois et de la montagne, Sylvain MATHIEU…

CLERMONT-FERRAND (Puy de Dôme) : Succédant à Carole DELGA, présidente de la région Occitanie qui était en poste depuis avril 2016, Sylvain MATHIEU occupe depuis le 11 juillet dernier le fauteuil de président du GIP Massif central.

Dans le cadre d’une présidence tournante entre les quatre régions adhérentes à cet organisme, le vice-président du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté en charge de la forêt, de la filière bois et de la montagne a hérité de cette nouvelle fonction lors de l’assemblée générale élective proposée dans les locaux de l’Hôtel de région de Clermont-Ferrand.

L’exécutif sera articulé autour de l’élue icaunaise Muriel VERGES-CAULLET, conseillère régionale de Bourgogne Franche-Comté, nommée première vice-présidente et Nathalie DELCOUDERC-JUILLARD, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine, seconde vice-présidente.

Le flambeau sera repris au terme de ce mandat par les représentants de la cette dernière région dans deux ans.

Dix kilomètres de balade entre les sites éoliens de Forterre et de MIGE devraient normalement suffire pour que les participants de cette randonnée un peu particulière découvrent, commentaires à l’appui, les arcanes de la transition énergétique telle qu’elle est vécue dans la Communauté de communes de Puisaye Forterre. Gratuite, cette manifestation a pour objectif de faire toute la lumière sur les projets énergétiques participatifs et citoyens…

TOUCY : Joindre l’utile à l’agréable. Un adage qui fait florès dès qu’il s’agit d’expliquer les grands enjeux de société qui se présentent à nous. Dans le cadre de son programme d’animation « TEPOS », la Communauté de communes de Puisaye Forterre organise ce samedi 04 août une randonnée pédestre, un peu spéciale certes, autour d’une thématique qui sera consacrée aux énergies.

Non pas celles produites lors d’un exercice physique en marchant mais bel et bien celles qui nous entourent à travers la campagne et qui prennent la forme de ces champs éoliens aux capacités de production de plus en plus puissantes en mégawatts.

Alliant convivialité et recherche de renseignements instructifs, cette randonnée devrait titiller les esprits des plus curieux, petits et grands. C’est-à-dire celles et ceux qui désirent en savoir davantage sur les vertus positives de la transition énergétique favorable à la sauvegarde de l’environnement et à la protection de l’humanité et des espèces vivantes.

Des explications précises avec les experts de l’association Le VARNE…

Ce sont les représentants de l’association « Le VARNE », experts en la matière, qui assureront les séquences animations de ce périple insolite et des plus sympathiques d’un site éolien à l’autre.

Plusieurs étapes ponctueront ce parcours initiatique à travers les champs. Il y sera question de biodiversité, de ressource en eau (sujet ô combien d’importance en cette période de canicule et de forte sécheresse) mais aussi de profiter de la vision de ces paysages bucoliques et d’évoquer, sans aucun doute, la faune et la flore.

Le point de ralliement de cette épopée dans la nature, terme de ce cheminement judicieux, sera la salle des fêtes de Migé, où aux alentours de 17 heures, un verre de l’amitié réunira l’ensemble des participants qui le désirent. Ils profiteront encore d’un échange, sans doute nourri de nombreux arguments et avis, sur « les projets d’énergies renouvelables participatifs et citoyens ».

Côté logistique, la Communauté de communes de Puisaye Forterre fera bien les choses : elle prévoit la mise à disposition d’un mini bus pour réacheminer les conducteurs automobiles et motorisés à leur point de départ.

La randonnée spéciale énergie en pratique : rendez-vous à 14 heures sur le site éolien de Forterre (1,5 km après Usselot en direction de Merry-Sec sur la D85). Participation gratuite. Prévoir de quoi s’hydrater. Renseignements à la Communauté de communes au 03.86.74.19.50. E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Articles

Bannière droite accueil