Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Depuis peu, les bornes de recharge de l’Yonne sont accessibles aux propriétaires de véhicules électriques de l’Europe entière.  L’association de ces trois incontournables de la transition énergétique offre désormais la possibilité aux possesseurs d’automobiles électriques de bénéficier de solutions de recharge à travers le continent européen. Cette avancée fulgurante démocratisera un peu plus l’usage de ces véhicules de demain grâce à l’apport de bornes exploitées par le Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne (SDEY). Localisées et utilisables par les usagers de tous les opérateurs de services du réseau inter-charge de la société HUBJECT, ce dispositif de recharge électrique originellement implanté sur notre territoire rejoint un réseau d’infrastructures accessible à travers quatre continents…

SAINT-DENIS : Propriétaire de 4 000 kilomètres de réseaux, le Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne, cher à son président Jean-Noël LOURY, veille au maintien d’un service public performant dans le domaine de la distribution d’énergie tout en optimisant la qualité et la sécurité. Gérant pour le compte de communes adhérentes les réseaux d’électricité et de gaz, la structure n’en demeure pas moins un acteur fondamental de la mobilité électrique au nord de la Bourgogne Franche-Comté.

Déjà en 2016, l’idée d’un tel attelage s’imposait dans les esprits…

Partant sur le simple postulat qu’il est nécessaire de procéder à des investissements pour que le territoire de l’Yonne reste attractif et de se doter des moyens participatifs indispensables à cette politique, le SDEY a franchi une nouvelle dimension en rejoignant le réseau inter-charge de la plateforme eRoaming, conçue par la société HUBJECT.

Cette dernière, apparue en 2012, assure la connexion entre les opérateurs de bornes de recharge électrique et ceux qui interviennent au niveau de la mobilité en offrant aux utilisateurs de véhicules électriques un accès inédit et facilité aux infrastructures de recharge par ladite plateforme.

La réflexion ne date pas d’hier. Déjà en 2016, le président du syndicat d’énergie qui sera le premier de France à intégrer ce réseau inter-charge, avait validé cette décision qui pousse le SDEY à entrer de plain-pied dans le concert international.

Dans l’absolu, et en acceptant de rejoindre la plateforme, le syndicat départemental de l’Yonne y côtoie un solide auxiliaire qui se matérialise par la structure SPIE CityNetworks. Spécialiste des réseaux de recharge destinés aux voitures électriques, cette filiale de l’imposant poids lourd du BTP, de l’énergie et des communications (5,1 milliard d’euros de chiffre d’affaires pour 600 sites répartis dans 38 états et employant 38 000 collaborateurs), ouvre toute grande la porte à un très grand nombre d’utilisateurs européens qui auront ainsi l’accès aux fameuses bornes déployées sous le pilotage du SDEY !

Cette fenêtre sur l’Europe répond aux intentions louables du président LOURY : « nous avons toujours cru en l’innovation et au développement de la mobilité durable. Grâce à ce partenariat inédit, nous souhaitons donner aux conducteurs de véhicules électriques la possibilité d’accéder à différents pays et régions, au-delà même de la Bourgogne… ».

Praticité, fiabilité, durabilité : les items vertueux de cette collaboration

Dans sa phase de concrétisation, la filiale de SPIE prendra en charge l’installation, la supervision, la maintenance et l’exploitation technique et commerciale des bornes de recharge. Cette offre viendra en complément de celle d’HUBJECT, déployée pour la première fois dans l’Yonne, qui place l’expérience utilisateur au cœur de ses réflexions.

« Notre objectif est de fournir aux syndicats d’énergie des solutions innovantes tournées vers l’avenir et au profit des usagers. Les réseaux de recharge internationaux et multi-opérateurs comme inter-charge nous aident à garantir une expérience de recharge aisée pour les conducteurs de véhicules électriques. HUBJECT représente un leader innovant sur le marché de l’itinérance depuis de nombreuses années. En plus de la fiabilité de ses services, il offre une gamme étendue d’options à forte valeur ajoutée », a déclaré Daniel BEAUBOUCHEZ, responsable digitalisation et innovation chez SPIE CityNetworks.

Gageons que les 3 400 collaborateurs qui interviennent depuis les 130 implantations de cette filiale feront le nécessaire pour optimiser cette nouvelle stratégie en faveur de la transition énergétique en France mais aussi sur l’ensemble du Vieux Continent


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Opérationnel depuis le 19 février, ce système décisionnaire applicable au développement stratégique de la structure permet à la fondatrice de la société Fanny VIAUT d’exercer son métier en parfaite intelligence, corrélation et coordination avec sa nouvelle associée, Cyrielle AUGEAT-MALTER. Issue des milieux bancaires, cette détentrice de diplômes financiers renforcera le pôle de compétences de la jeune entreprise autour du graphisme et de l’animation des réseaux sociaux, vecteurs indispensables à la propagation du savoir-faire de ce duo 100 % féminin, spécialisé dans la communication web/print en Bourgogne Franche-Comté. Voire au-delà…

AUXERRE : Modéliser et consolider un précepte fonctionnel devant amener à la recrudescence d’activités et une hausse de chiffre d’affaires dans leur domaine de prédilection ; voilà ce qui anime en cette période printanière le nouveau tandem de la communication web/print régional.

Tel un cadeau déposé au pied du sapin de Noël, COMMUNIK & VOUS a vu le jour courant décembre 2014 alors que sa jeune fondatrice, Fanny VIAUT, occupait son emploi du temps à suivre encore les cours du troisième cycle à l’IFAG d’Auxerre. Alternante au sein de « L’Hostellerie des Clos » à Chablis, la jeune fille profite de cette excellente opportunité pour initier son propre blog culinaire, prémisse de ce qui deviendra par la suite sa future agence de communication.

Se doter d’un clone qui fera jeu égal avec l’entrepreneur dans sa faculté d’avancer

D’auto entreprise originelle, COMMUNIK & VOUS se muera en une EURL dès 2017 à la crédibilité reconnue et l’efficacité performante. Face à la progression constante du volume d’affaires, Fanny VIAUT n’avait d’autres alternatives que de se renforcer. Mais pas de la manière usuelle en recrutant un simple collaborateur…

« Je ne crois pas à l’embauche de salariés dans la filière de la communication, affirme-t-elle, ce secteur requiert une amplitude horaire très souple avec une somme de disponibilité et de réactivité qu’il faut savoir accorder à sa clientèle. En fait, dans le schéma tactique que je m’étais imaginée, organiser le temps de travail en accueillant une collaboratrice à former ne se concevait pas. J’avais plus besoin d’un clone qui assure le suivi et le développement des dossiers en cours avec une vision partagée de l’esprit d’entreprise… ».

Qui d’autre que Cyrielle AUGEAT-MALTER, une amie de dix ans, aurait pu interpréter aussi brillamment cette partition ?

Proposant à la jeune femme d’intégrer la structure en qualité d’associée et de cogérante en étant sur la base d’un actionnariat minoritaire, Fanny VIAUT s’entoure d’une partenaire de choc. Soucieuse de prendre des responsabilités dans le monde du travail, la jeune femme de 25 ans apportera une incontestable plus-value en matière de graphisme, de développement des réseaux sociaux mais aussi des relations publiques. Un outil nécessaire pour développer le business.

Une stratégie qui s’avère payante avec de nouveaux clients chaque jour…

« Nous possédons toutes deux la même complémentarité sur l’approche marketing du client, stipule Cyrielle AUGEAT-MALTER, un client ne se résume pas à un chiffre ni à un compte de résultat. Bien au contraire, c’est par le biais de ces contacts qu’une entreprise comme la nôtre rapporte de la valeur ajoutée et de l’enrichissement, tant au plan intellectuel ou humain… ».

L’agence de communication d’Auxerre agrège la contractualisation de sa clientèle autour de formules packagées. Depuis la création de logo muni de leur fichier vectorisé, jusqu’à la refonte de sites multimédia, le référencement naturel et payant, le community management et l’animation des réseaux.

En parallèle, la société qui aborde sa quatrième année d’existence décline sur le volet papier les prestations graphiques globales tout en initiant des campagnes d’affichage ou la conception de kakémono et de cartes de visite. Externalisant certaines offres de service avec des spécialistes de l’image (photographie, vidéo…) qui agissent en prestataires, l’agence dispose in fine de l’ensemble des pièces maîtresses pour imposer son jeu parmi un environnement concurrentiel.

Accueillant chaque un jour, un client supplémentaire de plus à déposer dans l’escarcelle, COMMUNIK & VOUS souhaite ainsi réinventer la communication utile et efficiente auprès de ses partenaires, dans le paysage aujourd’hui saturé et très complexe du fait de ses étapes évolutives de la communication. Etre deux pour aborder ce marché en croissance ne peut être qu’un atout…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Destiné aux jeunes entreprises innovantes ayant moins de trois ans d’existence, et en phase de déploiement commercial avec un fort potentiel de croissance, ce concept d’accompagnement entrepreneurial inédit, adoubé par l’établissement bancaire régional, ne privilégie ni n’exclut aucun secteur d’activité. Localisé au centre-ville de Dijon, rue des Godrans, le « Village » a ouvert ses portes il y a quelques mois et devrait rejoindre, d’ici 2019, la future Cité internationale de la gastronomie et du vin…

DIJON (Côte d’Or) : Différentes start-ups, et non des moindres (VITAGORA, FOOD TECH…), sont déjà accueillies au sein de ce concept avant-gardiste, fruit d’une volonté tangible de la part des responsables du groupe bancaire, d’encourager les initiatives au sens large en faveur du développement économique des territoires.

Apparu de manière originelle à Paris, en juin 2014, « Le Village by Crédit agricole » puisque telle est son appellation officielle s’apparente à un écosystème d’open innovation (innovation ouverte) ayant pour objectif de favoriser les relations entre les start-ups et les grandes entreprises. Cette passerelle entre deux univers qui n’auraient pas dû se croiser réunit des entreprises de diverses tendances et de tailles différentes avec la ferme intention d’initier grâce au réseau une stratégie de développement économique sur l’ensemble de l’hexagone mais aussi à l’international. Ainsi, « Le Village » dispose de relais établis dans vingt-cinq métropoles majeures de la planète pour atteindre ses priorités : New-York, Londres, Moscou, Shanghai, Tokyo, Séoul, Singapour ou encore Paris).

Lieu de connaissance et de partage : « Le Village » est un encouragement aux bonnes initiatives…

Maire du « Village by Crédit agricole » en Champagne Bourgogne, Thomas DUPONT explique la philosophie de ce lieu d’échange et de partage.

« Ce concept permet d’entretenir en lien étroit avec l’innovation une synergie autour des acteurs locaux du développement économique. La vocation initiale étant de soutenir les initiatives des start-ups dans une logique de croissance et d’accueillir de nouvelles structures selon le principe vertueux du parrainage… ».

Aux entreprises partenaires de s’engager complètement auprès des néo-entrepreneurs par le biais d’une aide à l’installation, la mise à disposition de leurs expertises et leur expérience.

Une deuxième session d’appels à candidature, ouverte en février et mars, vient de se conclure le 09 mars. La phase de pré-sélection des dossiers se déroulera le 16 mars. Les nouvelles structures retenues s’installeront dans les locaux du village d’ici la fin mars.

En décidant de rejoindre le concept, ces futures entités à l’estampille du Village de la banque verte disposeront de bureaux, de salles de conférences, de salles de réunions mais aussi de l’ensemble de ce réseau en France comme à l’international tout en profitant des synergies nécessaires à leur développement avec le concours des nombreux acteurs de l’innovation. Devant le succès obtenu par ce concept en Bourgogne, il ne serait pas surprenant que les auteurs de ce projet ne provoquent pas un troisième appel à candidatures au cours de ces prochains mois…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Premier du genre ouvert sur le territoire de l’Yonne depuis le 31 janvier, le révolutionnaire concept « e-nov’agence » dépoussière la traditionnelle relation instituée au sein des agences commerciales bancaires. Opérationnelle sur la commune de Saint-Georges sur Baulche, la structure à l’ergonomie totalement repensée n’est que l’un des maillons de ces vingt-deux établissements futuristes et digitalisés accueillant le public sur sa zone de chalandise régionale. Petite immersion au cœur de la vitrine marketing du futur…

SAINT-GEORGES SUR BAULCHE : Précurseur, la caisse régionale de la Banque Populaire l’est dans bon nombre de domaines. Y compris dans l’idée que se fait cet établissement à bonifier l’accueil de ses prospects et clients attitrés. Les consommateurs ayant connu et fréquenté l’ancienne agence commerciale de Saint-Georges auront sans doute constaté le changement opéré à la simple découverte de ces nouveaux locaux flambants neufs, ouverts fin janvier. Non pas à l’examen de la gangue extérieure qui, elle, épouse encore les mêmes murs. Mais, à l’observation de ce petit joyau du modernisme que représente le nouvel écrin…

L’agence sous le prisme de la Banque Populaire : le socle de toute relation…

Fruit de plusieurs mois de travaux, le nouvel édifice professionnel de l’un des principaux employeurs de la région, élu première banque des PME en 2017, aura vécu une longue gestation avant d’accoucher de ce concept novateur. Le jeu en valait la chandelle, assurément. Supposant une enveloppe financière de bel aloi pour transcrire aux normes architecturales et conceptuelles ce projet clairement défini par les stratèges de l’entreprise.

Car, si cette agence du XXIème siècle fera date dans les annales de l’Yonne en étant référencée comme la toute première de ce calibre organisationnel, elle n’est en revanche pas issue du germe initiateur. Etant positionnée comme la 23ème structure de ce style sur le territoire régional et du Pays de l’Ain.

Grâce à ce concept, la Banque Populaire BFC confirme que l’agence commerciale demeure le pivot inaliénable de la relation élaborée avec le client. Le parcours de celui-ci à travers cet espace ne s’encombre pas de fioritures : il a été conçu dans la lisibilité, à partir d’univers correspondants à chaque type de besoin, de manière clairement identifiable.

Accueillant, chaleureux, résolument orienté vers le public en le projetant parmi une volumétrie adaptée à sa déambulation, le concept « e-nov’agence » jouit d’un design limpide aux lignes épurées. Pourvu des technologies adaptées et efficientes.

La présence humaine n’est jamais très loin. A tout moment, en progressant sur ce parcours mêlant le physique au virtuel, le bénéficiaire des offres de service de l’établissement bancaire peut recevoir les conseils avisés des spécialistes de l’agence. Dans le cas qui nous intéresse, cinq professionnelles prodiguent leurs préconisations, qui sur les offres de crédit, qui sur les placements, qui sur l’approche non exhaustive de la gestion patrimoniale.

Une ossature conceptuelle 100 % locale…

Elément palpable du vaste programme d’investissement qui concernera à terme la totalité des agences du territoire Bourgogne Franche-Comté, ce premier chantier de rénovation à la sauce numérique et technologique nécessitera une enveloppe budgétaire de près de 100 millions d’euros. Sa mise en exergue applicative étant imputée aux acteurs de l’économie locale exclusivement. La refonte des agences du groupe bancaire ayant été confiée à la créativité et au savoir-faire artisanal de PME du cru.

Directrice de cette structure refaite à neuf, Sandrine FRANEY témoigne : les premières réactions de la clientèle s’inscrivent sous le sceau de l’enthousiasme.

« Nos premiers visiteurs ont été subjugués par l’espace de vie offrant un cadre convivial facilitant les entretiens rapides ou en attente. L’espace accueil propose le contact initial avec le lieu et les collaborateurs de l’équipe. Il fluidifie les entrées et les sorties dans l’établissement d’où sa surface importante et aérée. Quant aux espaces conseils, au nombre de trois, ils ont été conçus par nos designers pour offrir dans des conditions optimales le supplément d’âme nécessaire à un accueil qualitatif, à partir de services connectés efficaces, tout cela se faisant dans la plus grande discrétion… ».

Naturellement, le nouveau site bancaire dispose d’un espace libre-service servant dans le traitement des opérations courantes, de la manière la plus autonome pour ses utilisateurs à tout instant.

De nombreuses innovations technologiques au service de la relation client

Dans sa quête du modernisme à tout crin, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté n’a pas lésiné sur les moyens technologiques pour répondre aux attentes de sa clientèle. Dès qu’elle pénètre dans l’espace d’accueil, une borne tactile permet au visiteur de signaler sa présence à son conseiller. Une interactivité appréciable et pour le moins surprenante.

Les vieilles affiches promotionnelles d’antan ont été troquées par des systèmes d’affichage électroniques hyper réalistes et à la définition de l’image de haute qualité. Mais, le summum de ces échanges connectiques privilégiées se traduit par la présence de petites tablettes numériques posées dans un espace réservé à l’attente. Là, librement et de manière très simple, le client pourra consulter la presse afin de bénéficier de l’accès à l’information, voire se divertir selon le contenu de la programmation.

Quant à la signature électronique des documents officiels, elle se pratique avec aisance par les conseillers de l’établissement qui ont ainsi résolu la problématique de l’archivage. Tous les produits bancarisés par la Banque Populaire profitent de cette prouesse technique, visant à la dématérialisation des offres commerciales.

Rappelons, de surcroît, que les contrats signés électroniquement ont valeur d’originaux et sont juridiquement comparables aux documents classiques. Enfin, il existe deux autres possibilités numériques qui prennent corps à travers l’entretien conseil sur tablette et la vente à distance des produits.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

La filiale icaunaise du groupe MCM (MORDEFROY Construction Métallique) vient de procéder au changement de deux de ses ponts roulants sur son unité de production de l’Avallonnais. Ce choix stratégique s’adosse à la politique de modernisation de cette entité industrielle depuis qu’elle a été reprise en 2013 par l’entrepreneur de l’Aube Patrick MORDEFROY. Le remplacement de cet appareillage indispensable à la fonctionnalité optimale de la structure dans l’exercice de son métier aura nécessité une ligne budgétaire de 180 000 euros afin de pouvoir bénéficier de ces nouveaux ponts roulants de dernière génération…

MAGNY : Pourvus d’un système de variation de vitesse à la performance éprouvée qui offre une ergonomie supplémentaire dans le traitement des pièces travaillées, les nouveaux ponts roulants acquis par GALVANISATION DE BOURGOGNE (anciennement Yonne Galvanisation) ont été installés au cours de deux journées de labeur par un spécialiste de ces imposants engins, la société SLIMA (Aube).

Précieux auxiliaires pour les entreprises qui évoluent dans le secteur de la galvanisation, ces appareils de plusieurs tonnes, perchés en hauteur, ne se manipulent pas aussi aisément que cela. Comme on peut l’imaginer.

L’enlèvement des anciennes structures, posées à l’origine de la précédente entité, a supposé plusieurs heures de patience et de considérations expertes avant d’arriver au résultat final.

Conforter le professionnalisme de la structure à travers la qualité…

L’appareillage permet de soulever de lourdes charges et matériels métalliques et de les amener délicatement vers la zone de traitement, au-dessus d’un bain d’acide ou de zinc selon la configuration du processus choisi. Avant de les immerger et de les récupérer au terme de l’opération…

Moderniser l’outil devenait nécessaire à l’adoption de la ligne stratégique de Patrick MORDEFROY afin de gagner en professionnalisme et en qualité vis-à-vis de ses partenaires : une clientèle majoritairement composée d’industriels, de concepteurs de remorques, d’entreprises positionnées dans le secteur du bâtiment, sans occulter les milieux viticoles. Le tout dans un rayon géographique de plus de deux cents kilomètres à la ronde…

La filiale icaunaise du groupe MCM localisé à Barberey Saint-Sulpice en périphérie de Troyes, structure excédentaire, devrait connaître une croissance de 10 % en volume de transaction cette année. L’apport des deux ponts roulants contribuera à l’obtention de ces résultats pour la PME qui dès 2014 avait profité d’une réorganisation positive et d’une saine restructuration dans son mode opératoire pour gagner en efficience sur son marché de prédilection.

Accueillant treize collaborateurs en son sein, GALVANISATION DE BOURGOGNE traite annuellement 2 000 tonnes de matériel en acier. Le changement des deux autres ponts roulants de première génération pourrait s’inscrire parmi les priorités stratégiques à moyen terme…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil