Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
Criquet Magazine
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

AUXERRE : Expérience étonnante mais ô combien salvatrice qu’ont vécu il y a quelques jours dans les locaux de l’agence auxerroise de Pôle emploi de nombreuses personnes en quête d’un travail interpellées par les métiers de la filière du bâtiment et des travaux publics.

Lors du premier Forum consacré à cette corporation, la direction de l’agence d’Auxerre devait proposer parmi les nombreuses animations prévues ce jour-là une mise en situation presque réelle, grâce au numérique, du pilotage d’engins de chantier. En l’occurrence, il était question dans le cas présent de manœuvrer une pelleteuse.

Accompagnés d’un spécialiste de la conduite d’engins, les candidats à l’emploi se sont exercés à cet outil technologique performant-un simulateur prêté par la CFPPA de Châtillon sur Seine, pour découvrir leurs propres aptitudes face à la maniabilité de l’engin virtuel exécutant une somme de fonctions traduites sur un écran.

Suivant le programme défini par le logiciel, l’exercice n’était pas aussi simple en vérité à concevoir pour celles et ceux des demandeurs d’emploi qui n’étaient pas habitués à diriger ce type d’appareil. Réaliste, selon d’anciens salariés de la filière des TP, l’apport de cette aide technologique aura permis de mieux appréhender les profils recherchés avant de pouvoir postuler à une fonction de conducteurs d’engins.

Rappelons que le secteur d’activité, de nouveau en croissance depuis quelques mois, offre à l’heure actuelle de nombreux postes à pourvoir auprès des PME spécialisées de l’Yonne…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Dès le 01er septembre, les jeunes apprenants du Centre interprofessionnel de formation par l’apprentissage de l’Yonne (CIFA) auront la faculté de découvrir les configurations novatrices que concoctent à l’heure actuelle les équipes expertes de la société IDXPROD à l’intérieur de cet univers unique et performant, le « Clic Store ». Les sept programmes à vocation pédagogique évoquant des items commerciaux choisis par l’établissement s’enrichiront de nouveaux effets visuels des plus réalistes. Outre ces images additives imputables à l’emploi de la vision 3 D, l’espace d’accueil s’agrémentera d’un mobilier fonctionnel pouvant lui aussi s’adapter en toute circonstance aux situations concrètes déclinées par cet environnement...   

AUXERRE : Inauguré il y a quelques mois à peine, et constituant une avancée spectaculaire dans l’enrichissement des connaissances pédagogiques par le prisme de la technologie en France, l’univers insolite du « Clic Store », faisant la fierté de l’équipe directionnelle de l’établissement, va connaître ses premières évolutions.

Celles-ci iront dans l’intérêt des formateurs et des élèves qui fréquentent le centre de formation auxerrois, notamment celles et ceux qui se destinent à des filières à vocation commerciale. Espace d’exception en France au sein des CIFA, le « Clic Store », concept imaginé par le CIFA de l'Yonne qui en a déposé le concept et conçu par l’entité professionnelle IDXPROD, société de communication et de production dans les nouvelles technologies, propose une adaptation des cours pratiques de vente parmi un environnement visuel en trois dimensions qui rappelle une concession automobile, un commerce alimentaire, un magasin de chaussures, une vinothèque, une librairie ou une agence bancaire.

En tout et pour tout, sept séries d’images qui, projetées sur les surfaces murales de la pièce, offrent la judicieuse opportunité aux apprenants de se mouvoir au beau milieu d’un décorum ressemblant à s’y méprendre à un environnement professionnel réel.

Des objets en mouvement au beau milieu des univers muraux…

Si le concept avait déjà séduit une foultitude de personnalités présentes lors de l’inauguration de la fin des travaux au printemps 2017, il n’en restera pas là ! Depuis quelques jours, le responsable de l’agence de communication auxerroise, Yannick DAVOUSE, a remis ses spécialistes au travail sur ce dossier afin de le faire évoluer d’ici peu.

Rompu à ce type d’exercice, le chef d’entreprise s’est rapproché de la direction du centre de formation afin de connaître leurs besoins et d’expliciter les nouveaux aspects technologiques pouvant accroître l’amélioration du système. 

A l’intérieur des images virtuelles projetées sur les surfaces murales de la salle va donc se greffer des objets en mouvement selon les items préalablement définis. Ainsi, verra-t-on à l’avenir deux bouteilles de vin tournoyer sur elles-mêmes dans l’espace en présentant de manière lisible leur étiquette comprenant autant d’éléments indispensables aux exercices argumentaires de l’élève dans son rôle de commercial. On l’aura compris : chacun des sept univers déjà répertoriés recevra la manne technologique innovante envisagée par les techniciens d’IDXPROD.

Téléphone mobile, véhicule motorisé mais aussi pièces mécaniques ou encore fruits et légumes composeront cet étrange ballet numérique d’objets virtuels conférant à cette salle un petit air futuriste, très apprécié de ses visiteurs.

Côté investissement, le CIFA de l’Yonne par la voie de son directeur Marcel FONTBONNE, n’a pas hésité à procéder à une rallonge financière d’environ 20 000 euros supplémentaires pour enclencher ce processus évolutif optimal. IDXPROD s’engageant, a contrario, de clore cette phase de modifications avant que ne débutent les cours de la rentrée 2018.

Un ameublement en coordination avec les besoins de cet espace…

Le « Clic Store » présentera une configuration bien différente de celle qu’on lui a connue à l’origine cet automne. Marcel FONTBONNE a souhaité s’entourer des services d’un architecte d’intérieur, spécialiste dans l’agencement, pour que ce dernier puisse créer un environnement meublé correspondant aux exigences du cadre et ses multiples univers professionnels.

Ayant eu vent de l’apport qualitatif apporté à la rénovation de l’hôtel Le Normandie à Auxerre, le directeur du CIFA de l’Yonne a pris attache avec la ressortissante britannique, Elisabeth PURSSELL, à la tête de la société, INTERIOR DESIGN et CREATION, localisée en Côte d’Or. Cette dernière s’était déjà distinguée dans le milieu de l’hôtellerie dans l’Yonne, en réalisant le spa et le décorum cocooning de l’Hostellerie des CLOS à Chablis.

L’objectif étant, cette fois-ci, de construire un ameublement spécial, comprenant de petites niches où viendraient se loger des produits rappelant les sept univers pédagogiques en concordance avec les images virtuelles. La difficulté étant d’occulter les produits en non-correspondance avec le thème étudié à un instant « t ».

Il semblerait que la géniale décoratrice de sa Très Gracieuse Majesté ait trouvé la solution, à l’aide d’une animation liée à la fermeture d’un rideau qui cacherait à satiété les éléments indésirables selon le thème étudié…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Dans un marché automobile pour le moins chahuté par la concurrence et surtout par la stagnation au niveau des ventes des berlines traditionnelles, le constructeur français devait se donner de l’air en rivalisant malgré tout avec les meilleures enseignes mondiales. La version attendue de la 508 pourrait modifier les règles de ce jeu économique éprouvant, après le succès enregistré par les offensives 2008, 3008 et 5008 ces dernières saisons…

PARIS : Nouvelle architecture basse et compacte pour un design extérieur acéré et musclé, sans omettre le spectaculaire décorum offert à l’intérieur de l’habitacle. En cette année 2018, le constructeur français affiche la couleur. Et surtout confirme ses prétentions de proposer un modèle de grande berline, prête à en découdre farouchement avec les autres spécimens présents sur le marché.

Au plan stratégique, on le savait déjà depuis plusieurs exercices : PEUGEOT souhaite se positionner comme le meilleur généraliste haut de gamme de l’automobile. Avec ce nouvel porte-étendard de belle facture, gageons que cet ambitieux pari a été tenu.

Un design audacieux, résolument accentué vers une berline/coupé 5 portes…

Récemment, lors d’une conférence de presse servant à la présentation officielle de ce nouveau modèle, le directeur général de l’entreprise Jean-Philippe IMPARATO expliquait sa position, au vu des enjeux liés à l’essoufflement observé depuis quatre ans sur le marché de la berline traditionnelle. Un déclin qui vise prioritairement le continent européen.

« On assiste à une stagnation manifeste de ce marché, concède le dirigeant du groupe, attaquée de toutes parts par la multiplication des offres et des silhouettes, notamment celles des SUV en pleine croissance, la grande berline classique ne doit son sursaut que par l’offre des constructeurs premium souvent plus variée et tranchée. Dans ce contexte, la marque a opté pour que la nouvelle 508 soit résolument ambitieuse selon la volonté créative des designers qui ont ainsi travaillé sur la base d’une morphologie de berline/coupé cinq portes fastback en laissant de côté la silhouette traditionnelle quatre portes avec une malle de coffre… ».

S’inspirant de ses derniers concepts-cars, le service design du constructeur a élaboré un produit unique, finement ciselé, qui présente un comportement routier exemplaire, combiné à une vaste palette de propositions technologiques et la présence de nouvelles motorisations.

Une ligne épurée et esthétique réservée au véhicule d’exception…

Au premier regard, ce nouveau véhicule surprend. Dévoilant des lignes fluides et aérodynamiques, à la façon d’un coupé, la nouvelle 508 est basse, à peine 1,40 mètres. Expressive, sa face avant peut apparaître au premier chef impressionnante. Elle se nourrit de l’héritage de ses illustres aînées, la 504 et la Coupé 504, arborant avec fierté le fameux « lion » sur le nez du capot.

Plat et ramassé, le capot a été rabaissé au maximum afin d’apporter une dynamique supplémentaire à l’ensemble. Précisons que cette technique dite du « carrossier » n’est en fait utilisée dans l’industrie automobile qu’à de rares occasions, afin d’habiller des véhicules d’exception ou premium…

Possédant des proportions parfaitement équilibrées, la PEUGEOT 508 est très agréable à contempler de profil. Sa longueur n’excède pas 4,75 mètres. Autre subtilité intéressante afin d’épurer la ligne de la voiture, l’antenne de toit est désormais supprimée et traitée en sérigraphie. Un choix technologique vertueux du constructeur national de mettre ainsi son expertise au service de l’esthétisme et de la qualité.

Un tour à l’arrière du châssis permettra de contempler les feux Full LED tridimensionnels. Allumés de jour comme de nuit, ces feux proposent une intensivité adaptative valorisant à la fois l’identité propre du véhicule et les aspects sécurisants.

Autre originalité de ce nouveau modèle : le hayon. Habilement caché, il allie le style et la fonctionnalité avec une accessibilité optimale au coffre ; celui-ci offrant une capacité totale de 487 litres en eau.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Lauréate du Prix Initiatives Associations 2018, concoctée par la Fondation de la Banque Populaire Solidarité, la structure associative de Joigny officie auprès des résidents de l’EHPAD du Hameau de l’Hôpital en améliorant la qualité de vie de ses pensionnaires. Elle s’est vu remettre la somme de mille euros par l’établissement bancaire régional dans le cadre de sa politique d’écocitoyenneté. L’enveloppe représente une partie de la future acquisition de trois bornes musicales conçues par une entreprise de Saône et Loire, pouvant égayer le quotidien des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer…  

JOIGNY : En matière de thérapie, mais aussi de plaisirs quotidiens à partager entre résidents, la musique conserve une place à part entière dans l’univers des établissements accueillant un public de seniors. La musicothérapie est en cela souvent utilisée par les exégètes de la médecine douce pour égayer l’existence des personnes atteintes de troubles de la mémoire. Voire sombrant lentement vers la maladie d’Alzheimer.

C’est sans doute ces arguments judicieux qui ont poussé le jury du Prix Initiatives Associations 2018, proposé par la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, à choisir ce dossier parmi la dizaine de candidatures possibles à l’obtention de ces récompenses. En vérité, ils ont eu raison de soutenir le travail entrepris depuis 2012 par cet organe associatif, piloté par Patricia REGNIER, et qui a pour vocation d’apporter un supplément d’âme novateur et concret auprès des plus anciens, fréquentant le pôle gériatrie dépendant de l’hôpital de Joigny.

Un investissement global de 12 000 euros…

Unanimement, les représentants du jury présents lors de cette cérémonie de remise de chèque ont pu témoigner de leur intérêt pour cette louable initiative qui prend avec ce don généreux de mille euros son élan. Cependant, il en faudra davantage pour pouvoir globaliser d’ici la fin de l’année l’acquisition de ces trois bornes musicales, baptisées « MELO », construites par une PME du Creusot, en Saône et Loire, la société « ONZE PLUS ».

L’investissement, élevé, nécessitera un débours de 12 000 euros sur les comptes de l’association si cette dernière veut mener à bien cette honorable action. D’autres appels à projets ont été lancés pour que les choses aillent dans ce sens favorable pour les responsables du HAMEAU S’EVEILLE.

Intuitives, ces bornes qui ont permis de distinguer « ONZE PLUS » lors de l’obtention du trophée des Jeunes Talents de l’Innovation en 2009 fonctionnent de la manière la plus aisée possible pour ces populations âgées. A l’aide de touches très tactiles, les seniors peuvent ainsi lancer à leur guise et en totale autonomie les programmes musicaux ayant été concoctés à leur intention. D’une rare praticité, ces bornes « MELO » font déjà le bonheur de bon nombre de résidents d’EHPAD en France. Y compris parmi certains établissements de Bourgogne Franche-Comté.

Directeur régional de la Banque Populaire BFC, Laurent GUEIT se félicitait, aux côtés de sa collègue, Catherine BAILLARGEAT, directrice de l’agence bancaire de Joigny, de ce geste venant récompenser un tel projet sociétal.

Le projet a vu aussi le concours et l’implication de l’EHPAD local et de la MAIA de l’Yonne, une structure sous la tutelle du Conseil départemental, qui intervient au bénéfice des personnes victimes de la pathologie d’Alzheimer.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Donner le goût et l’envie aux jeunes générations de s’immerger le plus tôt possible au plus près des emplois offerts par la filière de l’industrie correspond à une nouvelle quête du Pôle Formation Nièvre Yonne. Une initiative judicieuse qui se traduit sous la forme d’ateliers découverte où, lors de séances pédagogiques de trois heures, un public âgé de 14 ans et plus profite de sessions exploratoires au côté d’un formateur pour s’initier aux rudiments d’un métier, très recherché par les entreprises…

NEVERS : Opérationnels sur simple réservation, les mercredis et les vendredis après-midi, entre 14 et 17 heures, les Ateliers découverte à la filière de la chaudronnerie viennent de s’ouvrir dans la capitale de la Nièvre depuis peu, dans les locaux du Pôle Formation 58 89.

Encadrés par un formateur, les adolescents les plus véloces à cet exercice de découverte d’un métier peuvent s’essayer à la création et la fabrication d’une boîte. Le tout dans une mise en situation bien réelle qui permet de conforter ces jeunes gens dans un cadre environnemental le plus approprié.

Bénéficiant de trois heures d’immersion, les collégiens et lycéens travaillent à la conception d’une boîte décorative, depuis le choix du logo jusqu’à la fabrication de cette dernière en utilisant une machine de découpe laser servant à construire le couvercle. Accompagnés de leur formateur, ils ont aussi la possibilité de découvrir certains logiciels comme Solidworks.

« Nous réalisons le reste de la boîte manuellement, pour les découpes et pliages » explique Aurélien SOUDAIS, formateur au sein du Pôle 58 89 depuis sept ans, qui cherche à lutter contre les stéréotypes de l’industrie en valorisant un environnement de travail et des conditions qui ont énormément évolués.

A l’aide de véritables études de cas, analysées en cours de CAP réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage, voire en BAC pro technicien de chaudronnerie industrielle, les jeunes gens, revêtus d’un polo arborant les couleurs de l’établissement de formation départemental, seront initiés réellement au cas les plus concrets.

Membre du réseau emploi et formation de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM), le Pôle Formation 58 89 qui demeure le premier réseau pédagogique privé aux côtés des entreprises industrielles milite depuis de nombreuses années en faveur de la sensibilisation des jeunes publics sur l’immense potentiel en termes de débouchés et d’emplois offert par le secteur de l’industrie en France.

Les inscriptions peuvent se prendre auprès de Charline MOREAU, du Pôle Formation 58 89, au 03.86.59.73.88.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil