Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Le château de CHEVILLON a servi de cadre exceptionnel à l’organisation de la onzième édition des Prix Stars & Métiers 2018, permettant d’auréoler des structures artisanales de notre territoire. Composé de représentants de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté et de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, ainsi que de la SOCAMA, le jury a porté sous la lumière des projecteurs quatre lauréats. Ces entrepreneurs, tous secteurs d’activités confondus, ont connu ce plébiscite pour leur dynamisme et leur exemplarité en matière d’innovation technologique, stratégique, managériale et commerciale. Mention particulière pour la société DPR, doublement récompensée.

CHEVILLON : Ils ont illustré à grand renfort d’exemples la réussite de leur outil de production. Mais aussi, cette volonté d’entreprendre, chevillée au corps, qui les a poussés à faire fi des risques pour vivre leurs rêves avec passion aux côtés de leurs collaborateurs. Qu’ils soient issus de la boucherie/charcuterie, du recyclage de déchets verts, fabricant d’auto-tamponneuses ou prothésiste dentaire, un seul et unique dénominateur commun les habite : l’envie !

Et ce sentiment a été largement partagé auprès des 150 convives invités par la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat lors d’une cérémonie protocolaire sans fausse note : la remise des distinctions de prix, qualificatifs pour des échéances régionales, voire nationales.

En guise de préambule, Laurent GUEIT, directeur régional dans l’Yonne et Monsieur Loyal introductif, dévoilait la nouvelle signature identitaire de l’établissement bancaire. « La réussite est en vous ». Un credo qui s’harmonisait à l’unisson avec la thématique de ce rendez-vous copieusement suivi par les partenaires institutionnels et économiques de la banque régionale.

Il est vrai que les Prix Stars & Métiers, concoctés en étroite osmose avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, offrent une excellente vitrine pour ces entrepreneurs, parfois de l’ombre, de se projeter sous la lumière.

Valoriser les pépites de l’artisanat, incarnant le savoir-faire à la française

Pour la Bourgogne Franche-Comté, et le Pays de l’Ain, secteur géographique sous la tutelle représentative de l’établissement bancaire, ce sont in fine 38 lauréats professionnels qui auront bénéficié cette année de cette aura promotionnelle. Dont quatre chefs d’entreprises de l’Yonne.

« Ces entrepreneurs modèles traduisent la réussite économique, la diversité et le rayonnement de la première entreprise de France, à savoir l’artisanat, devait ainsi préciser le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat icaunaise, Jean-François LEMAITRE, il ne faut jamais oublier que ce secteur représente plus de trois millions d’actifs et génère plus de 300 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel… ».

Les propos de Régis PENNECOT, président de la SOCAMA (Société de caution mutuelle artisanale de Bourgogne Franche-Comté), ne dépareillaient pas d’un iota de ceux de son prédécesseur. « Depuis onze ans, nous sommes des partenaires actifs de ces trophées parce que nous encourageons l’esprit d’entreprendre… ».

Une stimulation qui ne se bornera pas à un simple discours puisque l’une des entreprises lauréates, la société DPR, remportera le prix spécial de la SOCAMA au terme de cette soirée. Se qualifiant ainsi pour l’étape suivante à l’échelon régional.

Quatre lauréats pour quatre catégories distinctes…

Innovation, RSE, dynamique commerciale et export sont les items choisis par les concepteurs de ces prix pour en déterminer les contours. Cette année, les quatre catégories ont été pourvues en matière de récipiendaires ; ce qui n’est pas toujours le cas. Chacun des lauréats repartant avec son trophée à l’effigie de ces prix et un chèque d’une valeur de 1 500 euros, ce qui est non négligeable pour tout entrepreneur qui se respecte.

Valorisant la capacité de l’entreprise à intégrer les préoccupations sociales et environnementales dans son activité, l’EURL BIDV, dirigée par Sébastien LEPRUN, a glané la récompense pour la catégorie RSE. Cette structure, localisée à Bussy sur Othe, est spécialisée dans le broyage et le recyclage de déchets verts et le bois.

Le grand prix entrepreneur a été attribué à une structure connue et appréciée des Auxerrois : la Maison HATTIER. Présente sur scène, Sophie HATTIER, accompagnée de son chef boucher, a expliqué le développement commercial de sa société (une croissance forte sur une période courte) et la pertinence de ses choix stratégiques.

C’est l’entreprise AUXERRE DENTAL SERVICE, pilotée par Hugues MAILLET, qui s’est adjugée le grand prix de l’innovation, mettant en exergue l’innovation sous toutes ses variantes (technologique, organisationnelle, commerciale…). Prothésiste dentaire, l’entrepreneur est basé à Venoy.

Quant au quatrième trophée, il est revenu à la SARL DPR, dont la gérante Isabelle REVERCHON a pu faire l’éloge autour de son activité, unique en France, voire dans le monde, la fabrication d’auto-tamponneuses destinées à équiper les forains et les parcs d’attraction de la planète. C’est justement cet aspect international qui a ainsi été primé par le jury.  D’ailleurs, le prix spécial SOCAMA (et de surcroît l’enveloppe de mille euros supplémentaires) s’est ajouté dans l’escarcelle de la société familiale de Saint-Agnan.

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Réputé pour son parc, ses espaces fleuris et son hébergement cocooning qualitatif, la propriété de Marieke et Rik KLOMP l’est aussi pour la tenue régulière d’une programmation artistique de très belle facture. Ce dimanche 14 octobre, le Domaine de la Borde, près de Leugny, accueillera pour une nouvelle saison le concept « Musique & Brunch », mise en bouche musicale de prestige assortie d’une dégustation de produits du terroir, servi dans un esprit de pure convivialité...

LEUGNY : Bach, Rachmaninov, Chostakovitch, Debussy…la prestation du talentueux Slava GUERCHOVITCH devrait comblée d’aise les férus de pièces musicales empruntées aux mélomanes des écoles classiques. Ce pur produit de l’Académie de musique Rainier III de Monte-Carlo et du Conservatoire de Paris fera une halte très remarquée en Puisaye en cette journée dominicale du 14 octobre.

Soixante minutes de présence scénique du virtuose au piano sublimeront ces moments cristallins distillés avec modération dans ce haut lieu du tourisme départemental que représente le Domaine de la Borde. L’antre magique de ce couple de Néerlandais si sympathique, Marieke et Rik KLOMP, qui y ont élu domicile il y a quelques années en choisissant d’ouvrir ce cadre bucolique vers l’extérieur.

« Derrière les lunettes de l’interprète flambe un regard bleu, prodigieux d’intelligence qui traverse l’apparence des choses… ». Jacqueline DAUXOIX, maîtresse de cérémonie du fameux festival de Menton, n’a eu que des éloges pour ce jeune surdoué au doigté exceptionnel lors de sa venue en 2017.

Slava GUERCHOVITCH insuffle une ardeur exceptionnelle à la musique en la faisant sienne. Tout est cadré, réfléchi, pensé. Avec cette once d’originalité qui permet de rendre neuf des morceaux pourtant maintes fois entendus.

Agé de 18 ans, le pianiste monégasque ose la gestuelle excessive de certains des plus grands maîtres de l’instrument. En toute légitimité, il est vrai : il est en passe de rejoindre leurs rangs.

Musique & Brunch le 14 octobre, dès 12 heures.

Réservation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel : 06.13.52.94.86.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Intéressée par les ferments dynamiques qui se développent autour de ce territoire oriental de l’Yonne, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté croit beaucoup en la pérennité du Tonnerrois, qu’elle qualifie de « petit concentré de Bourgogne ». Et même si son tissu économique a eu à souffrir par le passé d’une conjoncture peu favorable à son développement, aujourd’hui, la représentante de l’exécutif régional constate que ce bassin, qu’elle a eu le loisir de visiter il y a quelques semaines, se reconstruit. En misant sur la force de ses différents acteurs…

TONNERRE : « Il serait judicieux d’opérer un rapprochement économique entre le Tonnerrois et l’Avallonnais afin d’y développer un vrai contrat de territoire… ». Vantant les bienfaits de l’attractivité des territoires qu’elles découvrent à chacune de ses sorties officielles, la présidente de la Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite DUFAY a ressenti une dynamique bien réelle à l’issue de sa visite du Tonnerrois récemment.

Elle a eu l’opportunité de pouvoir s’immerger au plus près des acteurs de l’entrepreneuriat de ce bassin comptant près de 20 000 âmes. En étant accueilli par Alain LAPLAUD, président du Comité de développement économique du Tonnerrois (CDT), lui-même entrepreneur et de plusieurs adhérents de l’AET, l’Association des entrepreneurs du Tonnerrois (AET). Ces derniers ne manquaient pas d’arguments pour évoquer leurs besoins, nécessaires à leur essor.

Soucieuse d’initier des opérations favorables au développement des territoires ruraux et semi-ruraux (« La Région s’intéresse vraiment à la croissance de l’ensemble des contrées qui la composent… »), la représentante du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté propose une politique d’appui aux communes qui encouragent la promotion et le retour des commerces de proximité dans les centres bourg.

Dynamiser l’attractivité du territoire en développant ses atouts…

« La problématique est tangible, constate-t-elle, la disparition des commerces de proximité nuit à l’attractivité économique d’une ville. Il est nécessaire de ne plus activer des zones commerciales à l’extérieur des agglomérations… ».

Analysant ce qu’elle a vu de Tonnerre et de ses environs, l’élue régionale estime que plusieurs atouts, y compris ceux de la culture et du tourisme, peuvent être exploités pour inciter, pourquoi pas, la population francilienne à résider davantage en Bourgogne septentrionale. Faisant peut-être venir dans cette escarcelle quelques investisseurs.

« C’est clair, affirme-t-elle sans ambages, si les campagnes se numérisent, les villes auront du mal à résister… ».

Se considérant comme une visiteuse étrangère au microcosme local, donc ne possédant de quelconque a priori, Marie-Guite DUFAY a senti la beauté des lieux. « Cette découverte de Tonnerre, c’était important pour moi. Et ce qui compte, ce n’est pas le passé. Mais bel et bien, le présent et l’avenir ! ».

D’où l’idée de construire de nouvelles bases de réflexion et de travail. Et d’échanger avec l’ensemble des acteurs institutionnels et économiques du secteur. En écoutant avec intérêt leurs attentes tant au plan de l’aménagement du territoire, afin de poursuivre le désenclavement, qu’au plan du recrutement, ce qui reste une épine douloureuse dans le pied de moult entrepreneurs.

« Je sais, conclura la première dame de Bourgogne Franche-Comté, que tôt ou tard, le renouveau du Tonnerrois reviendra avec son pouvoir d’attraction auprès des partenaires de l’économie ».


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

De manière spontanée, le théâtre rural d’Etais la Sauvin a organisé un rendez-vous grand public autour de plusieurs artistes, conteurs, poètes et musiciens qui souhaitaient rendre un ultime hommage à cet ambassadeur de la chanson française à l’international. Un moment de grâce pour les personnes présentes, invitées à reprendre en chœur « La Bohème » ou « Emmenez-moi » sous la direction d’Andrée et de Gérard-André, maîtres de cérémonie de ce dernier adieu réussi…

ETAIS LA SAUVIN : Durant deux petites heures, le public convié à célébrer cet ultime hommage dédié à ce géant de la variété française, poète à ses heures, et comédien dans près de 80 films, aura participé sans relâche à l’interprétation a capela de ces airs populaires, retraçant près de soixante-dix ans de carrière.

« La Mama », « Sur ma vie », « Les Comédiens », « J’aime Paris au mois de mai » ou « Désormais » ont été entonné à tue-tête par des fidèles du grand Charles qui lui ont ainsi témoigné toute leur estime avant qu’il ne gagne à jamais les étoiles.

« On avait fini par le croire immortel, lui qui, en l’an 2000 avait cru bon de commencer la tournée de ses adieux ! ». Ponctuant de petites phrases explicatives et d’anecdotes la biographie de l’illustre personnage, Gérard-André a su jouer avec maestria les funambules en concoctant ce rendez-vous empreint d’émotion et de fraîcheur d’âme.

Un court hommage avant une représentation conséquente en 2019

« Charles AZNAVOUR représentait une part de nous-même, renchérit le propriétaire du théâtre d’Etais, sa voix, ses chansons sont dans toutes les oreilles et elles ont résonné sur les chaînes de télévision et les ondes radiophoniques. Nous avons tous au bord des lèvres une chanson de ce chanteur exceptionnel. Qui n’a jamais fredonné un de ces airs si populaires ? ».

Différents artistes et musiciens de la région ont accepté l’invitation du couple Andrée et Gérard-André de participer à cet hommage spontané : l’auteur-compositeur GEHEL qui nous gratifiera d’une superbe version acoustique de « Parce que », le comédien Xavier CLEMENT (un habitué des lieux) ou le poète Michel POTIER.

Le théâtre rural de La CLOSERIE devrait programmer dès la saison prochaine un spectacle beaucoup plus important qui sera couplé autour des œuvres de Gilbert BECAUD et de Charles AZNAVOUR pour le plus grand bonheur de leurs fans.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

A raison de plusieurs séances hebdomadaires, les personnes âgées du MIGENNOIS profitent de la dextérité professionnelle et de l’altruisme de l’entrepreneur Nicolas COSTE pour parfaire leurs connaissances en informatique. Une initiative judicieuse dont bénéficient plusieurs centaines de seniors au sein de la dynamique association créée par Roger HUGON, MAIL (Migennes association informatique ludique).

MIGENNES : Spécialisé dans le dépannage à domicile, la formation et la vente de matériel, Nicolas COSTE dirige avec succès une SAS depuis cinq ans. Implantée à Bonnard, l’entreprise intervient à 98 % auprès d’une clientèle composée de particuliers. Dont de nombreuses personnes âgées, peu amènes de posséder les connaissances requises en matière de support numérique.

C’est l’une de ces raisons qui a poussé l’entrepreneur icaunais à faire preuve d’altruisme en acceptant la proposition de l’emblématique président de MAIL, Migennes association informatique ludique.

Aujourd’hui, le chef d’entreprise dispense de précieux conseils aux personnes bénéficiaires de ces séances initiatiques très accessibles selon les appétences de chacun.

Plus de 250 candidats à l’initiation numérique…

Créée il y a presque quatre ans, MAIL accueille à partir de cinquante ans toutes personnes désireuses de découvrir les arcanes techniques et pratiques de ce multimédia, indispensable désormais pour pouvoir communiquer dans notre quotidien. Près de 250 fidèles suivent religieusement ces cours, assurés avec bonhommie et convivialité.

Ouvertes du lundi au vendredi, ces séances pédagogiques organisées dans des locaux prêtés par la ville sont encadrées par un staff directionnel composé d’une quinzaine de personnes bénévoles. Des amis de Roger HUGON qui, bien avant cette aventure, était farouchement opposé à la prolifération des outils informatiques !

Aujourd’hui, les logiciels « Word », «  Excel », « Publishare » et tant d’autres n’ont plus de secrets pour le président de la structure. Satisfaits, les élèves aux cheveux d’argent repartent avec leur lot de devoirs à effectuer à la maison. Une cure de jouvence à la fois sympathique et intellectuelle pour des personnes qui brisent parfois leur isolement grâce à ces séances. Elles ont adopté le tutoiement comme règle déontologique de base…

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil