Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

AUXERRE : En obtenant 17,85 de moyenne générale à son CAP Commercialisation et services en hôtel-café-restaurant, Méline DUPRE a reçu les félicitations officielles du président du Conseil départemental de l’Yonne, Patrick GENDRAUD. Présent lors de la 43ème cérémonie de la remise des distinctions devant récompenser la promotion 2018 du CIFA, l’élu du Département n’a pas feint son enthousiasme devant ce résultat plus qu’honorable.

Vouant les vertus de l’excellence et de l’exemplarité dans toutes les strates de ses interventions, pédagogiques et citoyennes, le CIFA de l’Yonne, centre de formation faisant la part belle aux valeurs de l’apprentissage et à l’alternance, a pu illustrer ainsi, grâce au parcours de la Major des majors 2018, ce précieux témoignage dans l’aboutissement d’un enseignement réussi.

Pratiquant la découverte de son futur métier au restaurant « Le Paris Nice » à Joigny, auprès de Claire et David LE CORRE, maîtres d’apprentissage, la jeune fille n’en est pas à sa première distinction honorifique.

Participant au concours du Meilleur apprenti de France (MAF), dans la catégorie « Service et arts de la table », elle s’est octroyée une magnifique seconde place au classement de la compétition régionale. Ce qui lui a valu de remporter une très belle médaille d’argent…

La 43ème cérémonie de la remise des prix du centre de formation icaunais restera gravée longtemps dans les mémoires de ses très nombreux participants. Les trois cent cinquante personnes présentes n’oublieront pas de sitôt cette soirée d’exception placée sous le signe du…ballon rond et de la performance, eu égard à la Coupe du Monde de football 2018. Un parallèle légitime pour les organisateurs de cette manifestation qui ont ainsi fait le rapprochement entre la discipline rigoriste engendrée par la pratique sportive et l’abnégation continuelle vécue par les apprentis et leurs maîtres d’apprentissage dans la découverte experte d’un métier. L’excellence était au rendez-vous avec la présence sur scène de onze lauréats de concours professionnels régionaux ou nationaux, plébiscités par leurs pairs…

AUXERRE : Un show servi sur un plateau doré en l’honneur de l’apprentissage. Voilà ce qui a été proposé durant plus de deux heures aux 350 convives du CIFA de l’Yonne à l’occasion de ce rendez-vous annuel, faisant toute la lumière sur les valeurs sûres de demain. Esthéticiennes, coiffeuses, mécaniciens, métiers de bouche, filières de l’hôtellerie et de la restauration, commerciaux et vendeurs, gestionnaires…tous les représentants de ces corporations ont pu recevoir leurs lauriers des mains de personnalités diverses issues des milieux politiques, institutionnels et économiques de notre territoire.

Ces dernières n’auraient en aucun cas manqué une telle cérémonie protocolaire, parfois emprunte d’une certaine légèreté et dose d’humour véhiculée par la grande prêtresse de la soirée, une « Madame Loyale » véritable pierre angulaire de cet édifice si solide, Delphine ENGELVIN. Accompagné de la jeune stagiaire Mirella, chargée de communication qui découvre les rudiments du métier au CIFA, le bras droit de Marcel FONTBONNE, directeur de ce centre de formation qui prône dès qu’il le peut les vertus de l’excellence, aura mis en exergue chacun des jeunes récipiendaires, trop heureux de gravir les quelques marches menant sur l’estrade…

21 000 Icaunais ont obtenu un diplôme au CIFA depuis 1975…

Invité à prendre la parole en sa qualité de président de l’Association inter-consulaire de formation, Michel TONNELLIER exprima sa profonde fierté devant tant de réussites concédées au fil de ces années d’effort et d’apprentissage par ces jeunes gens si prometteurs. « Ils représentent l’avenir de leur métier ; peut-être deviendront-ils eux-aussi entrepreneurs d’ici quelques années… ».

Précisant que l’apprentissage représente une clé de voûte indispensable à la réussite professionnelle aujourd’hui, Michel TONNELLIER insista sur la modernisation des équipements mis à la disposition de la jeune génération dans l’Yonne. « Dès la rentrée, une étape novatrice va s’enclencher avec davantage de digitalisation et la poursuite du vaste programme de numérisation des cours destinés à améliorer le travail des apprentis et de leurs maîtres d’apprentissage ». Saluant le rôle des pouvoirs publics à développer ce moyen pédagogique efficace, il fit allusion à la valorisation des filières de l’excellence voulue par le chef de l’Etat. D’ailleurs, une charte départementale, commune aux trois organismes consulaires et l’Etat, sera signée en ce sens. Quant à la Région, son rôle est prégnant dans ce réel soutien à l’apprentissage. « Tout cela est de bon augure avant d’aborder la grande réforme que nous attendons avec sérénité devait conclure Michel TONNELLIER.

Une succession de belles valeurs professionnelles sur scène…

Invitant l’ensemble des promus de cette édition 2018 à rejoindre la scène, Delphine ENGELVIN et Mirella donnèrent ensuite la juste tonalité de cette cérémonie, accueillie avec enthousiasme par les familles présentes. Les équipes pédagogiques et les maîtres d’apprentissage eurent droit, eux-aussi, aux honneurs pour le travail accompli durant la saison écoulée. On notera quelques temps forts mémorables. Notamment la mise sous les projecteurs des seize majors de la promotion, ayant obtenu les meilleures notes aux examens. D’autres ont été distingués pour leurs comportements exemplaires. Enfin, une dizaine de ces jeunes gens ont brillé parmi les nombreux concours professionnels régionaux ou nationaux dans lesquels ils étaient engagés pour remporter un accessit supplémentaire à leur jeune carrière. Quant à la Major des majors de ces différentes promotions, Méline DUPRE, elle a suscité une profonde admiration de la part du président du Conseil départemental, Patrick GENDRAUD, lors de la remise de son diplôme (voir article complémentaire).

« Cet apprentissage de l’excellence tel que vous l’exercez, devait-il préciser, donne une belle image de notre département… ».

Des compliments qui fusèrent à l’identique dans les propos du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Alain PEREZ (« C’est grâce à vous Messieurs, en s’adressant à Michel TONNELLIER et Marcel FONTBONNE, que cet outil de l’excellence qu’est devenu le CIFA de l’Yonne depuis sept ans en est là aujourd’hui… »), du vice-président du Conseil départemental Christophe BONNEFOND, de Sarah DEGLIAME-PELHATE, représentante de la Ville d’Auxerre ou de Martine MICHEL, la présidente de la Maison de la Coiffure de l’Yonne.

Le mot de conclusion revint au directeur du centre de formation Marcel FONTBONNE. « Nous travaillons sur de nombreux projets pédagogiques avec des équipes d’une extrême qualité… ».

Logique, en somme que l’excellence soit devenue le credo de cet établissement qui accueille plus d’un millier d’apprentis et apprenants à chaque rentrée.

MONETEAU : La présence des sapeurs-pompiers de l’Yonne au cœur du dispositif Yonne Tour Sport demeure toujours un évènement auprès du jeune public. Outre les exercices habituels proposés aux enfants, notamment le maniement guère aisé d’une lance d’incendie sur une cible, il est question de nouveautés cette année sur le circuit itinérant.

L’une d’entre elles concerne le car-podium que dévoile après son acquisition le Service départemental d’incendie et de secours de l’Yonne cet été. Un véhicule aux couleurs rougeoyantes qui a pour objectif de faire converger les jeunes pousses sportives de ce programme d’animations ludiques vers les sapeurs-pompiers volontaires.

Ces derniers auront ensuite tout le loisir d’initier les enfants à quelques rudiments pratiques sous la forme de jeux et d’exercices pouvant peut-être susciter de futures vocations ?

Faire une carrière professionnelle au sein de ce corps militaire ne s’apparente pas à une simple utopie ni à un caprice pour bon nombre de jeunes gens du territoire de l’Yonne. Ce mois-ci, trois nouveaux contrats d’incorporation ont été signés dans les locaux du CIRFA, le Centre d’information et de recrutement des forces armées départementales à Auxerre. En parallèle, une séance de sensibilisation collective était organisée à Migennes auprès d’une dizaine de jeunes adultes, visiblement très enthousiastes d’en savoir davantage sur les métiers militaires…

AUXERRE : Bacheliers, étudiants ou personnes dénuées de tout diplôme, les jeunes en quête d’expériences professionnelles se disent intéressés par les pistes envisageables au sein de l’Armée de terre.

Interpellée par les nombreuses opportunités offertes par le corps militaire, cette génération n’hésite pas à pousser les portes du CIRFA, le Centre d’information et de recrutement des forces armées afin de se forger une opinion aboutie sur les éventuels débouchés.

Une dizaine de participants ont suivi une séance explicative proposée à Migennes il y a quelques jours. Accueillie par le responsable du CIRFA, l’adjudant-chef Bruno NIRLO, l’assistance a pu en tout état de cause écouter les commentaires de l’officier recruteur sur les besoins actuels de l’Armée de terre en matière de recrutement. Cette séance collective où la parité était significative aura permis à chacun de repartir muni de bases informatives précieuses.

Trois nouveaux engagements officiels à Auxerre…

En parallèle, dans les locaux du CIRFA à Auxerre, trois nouvelles recrues devaient confirmer leur choix après avoir suivi le protocole d’intégration habituel. Ils ont paraphé leur contrat d’engagement pour une durée de trois ans au sein de leur régiment respectif.

Ce fut le cas de Scotty, vingt ans, détenteur d’un bac pro. Il a opté pour un poste d’opérateur en télécommunication au sein de l’état-major à Poitiers. Lui-même bachelier, Pierre, vingt ans, a rejoint le 13ème bataillon des Chasseurs Alpins à Saint-Alban Leysse pour y vivre de nouvelles aventures montagnardes : celle de combattant.

Il y est accompagné par Kévin, 17 ans, détenteur du brevet, qui a décidé de quitter l’Yonne pour voir les cimes alpestres. De superbes paysages qui sont plus en phase avec ses aspirations professionnelles du moment…

La manifestation dont c’était la première édition a servi à promouvoir l’apprentissage de la filière industrielle auprès des jeunes générations et de leurs parents. Elle s’est conclue ce jeudi 05 juillet sur une note très positive pour le Pôle Formation Nièvre Yonne. De l’avis de ses responsables, le bilan s’avère très qualitatif au niveau des contacts. D’ailleurs, une seconde animation sera programmée dès la saison prochaine sur les sites de Nevers et d’Auxerre…

AUXERRE : Avec le soutien inconditionnel de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), le Pôle Formation Nièvre Yonne a participé à cette première nationale, ayant débuté le 27 juin. Et comme devait le confirmer la responsable de la communication de la structure à l’heure des bilans : « la présence du Pôle Formation Nièvre Yonne est envisagée très sereinement dès l’année prochaine… ».

Car, au terme des trois déclinaisons proposées par l’organisme de formation, les premiers enseignements s’avèrent constructifs et encourageants. Un petit plus sera corrigé toutefois en 2019. Les plages d’ouverture permettant d’accueillir le public ciblé seront plus étendues. Quant aux jobs dating (ils ont remporté un réel succès durant cette opération), ils seront maintenus. « C’est le passage obligé pour assurer aux entreprises la rencontre avec leurs futurs apprentis » confie Florence POULAIN.

Moyennant quoi, l’objectif a été atteint durant ses sept jours de manifestation. Le public a pu découvrir les parcours de l’apprentissage dans les filières industrielles à un moment charnière de la saison, entre la fin des épreuves du baccalauréat et l’obtention des résultats. Le cœur de cible de cette action pédagogique concernait davantage les jeunes gens n’ayant pas encore effectué de choix de formation. Mais aussi, ceux qui n’avaient pas encore reçu d’affectation sur Parcours Sup.

Trois déclinaisons différentes pour mieux comprendre l’apprentissage…

Les 27 et 28 juin, les deux sites que recense Pôle Formation Nièvre Yonne à Auxerre et à Nevers ouvraient le bal de cette semaine spécifique. Grâce au job dating. L’objectif était de mettre en avant les entreprises qui proposaient des offres d’apprentissage à pourvoir de suite et de pouvoir rencontrer des jeunes gens en quête du précieux sésame. In fine, ce sont huit entreprises qui avaient répondu présentes en étant mobilisées pour accueillir une centaine de personnes et de contacts fructueux.

Le lendemain, 29 juin, un after class réunit sur les sites d’Auxerre, Nevers et Sens où Pôle Formation 58 89 dispose également d’une antenne, en présence de parents et jeunes invités à disserter avec de jeunes apprentis autour de leur parcours. Le temps fut festif et favorisa l’animation assurée par le robot Pepper et les casques de réalité virtuelle.

Pour conclure, ce mardi 03 juillet, Pôle Formation Nièvre Yonne rassembla les représentants de vingt-cinq entreprises industrielles autour de la réforme de l’apprentissage lors d’un petit déjeuner…

Page 1 sur 19
Bannière droite accueil