Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Les soutiens institutionnels et économiques du club professionnel auxerrois ont été conviés à s’installer aux côtés des dirigeants du club, le président Francis GRAILLE, le directeur général Baptiste MALHERBE, le directeur sportif Cédric DAURY et l’actionnaire James ZHOU, pour la traditionnelle séance de photographies officielles du début de saison. Un exercice de relations publiques proposé sous une chaleur suffocante.   

AUXERRE : La sacro-sainte séance photographique de l’équipe professionnelle de l’AJA avec ses multiples partenaires et sponsors s’est déroulée sous de très bons auspices météorologiques sur la pelouse du stade de l’Abbé Deschamps.

Malgré la chaleur accablante, et sous un soleil de plomb, les joueurs se sont prêtés à cette série de prises de vue qui immortalise l’effectif de cette nouvelle saison, porteuse d’espérance.

Sous la houlette de Romain DAUCHEL, partenaires et sponsors devaient se succéder sur le premier banc accueillant les personnalités à un rythme soutenu et sous les encouragements nourris du photographe officiel de la cérémonie.

Les personnalités politiques du territoire, le président du Conseil départemental Patrick GENDRAUD, le préfet de l’Yonne Patrice LATRON, le député Guillaume LARRIVE et le maire d’Auxerre Guy FEREZ eurent droit eux aussi à la photo souvenir tout comme les représentants de la Région Bourgogne Franche-Comté. A l’instar, aussi, du secrétaire d’Etat à l’Europe et aux Affaires étrangères Jean-Baptiste LEMOYNE.

 

Une succession de partenaires issus de l’entreprise…

Les partenaires économiques de l’AJ Auxerre furent les premiers à se présenter à cette séance où le sérieux prenait le pas sur la plaisanterie afin de ne pas casser la cadence imposée à cet exercice toujours délicat.

On notera parmi ceux-ci les prises de vues réalisées avec Stéphanie et Jérôme LOUAULT, du groupe éponyme, le partenaire historique le plus important du club ; la délégation de GROUPAMA Paris Val de Loire avec la présence du directeur général de l’assureur mutualiste, Eric GELPE, entouré du nouveau président de la Fédération départementale des caisses de l’Yonne, Pascal MAUPOIS et du directeur des établissements de l’Yonne, Jacques BLANCHOT ; du groupe JEANNIN AUTOMOBILES, conduite par Nadine BETHERY, directrice de la concession Audi et de Sophie SANCHEZ, responsable du marketing et de la communication ; de la société d’autocars PROCARS, avec la présence de son PDG, Frédéric JOUY et de la directrice des Cars MATHIEU ; du groupe BIGMAT GOURMAND représenté par Vincent EYBERT-BERARD, directeur du groupe dans l’Yonne ; de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté avec Jean-Philippe BEZIN, responsable du pôle entreprise ; etc.

Cerise sur le gâteau : la plupart de ces partenaires eurent droit à une prolongation en accompagnant sur le cliché la nouvelle équipe féminine, née du rapprochement entre le Stade Auxerrois et l’AJ Auxerre !

Disponible en versions cinq portes à hayon, break et quatre portes sur certains marchés, la gamme Focus demeure la plus complète de tous les temps chez le constructeur américain. Elle est proposée avec des caractéristiques exclusives qui viennent enrichir la diversité des aspirations des clients de voitures de taille moyenne. Dont les élégantes Focus Trend et Titanium, la sympathique sportive Focus ST-Line et la Focus Vignale, positionnée vers le  haut de gamme. Quant au rapport qualité/prix, il demeure très appréciable sur le marché…

PARIS : Eclose avec la chaleur caniculaire de l’été, la toute nouvelle Ford Focus reste fidèle à son héritage, un patrimoine vieux de vingt ans, grâce à une dynamique de conduite de premier ordre. Enrichie grâce à la première application sur une Focus de la technologie d’amortissement contrôlé continu (le fameux CCD cher à l’ingénierie de la marque) destinée aux systèmes de suspension avant et arrière, elle propose de nouveaux modes de conduite.

La quatrième génération de Focus évolue toute en douceur contenue. Mais, elle ne se prive pas de la technologie de dernier cri qui lui garantit une optimisation en matière de sécurité sur la route et de confort dans l’habitacle. Ainsi, les passagers bénéficient d’une amélioration intéressante avec l’apport d’équipements de confort et de commodité dont le modem intégré « FordPass Connect ». Ce système offre une connectivité embarquée, ainsi qu’une nouvelle station de recharge sans fil pour les smartphones compatibles.

La prouesse énergétique de la motorisation…

Côté motorisation, la petite dernière de la glorieuse famille comprend une version optimisée du moteur à essence, récompensé « EcoBoost 1,0 litre » et le nouveau moteur à essence « EcoBoost 1,5 litre ». Tous deux sont dotés du dispositif de désactivation des cylindres exclusif de Ford pour les moteurs à trois cylindres.

Mention particulière pour les nouveaux moteurs Diesel « EcoBlue 1,5 litre » et « 2,0 litres ». Ceux-ci apportent une efficacité énergétique optimale, tandis qu'une nouvelle boîte de vitesses automatique intelligente à huit rapports adapte les changements de vitesse en fonction du style de conduite.

Autre particularisme : la boîte de vitesse, agréable à manier sous tous les rapports, se contrôle à l’aide d’un sélecteur rotatif élégant et ergonomique. Une option de motorisation hybride légère devrait même être introduite dès 2020 pour la Focus. Ce modèle mérite que l’on s’y intéresse : il reste l’un des préférés des aficionados de la marque aux origines américaines en France mais pas seulement.

FORD a enregistré la saison dernière d’excellentes performances commerciales grâce aux précédentes générations de ce véhicule, distribué à travers les cinq continents.

La prévention de la délinquance dans le chef-lieu du département bénéficie d’un nouveau maillage, identifié sous le label de « participation citoyenne ». Dans les faits, la ville d’Auxerre a entériné ce processus en mettant en place une chaîne de vigilance structurée autour de l’engagement d’habitants volontaires. Le document officiel a été paraphé par le préfet de l’Yonne, Patrice LATRON, le directeur départemental de la sécurité publique, Thomas BOUDAULT et le maire d’Auxerre, Guy FEREZ…

AUXERRE : Fondé sur les principes vertueux de la solidarité et le développement de l’esprit civique, ce label de la « participation citoyenne » réunit les acteurs locaux de la sécurité et la population qui, grâce à l’appui et sous contrôle de l’Etat, agissent sur leur propre environnement.

Dans l’absolu, l’acte traduit aussi la forte coopération entre les services de la préfecture et ceux de la capitale de l’Yonne en matière de sécurité publique. Face à la recrudescence inquiétante du nombre de cambriolages enregistré dans l’Yonne (soit une hausse de + 18,6 % en l’espace de quelques mois dans les résidences principales), le préfet Patrice LATRON a décidé d’occuper le terrain. Il est venu acter lui-même la convention de participation citoyenne en présence des élus du conseil municipal auxerrois. Un geste fort, non dénué de symboles puisqu’il s’agissait de sa première signature personnelle alors que soixante-dix-sept autres communes ont déjà accepté de rejoindre ce nouveau maillage territorial plutôt efficient.

La sécurité avec un nouvel acteur : le citoyen faisant montre de civisme…

Pour combattre avec vigueur ce fléau alors que celui-ci a baissé de 6 % au plan national, Patrice LATRON et Guy FEREZ croient aux initiatives civiques et responsables telles qu’elles peuvent être envisagées par le biais de la participation citoyenne.

« Même si la sécurité représente une préoccupation importante, précise l’édile d’Auxerre, la coopération que nous mettons en exergue à partir de ce protocole doit être forte et solide ».

Des propos, partagés en tout point par le préfet de l’Yonne : « Je crois avec beaucoup de fermeté en la participation citoyenne qui représente un moyen essentiel dans la lutte contre la délinquance et les cambriolages. Grâce à l’action quotidienne des forces de l’ordre, la délinquance est contenue sur la ville d’Auxerre. Les représentants de la gendarmerie et de la police nationale s’investissent pleinement à cette tâche journalière…».

Sélectionné par la municipalité, le citoyen, investi de cette nouvelle mission participative, reçoit les éléments pédagogiques au cours de stages conçus par la police nationale.

Ce référent de proximité contribuera ensuite à détecter toutes choses suspectes et autres anomalies dans les quartiers où il sera affecté. L’objectif étant d’être un relais efficace et réactif auprès des forces de l’ordre.

Souhaitant tripler dans un avenir proche le nombre de protocoles de participation citoyenne sur le territoire icaunais, Patrice LATRON rappela que d’autres dispositifs fiables existaient déjà pour optimiser cette lutte contre la délinquance, à l’instar de la vidéo protection. Enfin, le préfet évoqua le poids important de la coopération déclinée entre la police nationale et la police municipale depuis longtemps.

Opérationnel depuis le 20 juin, le nouveau complexe hôtelier du chef-lieu de l’Yonne ne désemplit pas, enregistrant un taux d’occupation très favorable qui justifiait amplement son édification au cœur de la ville, côté rive droite. Débuté en mars 2017, le chantier de cet édifice de 59 chambres a pris un terme définitif le 07 septembre avec l’inauguration officielle du site par ses propriétaires, Jeanine et Alain GEHIN. Un évènement conçu en toute convivialité et en présence de nombreux représentants des sphères politiques, institutionnelles, associatives et économiques du territoire…

AUXERRE : Le « Tout Auxerre », mais aussi par extension départementale, le « tout Yonne », se pressait avec curiosité et sympathie à la phase inaugurale du dernier né de la gamme hôtelière venant grossir l’offre d’hébergement de la capitale de notre territoire. Cet évènement de belle ampleur dans le microcosme économique local revêtait de la plus haute importance pour le couple d’entrepreneurs, très heureux, d’avoir pu rassembler autant de convives aux alentours de midi, en bordure du Parc Roscoff.

Certes, le nouvel hôtel du groupe ACCOR, dont bon nombre de représentants nationaux garnissaient le parterre des visiteurs, fonctionne déjà à plein régime depuis la fin juin. Atteignant déjà des chiffres record au niveau du taux d’occupation au-delà de 80 % !

Mais, afin de positionner la nouvelle enseigne sur l’Auxerrois et de la présenter aux partenaires des milieux économiques et aux éventuels prescripteurs, une inauguration officielle s’imposait. Une idée qui devait faire tilt, et ce dès le début, dans l’esprit de Jeanine et Alain GEHIN. Ils avaient déjà parsemé de plusieurs rendez-vous leur stratégie de communication au fur et à mesure que le complexe s’érigeait dans l’espace auxerrois. Une sorte de teasing savamment orchestré permettant de suivre pas à pas la construction du bâtiment.

Un petit mot sympathique sur chacun des collaborateurs…

Œuvre de l’architecte du cru, Vincent CANET, l’IBIS BUDGET Auxerre Centre possède avec ses couleurs chatoyantes un aspect extérieur sympathique qui invite à en découvrir davantage. Une immersion parmi son univers fait d’esthétisme et d’ergonomie sera par ailleurs proposée aux invités au terme de la cérémonie protocolaire.

Faisant appel à des artisans du cru et recevant l’appui financier de deux établissements bancaires (LCL et Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté), le couple gestionnaire du futur hébergement icaunais bénéficiera aussi de précieux subsides en provenance de BPI Bourgogne. Des aides qui faciliteront le montage financier du projet.

Parmi les temps forts de cette animation relationnelle conviviale : la présentation de l’équipe, dirigée par Céline ANTOSIC, où chacune et chacun des collaborateurs de l’équipe GEHIN furent accueillis de manière amusante avec une petite expression qualificative sur un trait caractéristique de leur personnalité. Sourires garantis parmi l’assistance !

Les politiques saluent l’excellence de l’initiative…

Evoquant la convergence d’intérêt entre la politique publique menée en faveur du développement du tourisme sur l’Auxerrois et l’intérêt d’une entreprise privée, le président de la Communauté de communes et maire d’Auxerre, Guy FEREZ, salua l’initiative avec beaucoup d’empathie. Un projet qui s’inscrit tout naturellement dans le cadre de l’aménagement de ce quartier de la rive droite qui bénéficiera de la future valorisation du port de plaisance, situé à quelques encablures de là.

Présent dans l’Yonne, le Secrétaire d’Etat à l’Europe et aux Affaires étrangères, Jean-Baptiste LEMOYNE insista sur la place prédominante de la France à travers le monde en matière d’activités touristiques. Sans omettre le poids indéniable du groupe ACCOR dans le secteur de l’hôtellerie et de l’hébergement. « C’est l’une des marques « joyaux » de l’excellence française à l’international…, devait-il conclure.

Le bien-être nutritionnel doit être au fond de l’assiette. C’est le choix éthique qui a été effectué au sein du collège-lycée avallonnais accueillant plus de mille élèves. Son proviseur, Marie-Claire REROLE, en poste depuis octobre 2016, privilégie cet axe très pragmatique et naturel nécessitant l’optimisation des circuits courts et l’encouragement à la filière bio…

AVALLON : Plus de huit cents repas sont servis au quotidien dans la salle de restaurant de ce groupe pédagogique. L’un des plus importants en matière de fréquentation qui est implanté au sud de l’Yonne.

Proposant une alimentation saine et variée à base de produits frais, issus de l’économie en circuit court, le responsable du pôle Restauration, M. FUENTES, s’active chaque jour aux côtés des huit personnes, agents techniques, pour satisfaire l’appétit des jeunes apprenants.

Concoctés parfois autour de thématiques particulières, comme celle ayant attrait aux découvertes nutritionnelles pratiquées en Europe à titre d’exemple, les menus sont travaillés en faisant référence au concept du « bien-être au fond de l’assiette ».

Il est vrai que l’équipe du service restauration dispose aussi de matériels de premier choix, entièrement renouvelés l’année dernière, pour exercer leur savoir-faire dans le respect des règles de l’art.

L’intérêt manifeste des élus de notre territoire…

Les recettes sont faites maison. Elles nécessitent la contribution de producteurs locaux qui fournissent les ingrédients indispensables à la qualité recherchée et établie par le cahier des charges. La présence de produits issus de l’agriculture raisonnée et biologique dans les plats s’est également imposée au fil des mois dans cette expérience culinaire qui sied très bien à l’appétit aiguisé des élèves.

Lors de son déplacement il y a quelques jours au sein de l’établissement, le président du Conseil départemental Patrick GENDRAUD, accompagné de plusieurs élus du Département dont Jean MARCHAND, président de la Cinquième Commission, Maurice PIANON, vice-président et Xavier COURTOIS, conseiller, tout comme le député de la circonscription André VILLIERS, ont exprimé leur plus vif intérêt à la découverte des cuisines de la cité scolaire en écoutant attentifs les explications techniques fournies par la proviseure Marie-Claire REROLE.

 

Page 1 sur 45
Bannière droite accueil