Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Tutoyer les sommets est devenu une habitude usuelle pour le chef de l’établissement haut de gamme de Joigny et son épouse. L’apport de la cinquième étoile, pour la partie hôtelière du site, début août confirme le sérieux et le professionnalisme de ces figures emblématiques des arts de vivre. Additionné aux deux étoiles déjà reçus par le restaurant, et grâce à ce nouvel accessit, c’est bel et bien une pluie d’étoiles qui auréole ce temple incontestable de la gastronomie et du bien-être à la française…

JOIGNY : Table des grands rendez-vous, professionnels ou familiaux, la Côte Saint-Jacques résonne toujours comme une appellation mythique dans l’esprit de bon nombre d’épicuriens. Français et étrangers.

Somptueux, le cadre incite à la détente et au repos avec la présence d’un magnifique univers aquatique. Il facilite aussi la coupure nécessaire avec le monde profane. Que dire de l’univers culinaire qui y est proposé avec tant de subtilité et de goût ?

Ce sont ces éléments convertis par les équipes professionnelles liées à la cause des arts de vivre qui auront permis l’attribution de cette énième récompense, saluant le sérieux de toute une vie. Celle de Karine et Jean-Michel LORAIN…

Référencée « Relais et Châteaux », la structure familiale (personne n’a oublié le talent de Michel LORAIN perpétré aujourd’hui par son fils) bénéficie de ce sésame supplémentaire en toute logique.

Disposant de vingt-deux chambres à l’esthétisme flamboyant et agréable au regard, l’hôtel de Joigny accueille une clientèle étrangère en provenance des quatre coins du globe.

Deux établissements 5 étoiles dans l’Yonne…

Havre de paix et de tranquillité, l’endroit profitera de ce nouveau label qualitatif en termes de visibilité et de reconnaissance. Quant au savoir-faire, il émane aussi des soixante-dix collaborateurs qui y exercent leurs talents. Karine et Jean-Michel LORAIN doivent ce nouveau succès au travail de leurs équipes dont une vingtaine de personnes uniquement affectées à la gestion logistique, commerciale et administrative de l’hôtel.

L’Yonne n’enregistre à ce jour qu’un autre établissement de même référence internationale : le Domaine de VAULT de LUGNY, dans la proche région de Vézelay. Il est vrai que la difficulté pour atteindre ce niveau distinctif est particulièrement complexe, avec l’obligation de respecter un cahier des charges des plus drastiques.  

Sur l’ensemble des établissements nationaux, 18 000 hôtels possèdent une classification  qualitative. Trois cents d’entre eux ont pu déjà toucher le « Graal » avec ce firmament que représente le niveau cinq étoiles. Toutefois, il demeure encore une dernière marche qui pose réflexion : intégrer la liste rarissime des palaces. Serait-ce le prochain objectif de Karine et Jean-Michel LORAIN ?


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Le 10 juillet dernier, depuis la mairie de Venoy, la nouvelle édition du Yonne Tour Sport prenait son envol pour la douzième année consécutive. L’expérience s’adressait comme à l’accoutumée au jeune public âgé de 6 à 16 ans dans de nombreuses communes du territoire nord-bourguignon avec un unique objectif : faire participer de manière gracieuse le maximum d’enfants et d’adolescents à des journées d’activités sportives…

 

VENOY : A l’identique des saisons précédentes, le Conseil départemental de l’Yonne a offert cette année encore la possibilité aux enfants et adolescents du territoire icaunais de découvrir la pratique du sport par le biais d’une campagne de sensibilisation grandeur nature. Du 10 juillet au 11 août, la caravane de l’opération Yonne Tour Sport s’est déplacée dans un peu moins d’une trentaine de localités avec ce désir de convaincre petits et plus grands de s’adonner à la joie de disciplines sportives, parfois méconnues.

Pour l’organisateur de l’événement, cette formule découverte itinérante correspondait à une double volonté : animer le territoire rural durant la longue période estivale et surtout proposer aux enfants, notamment ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances, une alternative constructive en participant à des ateliers de pratiques sportives originales encadrées par des professionnels. 

 

Vingt-cinq dates destinées à accueillir plus de 15 000 enfants…

Ce sont plus de 15 000 enfants dont 80 % étaient des individuels qui ont pu prendre part à ces sessions très conviviales. Ici, sur le Yonne Tour Sport, pas d’esprit de compétition. Juste un aperçu pédagogique d’épreuves pouvant apporter dans l’instant un moment de détente. Voire, pourquoi pas, une incitation à prolonger les cours dès la rentrée en rejoignant une association officielle. On peut penser aux joies du tir à l’arc, de certains arts martiaux comme le judo ou le karaté, la plongée (l’un des ateliers les plus suivis durant ce périple original).

Pour Philippe LALA, directeur des Sports et de la Jeunesse dans l’Yonne, « cette manifestation favorise le lien social et rend les activités sportives plus accessibles même dans les endroits les plus reculés du territoire ».

Rendez-vous devenu incontournable pour de nombreuses familles, le Yonne Tour Sport reçoit aussi le soutien de nombreux partenaires économiques et institutionnels. Aux côtés des attractions sportives, les plus diverses et insolites, certains organismes n’hésitent pas à se démarquer sur leurs stands en accueillant à chaque étape les visiteurs. C’est le cas des sapeurs-pompiers, de la gendarmerie, de la Croix-Rouge, mais aussi de structures moins officielles telles que GROUPAMA, des ambulances CHOIRAL ou du concessionnaire, JEANNIN Automobiles, qui met toujours à disposition des organisateurs des véhicules dernier cri sur l’événement. Quant aux communes d’accueil, elles apprécient aussi cette animation offerte par le Département et sont de véritables partenaires de l’opération, en facilitant l’accueil de la caravane tout en prenant en charge l’équipe d’éducateurs lors des repas.

Une douzième édition ponctuée de nouveautés…

Cet été, les suiveurs du Yonne Tour Sport ont pu apprécier les innovations. En particulier, celles conçues autour de la connaissance générale et de la culture avec la réception de la Bibliothèque départementale sur une dizaine de dates. Au-delà des nombreux ouvrages proposés, pour petits et grands (romans, BD, guides de voyages, albums illustrés...), des liseuses ont été mises à disposition tandis que les ressources numériques du portail COLYBRIS 89 étaient présentées en parallèle avec la presse et la musique indépendante.

Le camion-podium du Conseil départemental devait accueillir bon nombre d’animations et de jeux durant ces semaines festives, sous la houlette du maître de cérémonie, Philippe MAUDUIT, de la société MGM Evènements, et de ses équipes d’animateurs. La plupart des questions posées durant les jeux sous la forme de quizz portaient sur les compétences du Conseil départemental et son fonctionnement. De quoi joindre l’utile à l’agréable en matière d’informations !

Et de permettre au sport et à la culture de se mêler progressivement pour faire du Yonne Tour Sport un véritable lieu de plaisir et de rencontres. Rappelons que le Conseil départemental porte d’autres manifestations de la même mouture telles que Yonne Sport Seniors, Yonne Sport Adapté, Yonne Nature Sport ou le Raid des Collégiens. Le nouveau Raid des Cycles 3 s’inscrit dans la même veine avec ce besoin de raffermir les liens sociaux et la convivialité entre participants.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

3,10 % bruts versés au titre de l’année 2016. Le chiffre est tombé après quelques semaines d’attente. Il rassure les sociétaires investisseurs et correspond à la rémunération très intéressante que percevront les bénéficiaires des certificats mutualistes, ce nouveau mode de placement lancé au printemps dernier par le spécialiste de l’assurance et de la prévoyance, GROUPAMA.

 

ORLEANS : Lors de l’assemblée générale de la Caisse régionale Paris Val de Loire au printemps, les élus et représentants du groupe ont approuvé le montant de la rémunération des nouveaux certificats mutualistes. Elle ne constituera pas, pour autant, une référence récurrente pour les années à venir. Précisons que ce montant s’apprécie avant prélèvements sociaux et impôts.

L’année dernière, nombreux furent les sociétaires de l’assureur mutualiste à avoir acheté ces titres perpétuels, sans droit de vote, émis par les caisses régionales. Ce sont au total près de 14 millions d’euros de titres qui ont été souscrits pour la seule caisse Paris Val de Loire, comprenant sept départements dont le seul de Bourgogne Franche-Comté, celui de l’Yonne.

Rappelons que la caisse régionale Paris Val de Loire représente 605,5 millions d’euros de chiffre d’affaires global pour 295 980 clients et sociétaires et 407 % de ratio de solvabilité 2.

A l’aide de ce nouveau dispositif d’épargne, l’assureur mutualiste accentue sa prégnance sur le territoire. Parmi les exemples d’engagements qui bénéficieront de cette manne financière supplémentaire : un fonds sur les domaines agro-santé-distribution et industriel, des aides aux PME régionales au niveau de leur infrastructure, l’amorçage de nouveaux projets économiques ainsi que du capital développement à destination des entreprises. Le succès aidant, de nouveaux titres de ces certificats mutualistes si attractifs ont été proposés dès le 01er janvier 2017…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Le club d’affaires, BNI (Business Network International), étudie la faisabilité d’organiser un salon professionnel lui permettant de faire connaître ses activités auprès des entrepreneurs de l’Yonne. Le montage de ce projet qui s’apparente à un véritable exercice de communication et de relations publiques pourrait générer un partenariat avec Centre France Evènements, l’organisme ayant à sa charge la gestion et l’animation du parc des expositions AUXERREXPO.

 

AUXERRE : Voulu par les responsables de la structure auxerroise, cet évènementiel pourrait être programmé avant la fin de l’année. C’est ce qu’a confirmé le président en exercice, Stéphane TOLOMELLI, à la presse.

Ayant pour habitude de se réunir chaque jeudi aux aurores (entre 7 heures et 9 heures), les vingt-cinq membres du BNI Auxerre ont proposé à autant de chefs d’entreprise cooptés de découvrir les arcanes de ce réseau. Le principe de cette réunion permettait à chacun des membres d’inviter un prospect amené à découvrir les principes de ce club d’affaires très prisé dans le département de l’Yonne.

Il existe, en effet, trois structures à l’estampille du Business Network International sur le territoire icaunais : elles sont implantées à Auxerre, Joigny et Sens. L’objectif de ce mouvement est d’accueillir des représentants professionnels d’une seule et unique corporation à l’instar d’un photographe, d’un spécialiste des VTC ou d’un industriel positionné dans le domaine de la scierie.

Le principe du BNI : qui donne, reçoit…

« Le plus souvent, confie Stéphane TOLOMELLI, 70 % de la vie des entrepreneurs est accaparée par les multiples tâches professionnelles et administratives. Ils n’ont pas le temps de développer les aspects dédiés aux relations publiques. Au BNI, les adhérents s’intègrent facilement à l’état d’esprit fédérateur : « Qui donne, reçois… ». C’est aussi de cette manière-là que l’on peut optimiser son chiffre d’affaires… 

Depuis 2012, date de création de la structure auxerroise, BNI a permis de produire un revenu moyen de 4,3 millions d’euros à ses représentants. Soit pour la seule année 2016 : 1,2 million d’euros de chiffre d’affaires supplémentaires à ajouter à leurs actifs !

Aujourd’hui, les représentants du BNI d’Auxerre expriment leur fierté d’avoir pu intégrer un réseau fort de 18 000 adhérents en France, réparti au sein de 700 clubs à l’identique des trois structures icaunaises. Le revenu moyen généré par les échanges et recommandations des adhérents s’élève à 50 000 euros par mois ; un potentiel en termes d’évolution économique à ne négliger sous aucun prétexte.

Lors de cette séance où plus de cinquante personnes ont assisté à la présentation générale de ce mouvement, le responsable régional, Pascal MANTHE, devait conférer une réelle dynamique à cette réunion. Avant de la signature de probables adhésions. La création d’un futur salon professionnel axé autour de la philosophie du mouvement BNI aurait d’intéressantes conséquences pour la structure…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Opérationnel depuis 2011, l’Institut de formation des ambulanciers, aides-soignants et auxiliaires de puériculture (IFAS) représente à ce jour l’une des quatre références pédagogiques autour des métiers de la santé dans le département icaunais. Accueillant des élèves âgés de 17 à 54 ans, l’établissement de Joigny procède régulièrement à des opérations de sensibilisation de la filière, en ouvrant grandes ses portes à de nouvelles recrues, parfois accompagnées de leur famille.

 

JOIGNY : Installée au sein du Pôle formation de l’ancien site du Groupe géographique de l’armée, la structure existe néanmoins depuis une quarantaine d’années. Elle était jusque-là accueillie dans les locaux du centre hospitalier local.

Déclinant des cursus pédagogiques de niveau V, l’IFAS forme à trois métiers essentiels de la filière santé qui continue à fournir des emplois sur le territoire. Qu’il s’agisse de l’une des fonctions primordiales, celle des ambulanciers ou celle des aides-soignantes, de nombreux postes sont à pourvoir à l’heure actuelle auprès des maisons de santé et des établissements accueillant des personnes âgées (EHPAD).

L’émergence de nouveaux parcours diplômants, à l’instar de l’ASSP (accompagnement soins et services aux personnes) et du SAPAT (service aux personnes et aux territoires), a intensifié ce nouvel intérêt de la part de ces populations en quête de métiers à exercer dans les domaines du sanitaire et du social.

Depuis ses origines, ce sont plusieurs centaines de diplômés qui ont ainsi bénéficié de ces formations instruites par des professionnels de santé, notamment des infirmières, toutes diplômées d’Etat. Nombreux sont les spécialistes du corps médical qui apportent également leur savoir-faire en prodiguant des cours en qualité de vacataires. Réunis en petits modules de douze apprenants, les élèves suivent un programme de cours théoriques et pratiques, s’échelonnant sur plusieurs mois. A l’issue de leur passage, 98 % de ces personnes intègrent un emploi.

Un soutien financier de la Région Bourgogne Franche-Comté

L’IFAS de Joigny reçoit aussi des personnes exerçant déjà une activité professionnelle dans les milieux hospitaliers. Certaines travaillant dans des sociétés ambulancières. Par contre, signe des temps, beaucoup de nouveaux diplômés se tournent vers le travail temporaire afin de tester le métier qu’ils ont appris et voir leur degré d’adaptabilité à la fonction.

Destinataire de la taxe d’apprentissage, l’IFAS profite du soutien financier de la région Bourgogne Franche-Comté. L’organe institutionnel alloue des aides servant à l’acquisition de matériels de simulation de santé, un renouvellement d’outils pédagogiques partagés avec l’Institut de santé de Sens. Celui de Joigny privilégie l’accompagnement des élèves à partir de modules personnalisés (écoute, suivi, entretien, qualité de vie…).

Engagé dans une démarche qualité depuis trois ans, l’IFAS a pour objectif d’harmoniser les procédures pédagogiques tout en uniformisant les outils et les méthodes de travail avec les autres établissements que compte le Groupement hospitalier du territoire (GHT) de Sens et de Villeneuve sur Yonne.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil