Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

INITIACTIVE 89 a organisé pour la première fois une rencontre entre entrepreneurs et investisseurs, lors du concept « Adopte ma boîte ». Accueillis dans la salle Marie-Louise Fort de l’Amphi, sept start-ups ont pu ainsi « pitcher » en présentant leurs structures devant un jury.

 

SENS: La directrice d’INIACTIVE 89, Angélique COEURDOUX, souhaitait créer un lieu de rencontres et d’échanges pour les entrepreneurs et les investisseurs. De cette volonté est née la toute première édition du projet « Adopte ma boîte », un événement un peu à l’image de l’émission « Qui veut être mon associé ? ». L’animation recevait 140 convives pour l’occasion, parmi eux, les élus du territoire, des partenaires et une vingtaine d’investisseurs. Animée par Marouane MARCHOUD, lui-même entrepreneur, cette session était aussi l’opportunité pour les start-ups de se démarquer devant un jury composé d’investisseurs afin d’obtenir des fonds pour financer leur projet.

 

Sept start-ups face à un jury

 

Au total, quarante entreprises avaient retenu l’attention d’INIACTIVE 89 dont sept qui ont pu défendre leur projet pendant cinq minutes. La société CoachEo, créée par Amélie DARNAT il y a deux ans et basée à Dijon, développe un logiciel métier pour les coachs sportifs. En lice également, la société MODULATIO conçoit et fournit une technologie qui permet de réduire la quantité de matières premières. « Nous tirons parti du meilleur et du plus ancien bureau d’étude qui existe : la nature elle-même » confie Ximena WALERSTEIN, co-fondatrice de la start-up auxerroise aux côtés de Romuald VIGIER.

 

 

 

« Les COGITEURS » remportent la palme !

 

La lauréate de la soirée fut finalement l’entreprise « Les COGITEURS » créée en 2022, située à Epernay (Marne). Sa dirigeante Valérie ROQUES a perçu cette soirée comme « un coup de booster ».

« Voir d’autres personnes, écouter d’autres projets qui sont incroyables » lui a donné l’impression « de faire partie d’un plus grand tout ». « Mon expertise est à la fois dans le management et dans la pédagogie auprès des enfants » confie la cheffe d’entreprise qui travaille avec une équipe de huit personnes dont une nouvelle animatrice scientifique.

La structure propose un magazine, assorti d’un kit pour réaliser deux expériences scientifiques destinées aux enfants de 8 à 12 ans. « Beaucoup d’écoles se sont abonnées au magazine » confie Valérie ROQUES qui évoque aussi le manque de culture scientifique des élèves de primaire dont un rapport de l’Académie des Sciences faisait état en novembre 2020. Aujourd’hui, l’objectif est donc de financer le développement de kits d’ateliers adaptés au milieu scolaire.

 

Floriane BOIVIN

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

C’est l’incontestable star de la soirée. Une vedette mécanisée mise en évidence, sous le feu des projecteurs, par les responsables de la concession « Etoile 89 ». Celle que dirige, sous l’égide du groupe CHOPARD et ce depuis quelques années déjà l’hôte de ces lieux, Paulo PIMENTEL. Une vitrine commerciale, cousine germaine du point de vente auxerrois. Mais, c’est bel et bien à Sens que s’est déroulé l’évènement. La présentation de la grande nouveauté de ce printemps 2024 chez MERCEDES avec la sortie du modèle AMG SL 63 4MATIC +. A l’occasion des retrouvailles dynamisantes du club CARBAO Sens et de ses adhérents entrepreneurs…

 

SENS ; Les soixante-dix chefs d’entreprise et autres cadres dirigeants, invités dans le cadre des rencontres business par le club sénonais, CARBAO, n’auraient manqué sous aucun prétexte un tel spectacle pour la vue. Et, sans doute, s’offrir un peu d’évasion avec de l’imaginaire un brin débridé.

Outre le plaisir de se retrouver en pareille circonstance en ces lieux – c’est déjà la troisième fois que le réseau de recommandations et club d’affaires du Sénonais est accueilli par le groupe CHOPARD dans l’une de ses concessions automobiles à l’estampille de l’enseigne « Etoile 89 » -, les invités d’un soir ont pu se délecter de la vision de quelques modèles automobiles haut de gamme et grand luxe, produits tout droit dans les unités industrielles de la fameuse marque allemande, MERCEDES.

 

 

Une mise en bouche visuelle des plus appétissantes avant de participer au traditionnel échange de cartes de visite, rythmé par le président de l’entité, David de FREITAS.

D’autant que c’est un superbe modèle, roadster, d’un bleu sombre remarquable (un bleu de référence spectral magno pour les puristes) qui attendait les convives, une fois les portes de la concession franchies.

Une splendide MERCEDES AMG SL 63 4MATIC + de la plus belle veine. Des sièges en cuir de couleur beige, très confortables. Des jantes alliage de 21 pouces, impressionnantes. Et au bas mot, 430 kW sous le capot pour ce spécimen nécessitant de l’essence, comme source d’alimentation.

 

 

 

Bref, du bel ouvrage made in Germany et produit dans le nord de l’Allemagne, du côté de Brême qui fit actionner les smartphones des férus de belles mécaniques afin d’immortaliser l’engin. Dommage que les responsables de CARBAO Sens ne purent offrir un exemplaire de cette réussite technologique à l’un de ses invités prospects, potentiellement recrutables au sein de la structure associative. Cela aurait été le clou de la soirée.

Mais, restons raisonnable, tout de même. Un simple coup d’œil sur la fiche caractéristique de la « Belle » aura peut-être refroidi les ardeurs consuméristes des participants. Le prix de base TTC et clés en main de ce sympathique véhicule s’élève à environ…197 750 euros. Auquel on peut ajouter allègrement 12 000 euros d’accessoires optionnels. Le « prix d’un appartement » me confiera une interlocutrice présente sur place, interloquée. Certes, oui. Mais, plutôt que d’être enquiquiné avec les travaux obligatoires et imputables au diagnostic de performance énergétique (DPE) et ses innombrables casse-têtes chinois en termes de compréhension qui rebutent désormais les propriétaires immobiliers, ne vaudrait-il pas mieux se faire plaisir à bord de ce joyau automobile, sorti de son écrin, sur les belles routes de nos prochaines vacances, en profitant du soleil. La question mérite amplement d’être posée…

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Autant l'avouer tout de go, le show des étoiles Michelin a toujours un côté, un brin émouvant : les larmes des promus (surtout lorsqu'ils sont jeunes), leur joie sincère. Tout cela fait plaisir à voir ! On les félicite sincèrement ! En vedette américaine des présentatrices, mention spéciale pour Louise PETITRENAUD, digne fille de son père. Souriante et à l'aise, elle nous mit en appétit, quant au palmarès.

 

TOURS (Indre-et-Loire) : En 2024, cinq « Bibs gourmands » sont venus enrichir la Bourgogne : deux en Côte d'Or, deux en Saône-et-Loire et un dans l'Yonne (« Le Martin Bel Air » à Saint-Martin-du-Tertre). Hélas, côté nouvelles étoiles, c'est le néant absolu. On peut penser que désormais, le Michelin a quelque peu délaissé les vicinales bourguignonnes au profit du TGV qui passe dans bon nombre de localités, promues désormais.

En Bourgogne, celles de l'ouest sans TGV (Nièvre et Yonne) sont donc moins bien loties que Côte d'Or et Saône-et-Loire, desservies par le train rapide. Mention spéciale pour l'attachante Nièvre, anormalement exclue des étoilés et autres Bibs. Ce ne fut pas toujours le cas, autrefois.

 

Une intervention de Dominique VERIEN, en vain…

 

Dans l'Yonne (Michelin 2004), il y avait huit tables étoilées et six « Bibs gourmands ». En 2024 ne demeurent plus que trois tables étoilées (« La Côte Saint-Jacques » à Joigny, « La Madeleine » à Sens qui célèbre un quart de siècle en qualité d’étoilé ainsi que « Le Château du Vault-de-Lugny », du sympathique et talentueux chef mauricien Franco BOWANEE) auxquelles il faut ajouter trois tables référencées, « Bibs Gourmands ».

On peut dire en la matière que la marée est basse, très basse d'ailleurs, pour notre département. N'oublions pas qu'en 2021, le Michelin supprima sans raison aucune, bon nombre de tables icaunaises référencées, sans distinction certes, mais c’était des restaurants méritants où l'on cuisine très bien. Citons « Le Crieur de Vin » à Sens, « Le Rive Gauche » à Joigny ainsi que « Le Bourgogne » à Auxerre. Ils firent notamment les frais de cette anormale purge. Même la sénatrice Dominique VERIEN essaya bien par courrier d'en connaître les véritables raisons. Peine perdue..

 

 

La jeunesse et la prise de risque pas récompensées…

 

Dans le nouveau palmarès, j'ai été véritablement estomaqué par les huit promotions deux étoiles, composées de « vieux chevaux de retour », pratiquant l'entre soi et moult fois décorés, tels de vénérables maréchaux soviétiques du temps de feu l'URSS ! Cela n'enlève rien au professionnalisme du chef Christophe CUSSAC de rappeler qu'il fut déjà doublement étoilé, dans les années 90 (« Abbaye Saint-Michel » à Tonnerre) ; il est désormais à Monaco, connu pour son Grand prix automobile de formule 1 avec des voitures, nécessitant force pneumatique !

Mais où est donc passée la jeunesse ? La prise de risque ? Où sont les chefs-patrons ? Pas dans ce palmarès, en tout cas, qui fleure bon le réseau culinaire et l’entrisme à tout crin ! C'est dommage. Et démotivant aussi.

En Bourgogne, deux tables me semblent à ce niveau : « Chez Greuze » à Tournus, mais aussi la maison Frédéric DOUCET à Charolles (à découvrir bientôt dans nos colonnes).

 

Espérons un changement de cap pour l'Yonne en 2025 !

 

Deux promotions trois étoiles, là aussi sans chef-patron, dommage pour le chef alsacien Olivier NASTY et sa famille, une à Paris (un déjeuner à « La Réserve » l'an passé m'impressionna véritablement) et l'autre expresse, là aussi, tout proche d'un circuit automobile dans le Var. Décidément !     
Mais parfois, c'est indéniable, le Michelin nous révèle une bonne petite adresse - encore heureux ! -, qui est un brin cachée dans sa ruralité. La France, ce n'est pas que Paris, la Riviera et Courch' !

A titre d’exemple, dans l'Ain, avec « L'Ain Timiste » à Poncin, et plus rare en Seine-et-Marne avec « La Vieille Auberge » à Villeneuve-le-Comte.
Espérons pour notre Bourgogne, un meilleur cru en 2025. Il me semble qu'elle le mérite.  Allez contre mauvaise fortune, bon cœur, bon appétit et large soif !

Précisons que la version papier du guide Michelin 2024 sortira ce vendredi 22 mars.

 

Gauthier PAJONA

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Un Français sur six fait aujourd’hui confiance à l’une des mutuelles constituant le groupe VYV, premier acteur mutualiste de santé et de protection sociale, apparu en 2017 dans le paysage hexagonal. Forcément, en sa qualité de partenaire privilégié depuis bientôt une décennie avec la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises de l’Yonne mais aussi de l’instance nationale, entrepreneurs et cadres dirigeants, membres de ce réseau, sont accompagnés par cette entité. C’est ce que devait rappeler en substance lors d’une intervention à la CPME 89, Christelle GOURDIN, chargée des relations partenaires en Bourgogne.

 

CHEMILLY-SUR-YONNE : La protection sociale, déclinée à toutes les sauces et selon tous les standards. Sans trop entrer dans les détails, Christelle GOURDIN, porte-voix en sa qualité de responsable des partenariats en Bourgogne au sein du groupe VYV, devait en rappeler les vertus et les principes. Tant au niveau de la prévoyance que de la retraite, des thématiques qui occupent les esprits des entrepreneurs de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises de notre territoire. Une opportunité de temps de parole qui lui a été accordée par Baptiste CLERIN, président de la CPME Yonne, lors de la dernière assemblée générale de la structure patronale, accueillie au sein de la société Le BORVO.

La représentante de VYV n’était d’ailleurs pas la seule à s’exprimer face aux adhérents entrepreneurs ; elle était en effet accompagnée pour la circonstance de Jennifer IDASZEK, responsable des animations commerciales chez Harmonie Mutuelle.  

Outre la phase de présentation des deux interlocutrices et de leurs missions, l’accent fut mis tout particulièrement sur le partenariat avec la CPME – celui-ci a été renouvelé début mars lors d’une cérémonie protocolaire engendrant la signature des deux parties -, une coopération qui fêtera en 2025 son dixième anniversaire.

 

 

Avec la MGEN (la Mutuelle générale de l’Education nationale) et la MNT (Mutuelle Nationale Territoriale), Harmonie Mutuelle est la troisième structure, membre de l’Union Mutualiste de Groupe (UMG) créée en 2017 par le groupe VYV.

Aujourd’hui, en France, 11 millions de personnes sont ainsi protégées par les services du groupe VYV. Il est devenu le premier opérateur en protection sociale du pays. Il emploie près de 45 000 collaborateurs. Des éléments informatifs qui ont interpellé les membres de la CPME de l’Yonne, attentifs aux propos tenus par les deux oratrices…

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

L’acronyme du jour fait presque penser à un personnage androïde sorti tout droit de la « Guerre des Etoiles » ! L’un de ses mutants qui désire conquérir le monde, celui de l’enseignement et de la formation, en ce qui nous concerne ! « RZIE », tel est son nom ! Ce n’est pas la plaque d’immatriculation d’un véhicule venant d’une lointaine république de l’Est. Non, sa signification est beaucoup simple que cela : « Responsable Zone Import-Export ». Proposé sous la forme d’un « bachelor », dès septembre, il enrichira le panel d’offres de formation de l’enseignement supérieur décliné dans le groupe scolaire privé auxerrois…

 

AUXERRE : Le faire savoir. En parler. Le dire. Communiquer à outrance autour de soi, des semaines durant, celles qui vont précéder son lancement afin de le faire connaître. Auprès des familles et des élèves, une évidence que n’aurait reniée Monsieur de La PALICE. Mais aussi des acteurs des milieux économiques, à commencer par leurs représentants institutionnels. La création de ce nouveau diplôme de l’enseignement supérieur est plus qu’un énième évènement éducatif. C’est aussi un lien, inexorable, et nécessaire avec le monde de l’entreprise, notamment celui qui exerce des activités à l’international.

Aussi – et ce n’est malheureusement pas coutume mais tous ont promis de faire bouger les lignes à l’avenir -, n’était-il pas surprenant de retrouver des responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne et de la Maison de l’Entreprise, lors de ce premier rendez-vous explicatif – il en appellera immanquablement d’autres, à commencer par une prochaine session le 09 avril prochain au même endroit – en ces lieux : l’une des salles de réception du campus BTS du groupe scolaire Saint-Joseph-la-Salle.

 

Un diplôme proposé en exclusivité régionale à Auxerre

 

Objectif de François-Xavier WILLIG, chef d’établissement coordinateur ouvert à bon nombre de suggestions : la présentation de ce nouveau bachelor à l’international, proposé en alternance, qui concerne naturellement le milieu entrepreneurial de l’Yonne. Les arguments du responsable de l’entité lassalienne auxerroise sont limpides de clarté : « l’international est dans le cœur de nos projets pédagogiques depuis plus de trente ans. Grâce notamment au développement de notre BTS Commerce international… ».

Jusque-là, les choses sont clairement établies. Mais, François-Xavier WILLIG va aller un peu plus loin encore dans ses explications : « aussi, pour donner toutes leurs chances à nos étudiants et pour répondre aux attentes de tous les acteurs économiques, notamment ceux qui travaillent à l’international, nous avons décidé de créer un bachelor RZIE (responsable import-export) de niveau Bac + 3 dès la rentrée de septembre… ».

 

 

Une nouveauté très intéressante dans le panorama auxerrois et icaunais, de surcroît, qui assurera la complémentarité de la préparation des futurs cadres du commerce international dans l’Yonne. On l’aura compris cette filière sera exclusive dans la région…

Cerise sur le gâteau, comme le spécifiera Céline MARTI, responsable pédagogique de l’enseignement supérieur pratiqué sur le campus de St-Jo : « ce diplôme sera préparé en alternance, animé par des professionnels reconnus du secteur, possédant une vision du terrain et une parfaite connaissance des entreprises ».

 

Une passerelle légitime avec le monde de l’entreprise…

 

Ca y est, le mot magique a été lâché ! « Entreprise » ! C’est là que, dans un premier temps – ce fut le cas mardi soir au cours de cette réunion avec la représentativité institutionnelle – et dans un second temps, le 09 avril, en présence des entrepreneurs eux-mêmes et de leurs réseaux, le projet est dévoilé sous toutes ses latitudes afin de travailler en complémentarité le dossier.

Joannick PECHENOT, consultant et spécialiste de l’orientation et de la formation, ajoute : « avec les acteurs du monde économique et institutionnel, c’est l’occasion enfin d’ouvrir les portes de la coopération afin d’imaginer ensemble l’accueil et l’intégration des étudiants au sein des équipes professionnelles sous contrat d’apprentissage… ».

Développant un cursus se décomposant en grands blocs thématiques – administration des achats et des ventes, management, stratégie de développement à l’export, droit des affaires, art de la négociation commerciale, RSE, analyse et gestion financière, anglais de niveau professionnel, etc.-, le bachelor « RZIE » devrait intégrer la première année une douzaine de candidats, en possession d’un BTS Commerce international. Toutefois, une période de mise à niveau est possible pour les titulaires d’un autre diplôme de niveau Bac + 2.

Un diplôme qui sera complémentaire aux offres pédagogiques déployées par le Pôle formation de la Chambre de Commerce et d’Industrie, comme le confiera son directeur, Jérôme MAYEL, ravi de cette rencontre quasi informelle. Un diplôme qui ne peut que satisfaire la représentante de la Maison de l’Entreprise de l’Yonne, Florence POULAIN, une structure qui accueille les organismes patronaux que sont le MEDEF et l’UIMM, avec leurs préoccupations premières, la recherche de nouveaux collaborateurs qualifiés (cadres) pour doper les carnets de commande que ce soit dans le secteur industriel ou autre.

Ce diplôme Bac + 3 newlook du groupe scolaire Saint-Joseph-la-Salle et ses 500 heures de cours à assurer pourraient peut-être faire des probables ramifications parmi le réseau des 150 établissements lassaliens répartis aux quatre coins de l’Hexagone à terme…A suivre !

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil