Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Encensée de manière universelle pour la qualité intrinsèque de son célèbre breuvage, la ville la plus septentrionale du Portugal a accueilli durant cinq jours le colloque international de l’enseigne leader du négoce indépendant en matière de construction. Deux représentants Icaunais participaient à ces travaux. Cette  immersion aura été enrichissante pour le président du groupe, BIGMAT GOURMAND, Frédéric GOURMAND et le directeur général de l’établissement, Vincent EYBERT-BERARD. Les deux dirigeants de l’entreprise ont profité de ce déplacement sur la terre de l’ancienne Lusitanie pour y puiser de nouvelles réflexions stratégiques vis-à-vis des modalités actuelles du marché. Une manière de se ressourcer positivement !

PORTO (Portugal) : Partis du 17 au 21 octobre dans la grande métropole du nord du Portugal, les représentants du groupe BIGMAT GOURMAND ont su apprécier à sa juste valeur la vitalité et la fascination exercées par la seconde ville de ce pays, très prisé des Français.

Et comme le précise l’adage local, « pendant que Lisbonne s’amuse que Coimbra étudie et que Braga prie, Porto, elle, travaille ! ». C’est donc sous le signe de ce leitmotiv envoûtant et ô combien réaliste que l’entrepreneur Frédéric GOURMAND, accompagné du directeur général du groupe, Vincent EYBERT-BERARD, ont foulé le sol de la péninsule ibérique avant de se plonger dans le copieux contenu de cette rencontre annuelle internationale.

En provenance d’Italie, de Belgique, d’Espagne, de République Tchèque et de Slovaquie, les participants de ces rencontres internationales, concoctées avec brio par leurs collègues portugais, purent analyser dans le moindre détail les profondes mutations qui s’opèrent aujourd’hui dans le monde de la construction et de la distribution.

milieu articles

Définir des stratégies visant à conquérir de nouvelles parts de marché…

Organisé chaque année, ce colloque réunit les représentants européens d’un réseau majeur dans le paysage de la distribution de matériels de construction qui possède près de 900 points de vente et réalise 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

On y évoque grâce à des conférences de haute volée les perspectives de développement du groupe, aussi bien dans ses dimensions internationales que dans ses contours nationaux. Il s’agit aussi de donner des impulsions novatrices à l’enseigne afin qu’elle puisse croître davantage à l’avenir.

Forte de ses 8 000 collaborateurs, et de ses presque 500 adhérents, l’enseigne BIGMAT et ses représentants ont profité de ce séjour à Porto pour y élaborer ce nécessaire pas décisif lui permettant d’affronter avec succès et perspicacité les questions stratégiques d’un point de vue internationale.

Cette rencontre a fait l’objet d’un réel examen de cette question en vue de faciliter l’adoption d’une stratégie vis à vis des modalités actuelles d’un marché complexe et concurrentiel. Précisons que l’enseigne réalise le plus gros de son chiffre d’affaires dans la vente de matériels pour le gros œuvre (32 %), l’isolation (22 %) et la couverture (16 %).

Amoureux de ses confiseries, de ses chocolats et de ses succulentes pâtisseries dont il a le secret, le Meilleur ouvrier de France, catégorie pâtisserie, a trouvé sur l’Empire du Soleil levant une terre de prédilection propice pour mettre à profit sa dextérité professionnelle et sublimer le made in France de l’artisanat haut de gamme dont il est un ambassadeur…

TROYES (Aube) : Depuis 2004, le Japon a offert au digne héritier de Lydie et Bernard, ses parents, l’opportunité de pouvoir optimiser le nom familial vers des contrées plus exotiques. Là-bas, le champion du monde des métiers du dessert a ouvert une boutique dans la capitale, Tokyo. Un point de rendez-vous incontournable pour de nombreux amateurs de produits français. En particulier, les confiseries et les chocolats.

Ayant fait ses gammes chez LENOTRE et chez PELLETIER, Pascal a pris la relève en 1983 au sein de la maison familiale, fondée en 1954. De boulangère et pâtissière, l’enseigne est devenue petit à petit l’un des fers de lance de la confiserie et surtout de la chocolaterie en France.

Les consommateurs hyper perfectionnistes que sont les Nippons ne s’y sont point trompés en lui accordant leur confiance. Une prouesse, en vérité, car, il n’est pas si simple que de satisfaire la clientèle asiatique en quête perpétuelle de qualité.

Une maison qui pèse 8 millions d’euros de chiffre d’affaires…

Employant près de soixante-dix collaborateurs, la Maison Pascal CAFFET est articulée aujourd’hui autour de trois marques. La « Maison » éponyme propose des recettes spécifiques auprès des professionnels des arts de vivre et de la gastronomie tels que FAUCHON. « Atelier CAFFET » est une entité qui se positionne sous couvert de marques blanches pour le secteur professionnel, notamment sur des offres de service en pâtisserie et chocolaterie. Enfin, « Signature CAFFET » gère les aspects VIP et les cadeaux d’entreprise qui s’écoulent en nombre au rythme du calendrier et des saisons.

Centre pédagogique idéal pour parfaire ses connaissances professionnelles avant de se présenter aux concours de Meilleur ouvrier de France (certains, issus de la maison familiale, opèrent dorénavant parmi les plus grands palaces parisiens), l’entreprise de Pascal CAFFET embauche régulièrement des jeunes gens qui viennent grossir les rangs des pâtissiers et des chocolatiers.

En octobre 2016, l’entrepreneur aubois s’est également distingué de manière livresque en éditant un volumineux opus consacré au praliné et à ses recettes, relativement accessibles, destinées aux cordons bleus. Les émissions de télévision consacrées à la pâtisserie lui ont également fait les yeux doux en qualité de jury averti.

Alors qu’une charte de l’apprentissage a été entérinée de manière officielle par les services de l’Etat et l’ensemble des acteurs institutionnels et économiques liés à la formation (Département, Education nationale, chambres consulaires…), le numéro un de la CCI de l’Yonne constate avec amertume et désappointement que des offres d’apprentissage en nombre ne trouvent pas de candidats. Sachant que le taux d’employabilité, au sortir de cette voie de formation de l’excellence comme celle pratiquée au CIFA, s’élève à 90 % !

MIGENNES : Jouant les ambassadeurs au profit de la pratique de l’apprentissage et de l’alternance, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne, Alain PEREZ, a fait part de ses observations lors d’une tribune où il inaugurait en compagnie de Patrick GENDRAUD, président du Conseil départemental de l’Yonne et de François BOUCHER, maire de Migennes, le premier Forum Opportunité Emploi.

Celles-ci portaient précisément sur cette voie de formation, qu’il a qualifiée de l’excellence, que représente l’apprentissage.

« Certains jeunes se plaignent qu’ils ne trouvent pas de travail alors qu’à l’heure actuelle plus de 150 offres d’apprentis ne sont pas encore pourvues sur notre territoire, constata-t-il avec stupéfaction, comment une situation telle que celle-ci peut-elle exister alors que le nombre de demandeurs d’emploi ne diminue pas en France ? ».

Vers un rapprochement collaboratif entre l’Education nationale et les centres de formation…

Atterré par cette donnée statistique, Alain PEREZ a pourtant rappelé l’existence d’une charte de l’apprentissage dont les signataires sont les chambres consulaires, le Conseil départemental, la DIRECCTE et d’autres acteurs institutionnels dont la préfecture de l’Yonne. L’initiative assurée par la Communauté de communes du MIGENNOIS en est d’ailleurs une résultante palpable.

« Le sujet de l’apprentissage doit être envisagé comme une piste de réflexion à privilégier pour sortir les jeunes de l’impasse actuelle, a ajouté le président de la CCI, des rapprochements se créent entre l’Education nationale et les centres de formation afin de travailler de façon conjointe à l’avenir. Six proviseurs des parties septentrionales et méridionales de l’Yonne seront invités à découvrir le centre de formation du CIFA de l’Yonne le 05 octobre prochain. Une grande première dans le paysage pédagogique de notre territoire... ».

Cependant, un léger regain d’intérêt est observé depuis plusieurs mois sur les attraits positifs déclinés par cette voie de formation sur laquelle les parents butent encore. Le président de la chambre consulaire devait clore son intervention en rappelant que la CCI demeurait en France (et après l’Education nationale) le deuxième partenaire institutionnel de la formation. Le premier pour la découverte et la pratique des langues étrangères au niveau de l’Hexagone, hors Education nationale…

Concocté à la date du 04 octobre, le prochain déjeuner coaching du réseau « JEUDI AU FEMININ » ne manquera pas d’interpeller ses participantes sur le coup de midi. Sa thématique aura le mérite de prôner l’art de l’anticipation et de la prévoyance, en s’intéressant aux périodes des fêtes de fin d’année, propices au développement des relations publiques et de la croissance de son carnet de commandes…

AUXERRE : « Comment profiter de la période de Noël pour attirer de nouveaux clients ? ». C’est en substance le propos qui servira de support de réflexion essentiel de la prochaine rencontre du réseau 100 % féminin de l’Yonne en date du 04 octobre.

« Le choix de sujet s’imposait, explique Claire DOUTREMEPUICH, responsable de ce réseau qui recense une soixantaine d’adhérentes entre Paris et l’Yonne, Noël et Nouvel An correspondent à la période de l’année où les nsommateurs désirent acheter au maximum ! ».

Oui mais voilà, pour y parvenir, faudrait-il encore disposer des bonnes recettes et employées les bonnes méthodes !

C’est précisément ce que compte détailler cette spécialiste du coaching auprès des entrepreneurs qui fourmille toujours d’excellentes idées et d’un dynamisme fruit de nombreuses années d’expérience parmi les sphères de la communication et du marketing de multinationales.

Des conseils pratiques et marketing pour déployer sa stratégie…

Ainsi, Claire DOUTREMEPUICH analysera moult hypothèses permettant aux entrepreneurs, commerçants, artistes, free-lance, travailleurs indépendants, artisans de maîtriser cette période consumériste avec aisance et maestria.

Etude des critères de choix déterminants des consommateurs français, analyse du budget moyen d’achats consacré à Noël et aux étrennes, construction d’un Plan d’action personnalisé selon la typologie de l’entreprise, étapes clés à mettre en œuvre…bref, le panégyrique parfait du commercial spécialiste des fêtes se fera jour au fil de cette rencontre instructive.

Ouverte également aux non-membres du réseau, cette réunion permettra de travailler en séance de coaching de groupe. Toujours utile pour échanger et exposer ses idées.

Le spécialiste de la bureautique, de l’informatique et de la commercialisation de fournitures de bureaux et d’ustensiles scolaires entame ce nouvel exercice avec beaucoup d’optimisme. De jolis contrats sont venus confirmer récemment la bonne vitalité de cette structure professionnelle, en place à Auxerre et dans l’Yonne depuis plus d’une décade. Les perspectives de développement se présentent sous de bons auspices pour son dirigeant, David PARIZOT. Ce dernier, responsable de la communication du « Club 15 », outil relationnel au service du Rugby Club Auxerrois, a effectué sa rentrée officielle il y a quelques jours sur le Sénonais lors d’une rencontre qui réunissait les chefs d’entreprise inféodés au réseau Entreprendre Bourgogne…

GRON : Détendu et satisfait de reprendre ses activités professionnelles, et promotionnelles en faveur de son club sportif de prédilection, le RCA (Rugby Auxerre Club) dont il anime le club d’affaires, David PARIZOT a débuté cette période de rentrée sous de bons alois. La société qu’il dirige depuis plus de dix ans ne connaît pas d’essoufflement dans sa propension à exercer son professionnalisme.

Bureautique, informatique, solutions technologiques, matériel de reprographie…OXO 89 est également passée maître dans l’art et la manière de vendre des fournitures. Qu’elles soient purement scolaires ou destinées à agrémenter les bureaux administratifs. Professions libérales, organismes publics, entreprises de services et industrielles mais aussi particuliers lui ont fait confiance dans cette relation privilégiée que cet entrepreneur communiquant a su décliner depuis tant d’années autour de lui.

De belles opérations avec le tissu professionnel local…

Profitant des retrouvailles du réseau Entreprendre Bourgogne, accueilli par un autre acteur économique qui possède le vent en poupe (Christophe ALLEMANDOU, PDG de PLASTIKPACK et actionnaire de la nouvelle société FRAPAK), David PARIZOT a eu l’opportunité de s’exprimer par notre intermédiaire sur sa rentrée économique.

« Les perspectives sont excellentes, devait-il préciser, nous avons conclu de belles opérations avec des partenaires professionnels… ».

Ainsi, près de 150 fauteuils de bureaux ont été acquis récemment par le leader mondial de la pompe industrielle MOUVEX afin d’équiper ses locaux. Une opération similaire aura permis au groupe de concessions RENAULT, SODIVA, de se doter de sièges confortables et de mobilier neuf pour équiper ses vitrines commerciales.

Prêt à anticiper sur les besoins de demain…

Pesant plus de 2,2 millions d’euros de chiffre d’affaires, OXO 89 dont le siège social est implanté à Perrigny emploie à l’heure actuelle une dizaine de collaborateurs. La rentrée scolaire aura été une excellente source de revenus pour l’enseigne. Elle propose des milliers de références de produits par le biais de la voie numérique.

« Nous avons connu une progression de notre chiffre au niveau de la vente de fourniture globale, ajoute David PARIZOT, le marché scolaire nous aura permis de diversifier nos activités en y affirmant notre compétence… ».

Dernièrement, le lycée de Saulieu (Côte d’Or) a sollicité la structure pour la vente et la pose d’un vidéo projecteur, de systèmes numériques tactiles et équipement WIFI.

Un nouvel enjeu est apparu également dans l’approche stratégique du métier : la dématérialisation des archives et des factures. Malgré une concurrence exacerbée, OXO 89 tire son épingle du jeu. Y compris sur le volet des obligations relatives à la pratique de la RGPD.

Page 1 sur 6
Bannière droite accueil