Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

La puissante berline du constructeur allemand a tenu la vedette aux côtés des professionnels de Ligue 2 lors de la présentation officielle de l’équipe aux partenaires et aux médias cette semaine à l’Abbé Deschamps. Un exercice de style auquel ont assisté Yves JEANNIN, le dirigeant du groupe régional de concessionnaires, JEANNIN Automobiles, et Francis GRAILLE, le président du club de football…

 

AUXERRE : Il n’y aura pas eu de séances d’essai au terme de ce shooting officiel immortalisant les stars du ballon rond auxerrois et les flamboyants véhicules conçus chez nos voisins d’Outre-Rhin.

Pourtant, ces prises de vue réalisées dans le cadre de la présentation aux partenaires du nouvel effectif de la saison 2017/2018 n’auront pas manqué de susciter des commentaires nourris et enthousiastes quant à la présence sur le parvis du stade de l’Abbé Deschamps de quatre modèles dernier cri de la marque allemande.

A commencer par la récente berline, apparue depuis quelques mois sur les marchés européens : Arteon. Le spécimen était entouré de très près par les sportifs émérites de l’AJ Auxerre qui profitaient de ce temps de pause photographique pour oublier les enjeux déjà importants liés à leur future opposition contre le FC Tours.

Du côté des deux représentants du groupe JEANNIN Automobiles, on ne perdait pas de temps en conjectures diverses. Yves JEANNIN et la responsable en charge du marketing et de la communication de l’entreprise, Sophie SANCHEZ, ont eu tout le loisir de pouvoir s’entretenir durant les préparatifs de ces séances photographiques avec le président de l’AJ Auxerre.

 

Dans cet intervalle, les observateurs de la scène ont pu supputer sur la teneur de ces échanges : concernaient-ils les pronostics du prochain match à venir, des liens économiques les unissant autour de ce partenariat ou des performances techniques propres à ce nouveau véhicule haut de gamme ?


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Les 180 pieds de vigne, plantés depuis février 2011 dans l’espace verdoyant de la préfecture, ont servi d’excellent prétexte à une pause récréative gorgée d’humour pour les représentants institutionnels et politiques du territoire. Ces derniers ont su jouer du sécateur avec dextérité et belle maîtrise technique en récoltant 80 kg de raisins très goûteux évoquant les différents cépages des appellations du terroir icaunais…

 

AUXERRE : Cocasse, la scène se perpétue ainsi chaque année au moment des vendanges. Même si l’année dernière, faute d’une récolte abondante et imputable aux sinistres printaniers, ce sympathique rendez-vous n’avait pu se formaliser dans les règles de l’art. Heureusement : il n’en sera rien en cet automne 2017 !

Sous la houlette professionnelle et pédagogue du viticulteur de Maligny, Yvon VOCORET, Grand Architraves de la Confrérie des Piliers Chablisiens, les « pseudos-apprentis » vendangeurs du Conseil départemental et de la Préfecture se sont saisis du matériel adéquat, sécateurs et seaux à la main, avant d’arpenter avec minutie la vigne surplombant les quais de l’Yonne.

Une demi-heure plus tard, l’exercice, pris au très sérieux par quelques-unes et quelques-uns de ces acteurs, se clôturait dans l’enthousiasme général, avec les sourires de circonstance.

On reconnaissait aussi parmi les gourmands, celles et ceux qui n’avaient pu résister à la tentation offerte par ces grosses grappes juteuses, avec une préférence pour le raisin rouge, très sucré au palais.

Introduits sur les terre-pleins de la préfecture le 21 février 2011 par le préfet de l’époque Jean-Paul BONNETAIN et Jean-Marie ROLLAND, alors président du Conseil général de l’Yonne, ces pieds de vigne reçoivent l’entretien et les traitements techniques d’usage des pensionnaires du lycée professionnel agricole « Terre de l’Yonne ».

Une présence insolite et symbolique de l’attachement à la viticulture

Chaque année, la présence de cette vigne dans l’enceinte de la préfecture surprend un très large public qui visite le site lors des Journées du Patrimoine. Pourtant, elle fut plantée par les prédécesseurs de Patrice LATRON, l’actuel représentant de l’Etat, et Patrick GENDRAUD, le nouveau président de l’exécutif départemental, pour évoquer l’attachement de ces organes institutionnels et politiques à l’un des vecteurs essentiels tant au plan économique que touristique de l’Yonne : ses vins.

D’ailleurs, pour se convaincre de ce devoir de mémoire entretenu par les pouvoirs publics in situ, il suffit de lire au début de chaque rang les annotations explicatives qui figurent sur les onze petits panneaux identifiant les appellations vinicoles de notre contrée.

Avant que les seaux et leur précieux contenu soient embarqués à bord d’une camionnette, Yvon VOCORET apportait l’information que tous attendaient après coup : de très belle facture, les grappes rouges prendront la direction de Saint-Bris le Vineux où elles seront vinifiées par Philippe SORIN, tandis que les raisins blancs iront dans le chai du responsable des Piliers Chablisiens. Il en résultera deux cuvées de belle teneur que les vendangeurs d’un jour espèrent déguster dès que possible…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Héritière des fêtes patronales et corporatives du Moyen-Age, la Saint-Fiacre célèbre sa quarante-quatrième édition ce dimanche 10 septembre. 2017 marque une nouvelle étape dans l’évolution de ce rendez-vous populaire. La Société horticole du Sénonais a choisi de déléguer l’organisation de l’événement à la Ville de Sens, tout en valorisant le travail des jardiniers et des spécialistes des végétaux. Une transmission de savoir-faire qui assure toujours plus d’ampleur à ces retrouvailles festives…

 

SENS : Plusieurs milliers de visiteurs sont attendus lors de cette journée dominicale du 10 septembre dans la ville la plus septentrionale de l’Yonne. Empreinte d’authenticité, dans le sens noble du terme, la manifestation doit beaucoup à l’investissement de ses bénévoles. Soit 80 personnes, individuelles ou membres de la Société horticole qui ont fabriqué et ont fleuri comme de véritables artistes des brouettes aux multiples thèmes évoquant les caractéristiques de Sens.

Depuis 1995, cet événement s’est orienté vers une animation ludique autour des plantes et des jardiniers, tout en perpétuant certaines valeurs d’autrefois à l’instar de la messe célébrée dans la cathédrale Saint-Etienne, décorée de fleurs.

Gestionnaire de cet événement, la ville souhaite impulser un nouvel élan à cette animation aux vertus culturelles. La présence, cette année, du photographe Cédric POLLET, l’atteste de manière incontestable.

Conférence, dédicaces et exposition autour des arbres…

Parrain du rendez-vous, ce dernier présentera une série de clichés à la fois inattendus et à la portée de tous les regards, « Œuvres d’arbres », au square Jean Cousin et dans les jardins de l’Orangerie.

Puis, ce samedi, à 18H30, l’artiste proposera une conférence diaporama, suivie d’une séance de dédicaces se rapportant à la trilogie « Ecorces ». Ce sera une excellente opportunité de pouvoir le rencontrer et de s’enrichir d’explications indispensables afin de mieux approfondir son travail.

L’entrée est gratuite et les visiteurs auront tout le loisir de se promener dans les allées du Parc du Moulin à Tan au gré du pôle horticole (le village qui regroupe l’ensemble des métiers de l’horticulture, de l’art des jardins et de l’aménagement), l’univers associatif et artisanal (présence de nombreuses associations et professionnels de cette filière), le centre de sauvegarde des oiseaux sauvages, le site Natura 2000, l’exposition des outils anciens, celle du Photo Club du Sénonais, etc. Un voyage multi-sensoriel pour découvrir le monde extraordinaire des arbres et des plantes à ne manquer sous aucun prétexte…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Depuis le 01er juin, le réseau commercial de l’assureur mutualiste GROUPAMA Paris Val de Loire accueille toute personne ayant besoin d’une carte grise à la suite d’un achat automobile. Ce nouveau service, qualifié de citoyen par ses auteurs, se décline en collaboration avec un partenaire, « cartegrise.com ». Ce système avantage le possesseur du véhicule, en lui faisant gagner beaucoup de temps, et aussi…de l’argent !

 

SENS : Responsable du marché des particuliers sur le nord de l’Yonne, Loïc CHIRIOT est parti d’un simple postulat pour suggérer l’implication stratégique de l’entreprise dans ce projet.

« Ce n’était qu’une question de pure logique, explique-t-il, car pour assurer un véhicule, nous avons besoin du permis de conduire, d’un relevé d’information sur les trente-six derniers mois et de la carte grise, obtenue sous un délai d’un mois. Je me suis aperçu après analyse qu’il existait un vrai cadre de non-conformité sur les cartes grises. La plupart du temps, ces documents ne sont pas fournis dans le mois qui suit leur souscription. Deux raisons à cela : la durée de traitement en préfecture et le manque de temps pour les assurés car il n’est guère aisé quand on est actif de se rendre disponible en semaine aux horaires de bureaux pour effectuer les démarches nécessaires… ».

Une prise en charge globale des aspects administratifs

Précision qui possède son importance : si cette pièce administrative n’est pas conçue dans ce fameux delta temporel de trente jours, une amende qui s’élève à 135 euros peut s’appliquer au futur acquéreur du véhicule. L’absence de carte grise dans le portefeuille de l’automobiliste, en outre, peut même aboutir à…deux ans d’emprisonnement...

Pour contourner ces problématiques délicates, la direction de GROUPAMA Paris Val de Loire a décidé de mettre en place un véritable service clientèle en prenant à sa charge toutes les démarches administratives. En les traitant, du lundi au samedi en agence, en face à face avec le sociétaire.

« En fait, ajoute Loïc CHIRIOT, afin d’éradiquer les tracasseries habituelles liées à l’attente de ce genre de démarche, nous créons ensemble le dossier et gagnons un temps considérable…Le coût, lui, reste très modique pour la personne…».

Quelques mois après la mise en route de cette phase expérimentale au sein du groupe (seule la caisse régionale Paris Val de Loire la teste à l’heure actuelle), les retours s’avèrent très positifs pour celles et ceux qui en sollicitent la demande.

« Jusqu’alors, nous étions le troisième interlocuteur rencontré après le garage et la banque. Le fait de pouvoir gérer les cartes grises nous positionne dorénavant après le garage, voir le vendeur particulier. Nous répondons donc à l’ensemble de l’administratif qui entoure le véhicule, nous l’assurons, nous le finançons et nous l’immatriculons » confirme le cadre de l’assureur mutualiste.

Déjà 300 documents effectués depuis le lancement de ce nouveau service

Aujourd’hui, sur la zone de couverture de GROUPAMA Paris Val de Loire dont celle de l’Yonne, les sociétaires reçoivent leur carte grise sous une semaine de délai, après envoi du dossier initial.

Et Loïc CHIRIOT de conclure : « Pour nous, les délais ont été raccourcis car nous sommes en copie du mail adressé au sociétaire ; de ce fait, nous possédons les documents nécessaires sous un délai maximum de cinq jours... ».

Côté chiffres, plus de 300 cartes grises ont déjà été réalisées dans la caisse régionale dont une centaine d’unités pour le seul territoire de l’Yonne. Cet acte citoyen se veut différenciant pour l’entité, à l’heure actuelle seule structure à proposer cette prestation parmi les professionnels de l’assurance.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Une enveloppe de 877 000 euros a été consentie par la Ville d’Auxerre à la rénovation quasi intégrale de l’infrastructure, vielle de quelques décades. Le parc des expositions, géré aujourd’hui par Centre France Evènements, filiale du groupe de presse auvergnat, profitera de l’affluence de la 87ème foire pour dévoiler au public les nouveaux espaces entièrement relookés et aménagés de cet édifice. Un prétexte supplémentaire afin de ne pas bouder son plaisir cette année…

 

AUXERRE : Après plusieurs mois de travaux, la cure de jouvence est apparente pour le parc des expositions de la capitale icaunaise. AUXERREXPO se dévoilera sous ses meilleurs atours dès le mercredi 13 septembre, date de l’ouverture de la 87ème foire à vocation commerciale.

Au-delà de ces six jours, synonymes de découverte, de rencontre et de divertissement, le public aura toute la latitude d’apprécier les multiples transformations de ce lieu qui draine au fil des mois des spectacles, salons et autres rendez-vous culturels.

Si le parvis présente une physionomie peu différente de l’ordinaire, en revanche, le hall d’entrée gagne en modernisme et se dote d’équipements design. Le mobilier s’avère être très tendance ; la banque d’accueil s’adapte aux besoins du public. Quant à la présence visible de matériels à la pointe de la technologie, elle confère à l’ensemble attractivité et dynamisme.

L’univers restauration n’est plus à l’identique qu’auparavant. Repensé par les architectes, il se distingue par un style sympa, plutôt cocooning, qui devrait plaire aux futurs consommateurs.

Mais, l’effort significatif de ce toilettage indispensable à la pérennité du site se constate dans l’espace Congrès. L’objectif étant pour les équipes de Guy ROS, le directeur du parc, de capitaliser sur des événementiels importants, à la fois issus des spectacles mais aussi du monde des entreprises (séminaires et colloques). L’accent a été mis sur une prédominance de l’équipement vidéo, son et lumière de très belle facture.

« Cet espace pourra désormais répondre à toutes les exigences de nos partenaires et à nos clients » souligne Sébastien FUENTES, directeur-adjoint du complexe, satisfait du résultat.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil