Guy ROS (Centre France Parc Expo) : « La foire génère trois fois plus de retombées économiques sur Auxerre… »

« De gros efforts ont été consentis sur la stratégie communication autour de la foire. 350 panneaux publicitaires et des spots radiophoniques ont inondé la zone de chalandise coutumière de cet évènement qui espère atteindre la barre des 30 000 visiteurs au terme des cinq jours de la manifestation… ». « De gros efforts ont été consentis sur la stratégie communication autour de la foire. 350 panneaux publicitaires et des spots radiophoniques ont inondé la zone de chalandise coutumière de cet évènement qui espère atteindre la barre des 30 000 visiteurs au terme des cinq jours de la manifestation… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

A quelques jours de l’ouverture de la 88ème édition de la Foire commerciale d’Auxerre, la seconde en Bourgogne en nombre de visiteurs accueillis sous une structure couverte, le directeur de Centre France Parc Expo explique sa stratégie en matière de programmation et de communication. Deux axiomes complémentaires de poids dans la balance de la réussite et du futur succès de cet évènement populaire, qui marque le début de la nouvelle saison pour le centre d’exposition auxerrois…

AUXERRE : L’objectif est double pour le responsable de Centre France Parc Expo avec l’organisation de la 88ème Foire exposition : conforter l’évènement dans sa posture de premier évènementiel commercial sur le territoire de l’Yonne et lui garantir une notoriété suffisante en sa qualité d’organisateur de spectacles vivants. D’ailleurs, cette année, ils seront au nombre de cinq, proposés au quotidien durant la manifestation. Leur thème évoquera la richesse musicale et artistique de la Disco, une période faste ayant sublimé les années 1975/1985, avant qu’elle ne s’étiole de façon subite et définitive.

Mais, que les nostalgiques des paillettes, des light-shows et des voix haut perchées à la BEE GEES se rassurent, ils ne devraient pas être déçus par le copieux cocktail que leur ont concocté Guy ROS, Sébastien FUENTES, son directeur-adjoint et leur équipe pour le contenu de la partie festive de l’évènement.

Une aire de stationnement de 800 places à proximité de l’entrée…

Entre les bonnes affaires que les visiteurs sont en droit d’attendre de leur découverte des 160 stands tenus par des professionnels de la France entière et le programme des réjouissances, l’apothéose risque d’être au rendez-vous ! A l’intérieur parmi les différents univers du complexe qui a subi sa cure de jouvence à l’automne 2017 ; mais aussi sur le parvis. Le réaménagement des zones de stationnement, nouveauté de cette édition 2018, constituait l’une des priorités voulues par l’hôte de ces lieux.

« Gagner en accessibilité demeurait la priorité, insiste Guy ROS, il fallait que les visiteurs puissent stationner au plus près de l’entrée principale de la foire. La zone située à côté de l’infrastructure qui accueillait jusqu’alors les exposants de l’extérieur (jardinage, véranda, pôle automobile…) deviendra le parking officiel de l’évènement, pourvue de 800 places. Avec les autres espaces identifiés dans un périmètre proche, ce sont plus de mille places qui seront ainsi à disposition… ».

Un service supplémentaire et gracieux offert aux potentiels trente mille visiteurs qui sont attendus durant ces cinq jours (12 au 16 septembre). Revendiquant son désir de renouveler les exposants (de 20 à 30 % à chaque nouveau rendez-vous), Guy ROS prône que chacun doit vivre un moment d’éclectisme durant cette foire.

« On essaie toujours de trouver dans le domaine de la gastronomie et des vins des spécialistes des saveurs d’ailleurs. La variété évite toute forme de lassitude : c’est fondamental quand il y a récurrence annuelle d’un évènement… ».

Gratuite, la Foire d’Auxerre le restera. Y compris lors de ses nombreux divertissements. En particulier, les concerts autour de cette thématique fédératrice de la Disco.

« Des animations pléthoriques seront proposées sur ce souvenir musical qui reste très vivace dans nos consciences, ajoute le directeur de Centre France Parc Expo, je peux vous citer pêle-mêle des projections de film, un bar karaoké, une exposition dévoilant CD et vinyles de l’époque, des affiches de concert. Le public changera d’époque dès qu’il pénétrera dans cet espace découverte qui n’a rien de kitsch pour y retrouver les chanteurs et les groupes vedettes de cette période : ABBA, BEE GEES, Donna SUMMER, CERRONE, Patrick JUVET, Giorgio MORODER, ELO (Electric Light Orchestra) ou encore EARTH, WIND & FIRE. Trois artistes devraient capter davantage l’intérêt de cette foule : SHEILA, Claude FRANCOIS et BONEY M… ».

L’exposition dévoilée sur 300 mètres carrés pourrait devenir itinérante par la suite au sein du groupe de presse CENTRE France dont sa filiale évènementielle organise l’importante foire de Limoges au printemps (100 000 visiteurs).

Un évènement économique aux fortes retombées locales…

S’il est difficile de posséder une estimation au cordeau du chiffre d’affaires généré par la foire auprès de ses exposants, en revanche, on sait que plus de 500 personnes professionnelles sont présentes sur le site. D’où une poussée consumériste obligatoire dans le landerneau qui se traduit par une fréquentation accrue via les postes de l’hôtellerie et la restauration, les débits de boisson, les distributeurs de tabac, les commerces de proximité.

« L’impact est considérable, affirme Guy ROS, les retombées économiques sont trois fois supérieures à la normale pour les commerces auxerrois en période de foire… Plus la foire se développe et plus il y aura des effets bénéfiques ».

Cette année, pour la 88ème édition, Guy ROS n’a pas hésité à s’adjoindre les services d’un directeur artistique pour la création graphique de l’affiche et des supports de communication. Celle-ci a été très largement déployée sur le département de l’Yonne, l’est du Loiret et sur une frange de la Nièvre.

 

 

Bannière droite accueil
Bannière footer