CAP VITAL SANTE progresse en zone des CLAIRIONS à Auxerre : dix bougies soufflées par toute l’équipe…

« Depuis dix ans, CAP VITAL SANTE dispose d’un point d’accueil commercial en constante progression à Auxerre, en zone des CLAIRIONS. Célébrer cette décade prodigieuse inspira le dirigeant et fondateur du groupe, Régis NAULIN (au centre) à créer l’évènement en proposant une thématique anniversaire où furent conviés bon nombre de personnalités politiques, institutionnelles et économiques du territoire. Ce fut aussi une excellente opportunité de présenter la nouvelle responsable du site, Amandine PACIELLO… ». « Depuis dix ans, CAP VITAL SANTE dispose d’un point d’accueil commercial en constante progression à Auxerre, en zone des CLAIRIONS. Célébrer cette décade prodigieuse inspira le dirigeant et fondateur du groupe, Régis NAULIN (au centre) à créer l’évènement en proposant une thématique anniversaire où furent conviés bon nombre de personnalités politiques, institutionnelles et économiques du territoire. Ce fut aussi une excellente opportunité de présenter la nouvelle responsable du site, Amandine PACIELLO… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

L’enseigne, distributrice d’équipements médicaux et paramédicaux à travers l’Hexagone, occupe avec le tout premier magasin créé à son estampille en 2001 une place privilégiée dans la zone commerciale de la préfecture de l’Yonne. Dirigée depuis peu par la Lorraine Amandine PACIELLO, la vitrine, positionnée sur cette zone de chalandise depuis une décennie, accueillait récemment institutionnels, élus et décideurs économiques lors d’une soirée anniversaire placée sous le sceau de la convivialité…et de la découverte de lignes de produits thérapeutiques.

AUXERRE : Etre au service des seniors et des personnes victimes de handicap. Le double credo de CAP VITAL SANTE se découvrait à satiété au cours d’un événementiel organisé il y a peu en zone des CLAIRIONS à Auxerre. Le prétexte du dixième anniversaire de l’édification de la structure sur ce secteur géographique en créa l’opportunité.

Jusque-là localisé aux abords du Phare à Auxerre, le magasin auxerrois de l’enseigne nationale, leader sur le segment de la distribution d’appareillages et d’équipements médicaux/paramédicaux, se développait à son rythme annuel mais sans réelle visibilité du fait de son implantation excentrée.

Le dirigeant de la société, Régis NAULIN, fondateur du réseau CAP VITAL SANTE qui englobe aujourd’hui plus de 250 points de vente, eut l’idée pertinente de déménager le complexe commercial dans la nouvelle zone attractive des CLAIRIONS. Il profita ainsi de la dynamique et des flux de fréquentation inhérents à cette zone d’activités.

Entrepreneur jusqu’au bout des ongles mais dans un esprit très positif, Régis NAULIN salua l’ensemble des collaborateurs qui ont permis de faire croître le chiffre d’affaires de ce commerce, ouvert à un large panel de consommateurs devant s’équiper en accessoires indispensables à la santé.

Devant l’entrée du magasin, il fit applaudir ses salariés tout en se félicitant des nouvelles orientations professionnelles prises par la nouvelle responsable des lieux, Amandine PACIELLO, fraîchement émoulue de la Lorraine, région de la mirabelle. Celle-ci aura à cœur en sa qualité de pilote de l’entité de développer les approches marketing, commerciales et humaines nécessaires à l’optimisation du site.

Un anniversaire célébré par plusieurs personnalités politiques…

Le président de la Communauté d’agglomération de l’Auxerrois et maire de la Ville d’Auxerre, Guy FEREZ, prit soin dans sa brève intervention de remercier le responsable de CAP VITAL SANTE pour le développement de son entreprise.

« Votre présence dans la zone des CLAIRIONS témoigne de cette création de richesse et d’emplois que vous avez souhaité initier à nos côtés, devait commenter l’édile. Puis, rappelant le rôle des élus à l’égard du monde économique, Guy FEREZ poursuivit ses propos en concluant sur la notion de partage des réussites entre les acteurs institutionnels, « devant créer les conditions optimales et ces richesses dont ont tant besoin les entrepreneurs », et la sphère économique.

Des analyses analogues furent ajoutées aux commentaires du maire par son adjoint au commerce, Jean-Philippe BAILLY, et le vice-président du Conseil départemental de l’Yonne, Christophe BONNEFOND. Ce dernier insista sur cette appétence que chacun doit avoir en soi à la création de nouvelles entreprises dont l’Yonne a tant besoin pour avancer positivement…

Bannière droite accueil
Bannière footer