Retour d’expérience depuis l’Ukraine avec le Crédit agricole : à la découverte de nouvelles potentialités

« Les plaines céréalières de l’Ukraine ont favorisé l’installation et l’essor de la société « AGRO KMR » dans ce pays au beau milieu des années 2000. L’un de ses dirigeants apportera son témoignage en insistant sur ce retour d’expérience le 13 septembre à l’invitation du Crédit agricole Champagne Bourgogne… ». « Les plaines céréalières de l’Ukraine ont favorisé l’installation et l’essor de la société « AGRO KMR » dans ce pays au beau milieu des années 2000. L’un de ses dirigeants apportera son témoignage en insistant sur ce retour d’expérience le 13 septembre à l’invitation du Crédit agricole Champagne Bourgogne… ». Crédit Photo : D.R.

Les  possibilités agricoles offertes par l’Ukraine s’apparentent à de l’exceptionnel de l’avis des spécialistes. D’anciens membres des Jeunes Agriculteurs de la Haute-Marne y ont même tenté une aventure peu singulière mais ô combien probante au beau milieu des années 2000 : le projet « AGRO KMR ». Un concept entrepreneurial qui avait obtenu à l’époque la bénédiction morale et surtout les lignes de crédit nécessaires de la Banque Verte. Cette dernière ayant donné une suite favorable à ce dossier pour le moins insolite. Le 13 septembre, les dirigeants de l’établissement bancaire régional reviendront sur les arcanes de cette aventure vécue dans ce pays de l’ex-empire soviétique lors d’une conférence testimoniale…

DIJON (Côte d’Or) : Le Crédit Agricole Champagne Bourgogne sait encourager les initiatives entrepreneuriales même les moins conventionnelles ! En 2006, en accordant son soutien à l’initiative portée par quatre jeunes agriculteurs de la Haute-Marne, l’établissement bancaire contribua au succès de l’opération « Ukraine » qui allait s’étaler sur plus d’une décennie. Et sur près de huit mille hectares.

Rigoureux, audacieux mais entrepreneurs jusqu’au bout des ongles, Jean-Paul KIHM, Jean-Louis MICHEL et les frères, Alain et Florent RENARD, aidés par les autorités locales, ont su poser de précieux jalons dans ce pays de l’ex-bloc soviétique. Avec à leur suite, une trentaine de collaborateurs motivés.

C’est un voyage d’étude en 2003 conçu par Dijon Céréales qui leur aura permis de découvrir l’Ukraine et son formidable potentiel agricole. Là-bas, ils s’immergent dans un ancien kolkhoz en faillite, en friches depuis plusieurs années (2 600 ha).

Tous les ingrédients sont alors réunis pour faire de cette expérimentation originale en terre inconnue une réussite. Ainsi naquit la société « AGRO KMR », pourvue de son acronyme en forme de clin d’œil aux initiales de ses fondateurs.

Gagnant la confiance des propriétaires terriens locaux, la structure enregistre des résultats positifs depuis son installation. Petit à petit, elle s’agrandit en 2010, puis en 2012, gagnant de la surface.

L’un des représentants de la société « AGRO KMR », Jean-Paul KIHM, apportera son témoignage lors d’une soirée conférence organisée au Domaine de Pont-de-Pany en Côte d’Or. Ce sera une excellente opportunité de tirer les enseignements de cette décade prodigieuse tant au plan personnel que professionnel vécu par ces agriculteurs champenois dans les plaines ukrainiennes…

Bannière droite accueil
Bannière footer