L’intégration de deux stagiaires pour concevoir le nouvel outil numérique détermine le choix d’IDENTITE CEREALES

« Basée à Chablis, l’entité familiale a été reprise par le jeune dirigeant Fabien MAURICE il y a deux ans. La conception d’un site multimédia est devenue une priorité. En prenant part à cette session de découverte des potentialités existantes parmi les apprenants de l’école WEB FORCE 3, le chef d’entreprise espère optimiser son site Internet en accueillant deux stagiaires au sein de sa structure début juillet... ». « Basée à Chablis, l’entité familiale a été reprise par le jeune dirigeant Fabien MAURICE il y a deux ans. La conception d’un site multimédia est devenue une priorité. En prenant part à cette session de découverte des potentialités existantes parmi les apprenants de l’école WEB FORCE 3, le chef d’entreprise espère optimiser son site Internet en accueillant deux stagiaires au sein de sa structure début juillet... ». Crédit Photos : Thierry BRET.

La SAS de Chablis souhaite disposer d’un outil multimédia performant à l’amorce de la rentrée. Objectif : accroître la visibilité de ce spécialiste dans l’accompagnement de transactions commerciales autour des céréales et oléoprotéagineux (blé, colza, orge, pois…) issues du direct ferme. Présent à la session d’échange entre entrepreneurs et apprenants de l’école WEB FORCE 3, le dirigeant Fabien MAURICE a expliqué ses besoins et sa stratégie de développement. Il est sorti de cet exercice satisfait et conquis. Ce n’est pas d’une personne dont il a besoin mais bel et bien de deux stagiaires qui intègreront son entreprise durant quinze jours pour concevoir le canevas du nouveau site…

CHABLIS : OVNI parmi le landerneau des sociétés négociantes en produits céréaliers, IDENTITE CEREALES multiplie les initiatives lui permettant de se distinguer de ses concurrents. La SAS dirigée depuis deux exercices par Fabien MAURICE est la seule sur son créneau à avoir intégré un laboratoire dans ses murs.

C’est un précieux auxiliaire afin de garantir à force d’analyses et de contrôles minutieux la qualité des lots de céréales qu’elle revend ensuite aux entreprises en recherche de matière première : les minoteries et les structures industrielles qui fabriquent l’alimentation animale.

D’ailleurs, aimant pousser un peu plus loin le bouchon du volontarisme, le jeune dirigeant n’a pas hésité à débourser plus de 100 000 euros depuis deux ans, avec le soutien de la Région Bourgogne Franche-Comté, de la BPI et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne, pour s’appuyer sur les services aguerris d’un ingénieur spécialisé dans le secteur de la meunerie. Histoire de maîtriser davantage les arcanes de cette filière professionnelle qui favorise le développement de ses marchés.

milieu articles

Intégrer deux jeunes apprenants et leur donner la possibilité de s’exprimer…

Fêtant ses vingt-cinq années d’existence, IDENTITE CEREALES possède parmi ses autres prérogatives actuelles la refonte complète de son site Internet. Au-delà d’un simple lifting d’usage lié à une phase de modernisme nécessaire, le besoin s’apparente presque à une création d’un nouvel outil.

Soucieux de maîtriser les coûts financiers d’une telle réalisation, Fabien MAURICE a répondu favorablement à l’invitation du centre pédagogique WEB FORCE 3. Une école qui offre à de jeunes apprenants en informatique l’opportunité de faire leur trou en bénéficiant de stages qualitatifs.

« J’ai trouvé ce principe très intéressant, confie l’entrepreneur de Chablis, après avoir écouté la vingtaine de jeunes candidats à la recherche de ce fameux sésame en entreprise, ayant autrefois travaillé dans le marketing et la communication, je sais ce que cela coûte de concevoir un outil numérique de qualité et performant. Aussi, requérir l’aide d’un stagiaire en sollicitant des apprenants issus d’une école spécialisée est vite devenu une obligation dans mon cas personnel… ».

Cette immersion au sein de l’entreprise durera quinze jours. Un laps de temps suffisamment appréciable pour appréhender convenablement les attendus de la société et de son projet.

Celui-ci fera appel à la créativité et surtout à la débrouillardise des deux jeunes gens qui in fine seront retenus par le directeur général de la SAS.

« Je leur fais confiance pour qu’ils offrent une cure de jouvence, voire une seconde jeunesse à ce site, ajoute Fabien MAURICE, il faut en bout de course que la nouvelle configuration devienne plus lisible et qu’elle soit ergonomique, chaleureuse et…vendeuse ! ».

Le stage débutera le 01er juillet. Placé en binôme, les jeunes gens sélectionnés opèreront avec une certaine latitude en matière de conception de l’ouvrage. Mais, pour l’heure, le choix de l’entrepreneur n’est pas encore arrêté. Muni de cinq CV dans sa besace, Fabien se fixe encore quelques jours de mûres réflexions avant de livrer son verdict définitif quant à ses choix.

Quoiqu’il en soit, il est déjà satisfait de la formule de mise en relation proposée par WEB FORCE 3.

Bannière droite accueil