Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
banque_populaire_bfc.png
logo-edf-site.jpg
logo-cm.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
banque_populaire_bfc.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg
logo-cm.jpg

Le nouvel « Espace agricole et rural », vecteur de toutes les convergences d’intérêt, affirme de réelles ambitions…

« Bénéficiant d’une réserve de surfaces disponibles pour accueillir de nouveaux locataires, la Chambre départementale de l’Agriculture, la MSA et GROUPAMA Paris Val de Loire réfléchissent désormais au développement d’une politique commune en matière d’éco-mobilité. L’essor du co-voiturage et la mise en exergue des énergies décarbonées pour les parcs de véhicules constitueront la suite logique de ce rapprochement décisionnel majeur qui a été concrétisé par l’inauguration récente de l’Espace agricole et rural de la rue Guynemer à Auxerre… ». « Bénéficiant d’une réserve de surfaces disponibles pour accueillir de nouveaux locataires, la Chambre départementale de l’Agriculture, la MSA et GROUPAMA Paris Val de Loire réfléchissent désormais au développement d’une politique commune en matière d’éco-mobilité. L’essor du co-voiturage et la mise en exergue des énergies décarbonées pour les parcs de véhicules constitueront la suite logique de ce rapprochement décisionnel majeur qui a été concrétisé par l’inauguration récente de l’Espace agricole et rural de la rue Guynemer à Auxerre… ». Crédits Photos : Thierry BRET.

Trois idées fédératrices expliquent la configuration architecturale et stratégique du nouvel « Espace agricole et rural » de l’Yonne. Inauguré il y a peu, le complexe composé de trois édifices entièrement réhabilités s’étend sur près de 10 000 mètres carrés de terrain, rue Guynemer à Auxerre. L’infrastructure dont les travaux de réhabilitation viennent de s’achever après trois longues années de labeur, accrédite la volonté accrue de mutualisation entre les trois partenaires occupants (Chambre consulaire, MSA et GROUPAMA), une présence forte en offres de services et en préservation des emplois locaux, ainsi que l’engagement vertueux, favorable à l’essor de la transition énergétique. Le monde agricole et ses filières dérivées disposent désormais d’un site de convergence d’intérêts et de développement unique en son genre…

AUXERRE : Le monde agricole, ses filières dérivées et ses partenaires naturels entrent de plain-pied dans le modernisme d’un troisième millénaire fait d’ergonomie, d’enjeux énergétiques et de pragmatisme. Nombreuses furent les personnalités du sérail institutionnel, économique et politique de la région qui ont pu en apprécier la quintessence opérationnelle lors de la cérémonie inaugurale du lieu, prévue à cet effet.

Mobilisant trente-deux entreprises artisanales dont plus d’une vingtaine étaient originaires du département, ce vaste chantier s’est enfin achevé après de longs mois de travaux, répartis sur plus de trois ans.

Ce nouvel espace ayant permis la rénovation de trois bâtiments existants s’étire sur près de dix mille mètres carrés. Il se situe à quelques encablures du cœur de ville. Une prouesse topographique qui prend ses sources originelles dans l’histoire de ce lieu.

Pour bien en comprendre le fondement, il faut remonter en 1964. Date à laquelle, on assista aux premières étapes fédératrices de ce projet. Cette année-là, la Mutualité Sociale Agricole (MSA) et les Assurances Mutuelles Agricoles optèrent pour l’achat de ce terrain, sis rue Guynemer. Quelques mois plus tard, la MSA céda une partie de cette surface constructible à la Chambre départementale de l’Agriculture. Les premiers bâtiments sortirent de terre.

Au fil des décades, les évolutions réglementaires incitèrent les organismes occupants à apporter une touche de modernisation à ces édifices. Ce fut le cas notamment avec le développement des accès aux personnes à mobilité réduite, l’amélioration du confort de travail des salariés et l’optimisation de l’accueil au grand public.

Les nouvelles normes liées à la réduction de la consommation énergétique entrèrent également en vigueur. Modifiant la dimension structurelle et organisationnelle de ces trois bâtiments, voués à connaitre une phase évolutive nécessaire.

Un budget de 11 millions d’euros de travaux…

Assurée pour sa maîtrise d’ouvrage par les cabinets ATRIA Architectes et URBAN Ingénierie, la rénovation de ce site, souvent désigné de facto comme étant la « Cité de l’agriculture », s’inscrivit parmi les priorités de ses responsables au début des années 2010. C’est sous la précédente mandature de la chambre consulaire de l’Agriculture que la décision fut prise.

Ce projet devait traduire la volonté tacite de mutualiser la globalité de ce complexe patrimonial, au niveau de son mode opératoire, autour de ces trois acteurs majeurs. A savoir, la Chambre d’agriculture de l’Yonne, la MSA et l’assureur mutualiste, GROUPAMA.

milieu articles

Si le renfort de la qualité d’accueil des publics (une population à majorité agricole) fréquentant ces lieux se faisait jour dans les esprits depuis longtemps, l’accroissement de la notion de « pôle de services » devint une nécessité. Soucieux de maintenir des prestations qualitatives de proximité, tout en préservant les emplois dédiés, les responsables des trois entités unirent leurs efforts en élaborant ce concept d’accueil au sens vertueux.

Le partage des espaces communs, l’optimisation des coûts (une enveloppe budgétaire de 11 millions d’euros de travaux sans subventions publiques) et la valorisation de cette synergie mutuelle constituèrent le socle solide de cette grande réalisation.

Sachant que les porteurs du projet purent compter sur l’appui et l’aide des services administratifs périphériques qui auront été des facilitateurs à l’aboutissement du dossier, à l’instar de la préfecture ou de la Ville d’Auxerre.

Conserver les savoir-faire et les compétences locaux à 100 %…

Lors de leurs prises de parole successives le jour J, celui de l’inauguration, les trois présidents des organismes précités, Dominique BOSSONG, au titre la Mutualité Sociale Agricole, Etienne HENRIOT, pour la Chambre de l’agriculture et Pascal MAUPOIS, porte-voix de la fédération départementale des caisses locales de l’Yonne de l’assureur GROUPAMA Paris Val de Loire, exprimèrent leurs soutiens au maintien de la valeur ajoutée locale apportée par ce nouvel espace du troisième millénaire.

Ainsi, le développement économique, la conservation des compétences et des savoir-faire et, surtout, le soutien aux emplois de proximité trouvèrent grâce à leurs yeux. Des items qui résument à eux seuls cette convergence d’intérêts et cette réciprocité devant aboutir à ce complexe hors norme dont disposeront désormais les filières du milieu agricole dans l’Yonne.

L’infrastructure, dans sa configuration novatrice, offre des solutions d’isolation renforcées. Afin de garantir le 100 % éco énergies, envisagé par la maîtrise d’ouvrage. Pourvus de systèmes passifs d’amélioration du confort intérieur (brise-soleil, rideau à gestion automatisée, centrales de traitement d’air double flux, éclairages LED, utilisation de bardages terre cuite et bois…), les trois édifices intègrent ce schéma de la protection environnementale dont les entités utilisatrices ne pouvaient se soustraire dans leur cahier des charges.

Même si, et ce sera peut-être le seul regret notable, l’emploi de matériaux biosourcés, tels que le chanvre, n’a pas été possible car incompatibles avec les normes des « établissement recevant du public ».

Grâce à cet « Espace agricole et rural » d’une autre dimension éthique et opérationnelle, les acteurs de l’agriculture se dotent d’un outil extraordinaire, moderne et représentatif, bien ancré dans l’air du temps vis-à-vis de ses enjeux environnementaux.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil