France Relance les financera : l’Yonne et l’Auxerrois, lauréats pour leurs Projets Alimentaires Territoriaux

 « Crescent MARAULT, président de l’Auxerrois et Patrick GENDRAUD, président du Département, peuvent afficher un large sourire en cette période estivale : leurs Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) portés par leurs organismes respectifs obtiendront les subsides du plan France Relance… ». « Crescent MARAULT, président de l’Auxerrois et Patrick GENDRAUD, président du Département, peuvent afficher un large sourire en cette période estivale : leurs Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) portés par leurs organismes respectifs obtiendront les subsides du plan France Relance… ». Crédit Photos : D.R.

Sept dossiers fournis par des collectivités de Bourgogne Franche-Comté figurent parmi la liste des 86 nouveaux Projets Alimentaires Territoriaux (PAT), retenus par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Chacun d’entre eux recevra une dotation émanant du plan France Relance à son financement. De quoi ravir leurs instigateurs dont le Département de l’Yonne et l’Agglomération de l’Auxerrois…

 

DIJON (Côte d’Or) : La nouvelle a été confirmée par le préfet de Région Fabien SUDRY. Parmi les 86 nouveaux dossiers sélectionnés par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation dans le cadre des Projets Alimentaires Territoriaux, deux d’entre eux en provenance du territoire de l’Yonne s’illustrent tout particulièrement. Celui du Conseil départemental et celui de la Communauté d’agglomération de l’Auxerrois.

Au total, la Bourgogne Franche-Comté hérite de sept accessits supplémentaires qui rejoignent une liste de dix PAT déjà connus jusqu’alors. Accompagnés par des financements de France Relance sur une période équivalente à deux, voire trois ans, les dix-sept dossiers territoriaux de notre contrée se partageront une enveloppe globale de 4,3 millions d’euros. De quoi réjouir le préfet SUDRY !

Mais, il n’est pas le seul. On pense évidemment au président du Département Patrick GENDRAUD. Ainsi qu’au président de l’Agglomération de l’Auxerrois et maire d’Auxerre, Crescent MARAULT.

 

 

 

Le PAT, l’une des propositions du Projet de Territoire de l’Auxerrois…

 

Dans son copieux Projet de Territoire, courant sur la période de 2021 à 2031 qu’il avait dévoilé en juin aux élus communautaires et à ses administrés, le premier élu de la préfecture de l’Yonne avait inscrit ce Plan Alimentaire Territorial (PAT) parmi ses priorités.  

Rappelons que ces PAT visent à renforcer le développement et la pérennité d’une agriculture et d’une alimentation locales. Comment ? En y accélérant la transition agricole et alimentaire tout en favorisant le rapprochement entre les acteurs des filières concernées : les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités et en bout de chaîne, les consommateurs.

Dans ses choix stratégiques, Crescent MARAULT a opté pour la mise en exergue de ce fameux PAT. Un plan en lien direct avec celui qui est piloté par le Département, qui pourrait à terme connaître une extension naturelle vers d’autres communautés de communes voisines à l’instar de Chablis Villages et Terroirs, Serein et Armance, Migennes et son agglomération ou encore l’Aillantais.

 

 

Parmi les items incitatifs, expliqués à l’époque par l’édile, ceux de la contribution à l’installation d’agriculteurs et à la préservation des espaces agricoles, les aspects environnementaux avec le développement de la consommation de produits locaux et de qualité, la valorisation de nouveaux modes de production agro-écologiques ou encore la préservation de l’eau.

Naturellement, la lutte contre le gaspillage alimentaire et le volet pédagogique sur la santé alimentaire figuraient aussi en bonne posture parmi ces arguments retenus.

Grâce aux subsides du plan de relance, ce soutien a permis de financer la création et la consolidation de 151 PAT dans l’Hexagone.

Sachant que l’objectif voulu par le gouvernement est de soutenir a minima un projet par département d’ici 2023. Un but déjà atteint à ce jour avec près de 300 Projets Alimentaires Territoriaux labellisés au total sur 98 des 101 départements français, y compris les DOM-TOM.

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil