Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Le Chablisien et le Tonnerrois scellent leur destinée pour promouvoir leurs atouts touristiques et patrimoniaux

« La poignée de main symbolique entre Marie-Josée VAILLANT, maire de Chablis et présidente de l’Office de tourisme Chablis Cure & Yonne et Anne JERUSALEM, présidente de l’Agence de développement du tourisme de l’Yonne et présidente de la Communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne, entérine le premier acte autour de la communication faite sur la future entité. Elle sera officielle dès le premier janvier 2019. Le Chablisien et le Tonnerrois disposeront grâce à celle-ci d’un budget global de fonctionnement de 350 000 euros en faveur de la valorisation du tourisme et de son patrimoine… ». « La poignée de main symbolique entre Marie-Josée VAILLANT, maire de Chablis et présidente de l’Office de tourisme Chablis Cure & Yonne et Anne JERUSALEM, présidente de l’Agence de développement du tourisme de l’Yonne et présidente de la Communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne, entérine le premier acte autour de la communication faite sur la future entité. Elle sera officielle dès le premier janvier 2019. Le Chablisien et le Tonnerrois disposeront grâce à celle-ci d’un budget global de fonctionnement de 350 000 euros en faveur de la valorisation du tourisme et de son patrimoine… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Au 01er janvier 2019, la nouvelle structure ayant pour objectif de promouvoir le patrimoine touristique, viticole et patrimonial du Chablisien et du Tonnerrois se professionnalisera. Afin de soutenir les spécialistes du tourisme dans leur conquête de parts de marché supplémentaires. Adopté lors de leurs conseils communautaires respectifs fin septembre, le rapprochement fusionnel entre les deux offices du tourisme de ces territoires valide une stratégie volontariste devant conduire à de réelles opportunités de développement économique. Outre la mutualisation des moyens et des ressources humaines, les perspectives de communiquer autrement devraient être bénéfiques à terme pour ces précurseurs institutionnels qui ont décidé d’unir leurs forces dans l’intérêt commun et ce, en toute sagesse et sans esprit concurrentiel.  

CHABLIS : La montagne n’aura donc pas accouché d’une souris ! Que de nouveautés en perspective pour ce nouvel organisme qui sera opérationnel début janvier, dans son rôle de promoteur de l’actualité touristique, patrimoniale et viticole de ces territoires de l’est de l’Yonne !

Pourvu d’un plan de communication novateur (logo, refonte du site multimédia, naissance de la marque…), l’Office du tourisme résulte de cette volonté conjointe de constituer une force de frappe dynamique, favorable au rayonnement d’une contrée géographique, riche en déclinaisons culturelles.

Le principe de cette fusion aura été acté par les élus des deux communautés de communes les 25 et 27 septembre. Le Tonnerrois en Bourgogne et Chablis Villages & Terroirs ont trouvé aisément un terrain d’entente permettant de porter sur les fonts baptismaux cet organe fonctionnel dès le 01er janvier.

Conséquente importante : la SPL (société publique locale) Office de Tourisme Chablis Cure & Yonne, créée en 2010, verra son capital social progressé pour atteindre 150 000 euros. Une arithmétique qui s’explique par la hausse de la participation de la Communauté de communes Le Tonnerrois en Bourgogne, qui passe ainsi de 1 % à 33 %.

Après la dissolution légitime de l’Association d’accueil et de promotion touristique du Tonnerrois (AAPTT), les salariées grossiront les rangs de la SPL Office du tourisme de Chablis Cure & Yonne. Désormais, l’entité possèdera un effectif complet piloté par son directeur général, Xavier GUINOT, et quatre salariées à plein temps. Les saisonniers ne manqueront pas d’apporter leur savoir-faire lorsque la période de beau fixe touristique l’autorisera.

80 % de fréquentation entre avril et octobre…

L’an passé, ce sont près de 60 000 visiteurs qui ont été accueillis dans les bureaux des deux anciens offices du tourisme. Le développement de packages itinérants, de nouvelles escales gourmandes prévues sur une voire deux journées autour d’une thématique pourraient doper le potentiel de fréquentation de ce territoire. A l’annonce de cette fusion, les professionnels du secteur (hôtellerie, restauration, gîtes et hébergements, animations de loisirs…) se sont dits optimistes. Même s’ils désirent observer des actes concrets plutôt que d’écouter de saines paroles, bon suivies d’effet !

La convergence d’intérêts de ces deux acteurs du tourisme engrangera aussi de nouvelles possibilités professionnelles pour les collaborateurs. Chacun des quatre agents bénéficiera de spécialisation orientée sur leurs appétences : numérique, collecte d’informations touristiques, gestion de la taxe de séjour, etc.

A ce propos, l’affectation du produit de la taxe de séjour revient exclusivement à l’amélioration des équipements touristiques. Ce qui représentera un budget d’environ 80 000 euros pour l’année prochaine.

Signalons enfin, parmi les premières décisions qui seront entérinées dès janvier, la réouverture du bureau d’Ancy le France et l’application de nouveaux horaires d’ouverture du relais informatif de Tonnerre.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil