La Région est à la manœuvre : un festival ouvert à tous pour que les solutions écologiques soient soutenues !

« Le festival des Solutions écologiques présenté par Marie-Guite DUFAY se déroulera du 06 au 12 septembre 2021, peut-être en présentiel. Il mettra en exergue toutes les initiatives prises par les citoyens et les structures collectives en faveur de la préservation de l’environnement et du climat… ». « Le festival des Solutions écologiques présenté par Marie-Guite DUFAY se déroulera du 06 au 12 septembre 2021, peut-être en présentiel. Il mettra en exergue toutes les initiatives prises par les citoyens et les structures collectives en faveur de la préservation de l’environnement et du climat… ». Crédit Photos : Région Bourgogne Franche-Comté Service Communication.

Maudite crise sanitaire ! Elle aura fait voler en éclats la premier Festival des Solutions écologiques au printemps 2020. Que de regrets pour ses organisateurs ! Plus de deux cents dossiers, émanant de citoyens, d’associations, d’entreprises, de collectivités, de lycées, avaient été approuvés par le jury. Las, la Région fut contrainte de reporter puis d’annuler cet évènement en présentiel en le déclinant sous une forme digitale. Mais, cette année, le Conseil régional espère aller jusqu’au bout de l’initiative…

DIJON (Côte d’Or) : Le rendez-vous est d’ores et déjà prévu à l’automne. Du 06 au 12 septembre, bien que le lieu d’accueil ne soit pas encore défini. Peut-être y verra-t-on un peu plus clair dans l’évolution de la crise sanitaire à ce moment-là ?

C’est ce que souhaite la meilleure ambassadrice de l’initiative qui a pour objectif de valoriser les projets permettant de préserver l’environnement et le climat. Elle le martèle depuis le commencement de son mandat mais la transition écologique demeure l’un des credo préférés de la présidente de l’exécutif régional, Marie-Guite DUFAY.

Alors, profiter d’une conférence de presse pour baliser dans les grandes lignes la philosophie de la future édition du Festival des Solutions écologiques lui revenait de droit.

D’autant que l’année dernière, la COVID-19 avait passablement entachée le bon déroulement de cette manifestation promise à un joli succès avec plus de deux cents dossiers sélectionnés par le jury.

Ce second rendez-vous automnal connaîtra-t-il un sort funeste similaire à l’année 2020, du moins sur sa représentation en présentiel ? Tout le monde retient son souffle et croise les doigts en espérant le contraire au niveau de ses organisateurs !

Pour autant, le schéma reste le même. La sélection des projets les plus opportuns en matière de valorisation écologique concernera les particuliers lambda, le tissu associatif, les collectivités, le milieu scolaire (lycées) et universitaire, les centres de formation, les entreprises. Aider toutes ces structures dans leur besoin d’investissements représente le ciment de cette judicieuse opération. Surtout que le coup de pouce accordé par la Région peut s’élever jusqu’à 22 000 euros.

Le dépôt des dossiers doit s’effectuer avant le 28 mars 2021. Après, selon la formule consacrée, il sera trop tard.

 

 

Trois possibilités pour bénéficier du soutien de la Région…

 

Il est donc prioritaire pour celles et ceux des acteurs concernés par l’environnement de se mobiliser. Les items qui pourraient être distingués par le jury ne manquent pas : la mobilité, l’habitat, la consommation, l’agriculture, la biodiversité, l’alimentation, etc.

L’évènement de l’automne s’il se réalise en conformité avec son cahier des charges proposera conférences, rencontres-débats, expertises sur la biodiversité, l’environnement et la transition écologique. Trois modes opératoires sont à découvrir en cas de participation.

On peut s’inscrire à ce festival afin d’y présenter une initiative ou d’y organiser un évènement spécifique en lien avec la transition écologique. La Région versera alors une aide au fonctionnement de 500 à 2 000 euros pour soutenir l’action.

Deuxième possibilité : le projet d’intérêt collectif valorisé au cours de ce festival nécessite une aide à sa réalisation (construction d’un potager, achat de ruches ou d’un four solaire). Une aide à l’investissement sera alors octroyée par la Région dans une fourchette de 1 500 à 20 000 euros.

Enfin, présenter une initiative mais sans le besoin d’une aide financière est également du domaine du possible. Le Conseil régional  l’optimisera en matière de communication en relayant son existence grâce à une campagne d’information.

 

En savoir plus :

Festival des Solutions écologiques

Du 06 au 12 septembre 2021

Inscription avant le 28 mars 2021

Contact : alexandra.perrin@bourgognefranchecomté.fr

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil