Le dossier du Haut-Folin était en léthargie : un réveil au quart de tour pour bénéficier des aides de la Région !

« Le président du Parc naturel régional du Morvan Sylvain MATHIEU n’a jamais baissé les bras dans le projet de construction d’une tour panoramique sur le plus haut sommet montagneux de Bourgogne. En quête de partenaires financiers, il espère un sérieux coup de pouce de la Région, voire de l’Etat, dans le cadre du plan de relance économique… ». « Le président du Parc naturel régional du Morvan Sylvain MATHIEU n’a jamais baissé les bras dans le projet de construction d’une tour panoramique sur le plus haut sommet montagneux de Bourgogne. En quête de partenaires financiers, il espère un sérieux coup de pouce de la Région, voire de l’Etat, dans le cadre du plan de relance économique… ». Crédit Photos : Thierry BRET et Nièvre Tourisme.

Le projet de construction d’une tour panoramique haute d’une quarantaine de mètres au sommet du point culminant de la Bourgogne (901 mètres) est loin d’être enterré. En marge de la signature d’une convention de partenariat avec le Département de l’Yonne, le président du Parc naturel régional du Morvan Sylvain MATHIEU a réitéré son désir de voir sortir de terre cet édifice qui boosterait l’attractivité touristique…

AUXERRE: A l’époque, l’idée d’ériger une tour panoramique sur la plus haute montagne de Bourgogne avait provoqué l’ire de personnes réfractaires au projet. Soit une poignée de récalcitrants, selon les auteurs du projet, qui s’étaient formellement opposés à la démarche du Parc naturel régional du Morvan et de ses partenaires institutionnels.

Pourtant, à l’issue d’une réunion publique proposée sur ce thème en novembre 2019, près de 90 % de l’assistance avait manifesté positivement leur intérêt pour cette initiative originale.

De quoi conforter le président quadragénaire du parc Sylvain MATHIEU qui profita de la conférence de presse organisée ce mardi dans les Celliers de l’hôtel du Département pour apporter de l’eau fraîche au moulin de la connaissance informative.

Malgré l’échec de la première tentative, un projet qui devait capoter à la suite du renoncement financier du partenaire entrepreneurial allemand, la société EAK, l’idée de construire ce long parcours piétonnier de six cents mètres sur une palissade de bois placée à vingt mètres du sol trotte toujours dans la tête du vice-président de la Région en charge de la forêt et des parcs.

Lors de l’étude initiale, le budget de l’opération qui devait trouver son but ultime dans l’édification de cette tour panoramique haute d’une quarantaine de mètres s’élevait à six millions d’euros. De son sommet, sur la commune de Saint-Prix, la vue serait imprenable à cinquante kilomètres à la ronde sur les paysages du sud Morvan. Ceux de la Saône-et-Loire et de la Nièvre. D’où un vif intérêt pour attirer les touristes et les férus de nature.

 

 

La Région devrait donner sa réponse avant la fin de l’année…

 

« Après le retrait des anciens partenaires allemands, fallait-il capituler en baissant les bras ou rebondir en reprenant le projet à zéro ?, s’interroge Sylvain MATHIEU, nous avons opté pour la seconde solution… ».

Programmé dans le cadre du plan de relance économique initié par la Région, le projet pourrait bien cette fois-ci aller à son terme. La recherche d’investisseurs est en cours de tractation. Quant aux départements où s’étend le Parc naturel régional, au nombre de quatre, ils soutiennent le projet. Confiant, Sylvain MATHIEU espère même inscrire le dossier parmi le plan de relance national. Afin de bénéficier de mannes qui n’auraient rien de providentielles !

Le verdict de ce retour en grâce après plusieurs mois d’abandon devrait être connu d’ici la fin de l’année. Une décision qui donnerait du baume au cœur à celles et ceux qui se battent pour développer l’attractivité touristique et économique du territoire.

 

 

Articles

Bannière droite accueil