Confinement n’est pas synonyme de repli sur soi pour la JCE Auxerre !

 « Soucieux de préserver leur statut d’incubateurs de leaders citoyens, les membres de la Jeune Chambre Economique d’Auxerre maintiennent une partie de leurs activités dont la convention régionale organisée en avril à Besançon grâce aux vertus du numérique. L’action « Tous les Vingt du mois » s’est ainsi muée en apéro-visioconférence autour des produits du terroir à l’échelle régionale ce vendredi… ». « Soucieux de préserver leur statut d’incubateurs de leaders citoyens, les membres de la Jeune Chambre Economique d’Auxerre maintiennent une partie de leurs activités dont la convention régionale organisée en avril à Besançon grâce aux vertus du numérique. L’action « Tous les Vingt du mois » s’est ainsi muée en apéro-visioconférence autour des produits du terroir à l’échelle régionale ce vendredi… ». Crédit photo : Thierry BRET.

Enfin du positif dans cette actualité glauque et sinistre à souhait ! Vendredi soir, vingtième jour de ce mois de mars, correspondait normalement à la tenue du sacro-saint rendez-vous festif proposé depuis deux saisons par la Jeune Chambre Economique d’Auxerre,  « Le 20 du mois ». Faute de retrouvailles physiques, c’est sous la forme d’un « apéro-visioconférence », concocté à l’échelle régionale, que les membres de l’association et leurs sympathisants se sont retrouvés…

AUXERRE: Préserver la vie sociale. Facile à dire, plus complexe à mettre en adéquation avec la réalité si particulière de notre quotidien depuis une semaine. Pourtant, l’initiative de la Jeune Chambre Economique est à saluer pour sa pertinence. Elle a démontré que malgré le confinement, il était encore possible d’entretenir des liens de proximité avec autrui. Via le miracle des nouvelles technologies !

Voire même de réduire les barrières territoriales qui existent d’ordinaire entre les membres des différentes villes. C’est donc à l’échelle de la Bourgogne Franche-Comté que s’est tenue vendredi soir le premier apéro-visioconférence, jamais réalisé à ce jour.

A défaut de se retrouver en agréable compagnie dans un lieu de vie qui change à chaque fois, les adhérents de la JCE de la région ont continué de valoriser les produits du terroir devant les écrans de leur ordinateur.

Respectueux de leur adage, « incubateur de leaders citoyens », les bénévoles de la JCE démontrent ainsi que l’on peut continuer à vivre, à agir et à être innovant malgré le confinement actuel.

Parallèlement, les différents groupes de travail poursuivent leurs activités. Uniquement à l’aide de la technologie numérique, il va de soi. L’objectif étant de faire avancer les différents projets portés par les bénévoles.

 

Un copieux programme se précise à l’horizon…

 

Ainsi, la convention régionale qui devait se dérouler mi-avril à Besançon est maintenue. Mais, pas de manière physique. La JCE se prépare à son organisation via des plateformes numériques en visioconférences qui ne sont pas incompatibles aux échanges et à la formation des membres.

Ceux-ci profitent du temps libre laissé par le confinement pour fourbir les armes du retour en grâce sur le devant de la scène. Plusieurs actions sont à l’étude à l’heure actuelle. Certaines pourraient même se concrétiser durant cette période de repos forcé.

Quant à la reprise des activités, elle se prépare avec sérieux parmi les adhérents. Si le 20 avril prochain (à condition que le confinement s’assouplisse et le permette réellement) est déjà à biffer sur les agendas, avec « Tous les vingt du mois » ; d’autres rendez-vous se précisent à plus ou moins longue échéance dans la capitale de l’Yonne.

On notera par exemple la seconde édition de « Sun Quais » qui aura lieu le week-end des 04 et 05 juillet au Parc Roscoff avec des olympiades par équipe autour de thématiques sur le handicap et le développement durable.

S’en suivra l’organisation du « World Clean Up Day », la fameuse journée internationale réservée au nettoyage de la planète. Il s’agira de la troisième édition. Elle sera proposée le 19 septembre.

A cette occasion, la mise en place de l’animation « Ramène ton sac », qui vise à réduire les déchets en encourageant les consommateurs à faire leurs courses avec leurs propres sacs, sera officialisée.

Dans le même laps de temps, la réflexion de mise en place d’une signalétique piétonne dans le centre-ville d’Auxerre se poursuivra afin de favoriser les déplacements pédestres.

 

Articles

Bannière droite accueil