Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Diplômé de Sciences Politiques Paris, le nouveau délégué régional pour le groupe EDF en Bourgogne Franche-Comté, nommé depuis le 14 septembre, occupait jusque-là les fonctions de directeur de la branche commerce pour les régions Grand Est et Bourgogne Franche-Comté. A 58 ans, il devient le promoteur des nouvelles ambitions du groupe en faveur de l’usage de solutions énergétiques en phase avec les enjeux du développement durable actuels…

DIJON (Côte d’Or) : Basé en Bourgogne depuis une dizaine d’années, Yves CHEVILLON débute la nouvelle saison sous les meilleurs auspices. Lui qui a déjà géré la transformation d’EDF Commerce Est pour les régions Grand Est et Bourgogne Franche-Comté, suite à l’ouverture des marchés. Il accède désormais à de nouvelles responsabilités en ce mois de septembre fructueux.

Nommé délégué régional pour le Groupe EDF sur notre contrée, ce féru de Sciences Politiques, puisqu’il a été diplômé de la prestigieuse école de Paris, aura en charge de mener, au plus proche du terrain, la troisième transition énergétique.

Promouvoir les nouvelles solutions énergétiques innovantes et performantes…

Un challenge professionnel de poids que cet exégète des enjeux environnementaux et économiques de la région souhaite relever avec conviction et efficacité.

« Je suis très heureux d’accueillir cette nomination dans une région que j’affectionne depuis plusieurs années et qui m’a si bien accueilli, précise-t-il.

Responsable de la division clientèle en Lorraine, puis affecté en Corrèze en qualité de chef du service des ressources humaines, Yves CHEVILLON a ensuite évolué à Paris. Il exercera son savoir-faire en tant que chef de cabinet de la direction Commerciale, regroupant les grands comptes.

Attaché à la promotion de solutions énergétiques novatrices et performantes, le nouveau délégué régional s’était déjà investi dès 2017 dans le cadre des ambitions propres à EDF sur l’emploi de nouvelles technologies dans le cadre des Plans Solaire et Plans Stockage.

Lancés dans le but de respecter davantage les enjeux environnementaux, ces stratégies auront permis de répondre avec efficience aux besoins des clients.

Yves CHEVILLON effectuera l’une de ses premières apparitions publiques, depuis sa nomination, le vendredi 25 septembre au Palais des Congrès de Dijon, dans le cadre de l’évènement « Big Up4 Start Up » où il rencontrera les médias lors d’un petit déjeuner de presse. Un évènement soutenu par EDF Bourgogne Franche-Comté en faveur des entrepreneurs locaux…

 

Face à la recrudescence des demandes de renseignement, le Guide des producteurs locaux de PUISAYE-FORTERRE, édité à l’origine à 500 exemplaires début juin, a nécessité une réédition rapide durant la période estivale. Mieux, l’opus initial s’est même enrichi de nouvelles références de contacts professionnels : 55 structures identifiées au lieu des 45 indications qui composaient le précédent document.

TOUCY : La première version de ce fascicule réalisé par la Communauté de communes en partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’Yonne et le Groupement des agrobiologistes du département, n’aura donc pas suffi pour étancher la soif de savoir des touristes et des consommateurs du cru.

Rapidement épuisée, l’édition originelle, parue à la fin du printemps, a nécessité une refonte quasi complète du support afin de satisfaire les innombrables demandes d’un public avide de découverte et de connaissance des producteurs locaux qui vantent les bienfaits gustatifs et nutritionnels de leurs produits.

Cette fois-ci, il devrait y en avoir pour tout le monde ! Le guide a été tiré à 5 000 exemplaires. Sa version papier orne les rayonnages de différents lieux d’accueil de l’Office du tourisme de PUISAYE-FORTERRE où il est distribué gratuitement.

Mais, on peut également se le procurer par le biais du téléchargement sur la page Facebook de la Communauté de communes, facebook.com/ccpuisayeforterre et en cliquant sur le lien suivant : https://www.fichier-pdf.fr/2018/08/30/guide-des-producteurs-de-puisaye-forterre-version-septembre-2018/.

 

La journée de mobilisation pour une prise de conscience de la production des déchets au niveau mondial se déroulera le samedi 15 septembre. Organisée dans de nombreuses villes françaises, dont celle d’Auxerre pour la Bourgogne Franche-Comté, l’initiative a été expliquée par les responsables de la Jeune Chambre Economique locale, en présence de leurs partenaires…

AUXERRE : Sensibiliser le grand public à la conservation de notre environnement. Tel est le principe intellectuel de cette future opération, « World Clean Up Day », proposée à l’échelle du globe le samedi 15 septembre prochain. Cent cinquante pays relaieront cette démarche positive.

L’Yonne ne sera pas étrangère à cette initiative collective où il s’agira pour ses participants de promouvoir des actions durables en faveur de la réduction des déchets à travers le monde. Et ce, d’une manière très pragmatique.

Pour se faire, le président de la Jeune Chambre Economique d’Auxerre, Edouard LEPESME, a initié une réunion d’informations dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne afin de dévoiler le déroulement des actions menées à cette occasion.

Celle-ci s’appuiera sur le ramassage de déchets sauvages sur les deux rives de la rivière qui traverse la capitale de notre département. Le collectif Collect’89 et l’association World Clean up Day France apporteront leur précieux concours au bon déroulement de cette action se déroulant de 8 h à 12 h.

Le projet de cette action pourrait inscrire la ville d’Auxerre dans une dynamique globale à l’avenir…

En partenariat avec Voies Navigables de France (VNF) et la Maison du Vélo d’Auxerre, la Communauté de communes de PUISAYE FORTERRE propose le samedi 15 septembre une balade à vélo afin de découvrir les ouvrages du canal de Briare. L’excursion grand public partira de Saint-Privé. Elle sera ponctuée de haltes pédagogiques et explicatives sur les différentes missions des Voies Navigables de France sur les territoires…

TOUCY : Inscrite au programme d’animation TEPOS, l’initiative a pour objet de sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens aux mobilités douces, à l’alimentation locale et à la pratique d’un tourisme respectueux de l’environnement. Le tout est agrémenté d’une bonne dose de convivialité.

Reliant la localité de Saint-Privé à celle de Briare (Loiret), la promenade bénéficiera de plusieurs arrêts où un agent de VNF présentera l’intérêt des différents ouvrages réalisés sur le canal. Ce sera l’un des moments forts de cette étape intéressante au vu de la configuration du site avec la traversée de Rogny-les-Sept-Ecluses, lieu typique où sera organisé un pique-nique 100 % local.

Il est prévu deux distances pour cheminer à bicyclette ce jour-là : un circuit de vingt kilomètres entre Saint-Privé et Rogny-les-Sept-Ecluses, et un autre qui sera réservé aux plus véloces des participants, adeptes de parcours plus longs.

Dans le cadre de la journée du patrimoine, une visite de l’usine élévatoire et du Pont-Canal de Briare sera envisageable. L’ouvrage mérite amplement de s’y arrêter.

Il sera également possible de réserver gratuitement des vélos à assistance électrique (un par famille ou groupe dans la limite du nombre de vélos disponibles) ou bien de les essayer à l’heure du déjeuner.

Les modalités pratiques sont les suivantes :

Départ prévu à 10 heures à Saint- Privé.

Participation gratuite (pique-nique compris).

Le nombre de places est limité à quarante personnes.

Inscription obligatoire auprès de l’Office du tourisme de Rogny-les-sept-écluses (03.86.74.57.66) ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avant le 5 septembre 2018.

 

 

Eprouver, valoriser et déployer les techniques et systèmes agricoles en vue de réduire l’usage des produits phytosanitaires intègrent les objectifs majeurs du dispositif « DEPHY », l’un des socles essentiels du plan ECOPHYTO en France. A la mi-juillet, une trentaine de viticulteurs de l’Yonne ont été conviés à découvrir les résultats de ces expérimentations réalisées sur plusieurs parcelles à Saint-Bris-le-Vineux et à Irancy. A l’instar d’autres portes ouvertes qui ont été accueillies dans une dizaine de localités de Bourgogne Franche-Comté…

SAINT BRIS LE VINEUX et IRANCY : Le « DEPHY Tour 2018 » des régions Grand Est et Bourgogne Franche-Comté faisait étape dans le département de l’Yonne à la mi-juillet aux domaines viticoles de Jean-François/Pierre-Louis BERSAN à Saint-Bris-le-Vineux et de Thierry RICHOUX, à Irancy.

Organisée en concertation avec les services de la Chambre départementale de l’agriculture, cette rencontre informative aura permis à une trentaine de vignerons de prendre date avec les nouvelles techniques facilitant la réduction des produits phytosanitaires dans le sol.

Au nombre de dix-sept en France, ces collectifs que sont les groupes « DEPHY » accueillent des dizaines de viticulteurs engagés à réduire l’emploi de ces produits phytopharmaceutiques dans leur système de production. Dans l’Yonne, l’une de ces structures regroupe onze professionnels de la vigne.

Créés en 2010, les groupes « DEPHY » testent et développent des méthodes alternatives spécifiques et économes en produits phytosanitaires. Lors de ces rencontres régionales qui reviennent à rythme biennal, les membres de ces collectifs témoignent, chiffres à l’appui, des bienfaits de cette amélioration de la qualité des sols. On y parle de la gestion de l’enherbement, de l’utilisation d’OAD (outils d’aide à la décision), des produits de bio contrôle, des engrais verts ou encore des stratégies à mettre en place sans CMR (cancérogène, mutagène et reprotoxique).

Des témoignages concrets parmi les parcelles…

Dispositif facilitant l’échange entre professionnels convaincus et ceux, plus sceptiques, ce concept a le mérite de préparer sérieusement l’avenir de la filière agricole dans son ensemble. D’ailleurs, les ingénieurs du réseau professionnel ne sont jamais très loin pour expliquer les avantages de ce processus d’évolution.

Présente le jour J, Lise-Marie LALES, ingénieur et conseillère en viticulture auprès de la Chambre départementale de l’Yonne, accompagnait le groupe en prodiguant moult conseils et renseignements.

Après les aspects théoriques qui furent spécifiés par les techniciens de la chambre consulaire, les onze viticulteurs agréés de ce réseau s’organisaient en mini-ateliers conférences pour aborder, démonstrations à l’appui, les thèmes du jour : les couverts végétaux, les engrais verts illustrés par une utilisation de semoir ou la faisabilité d’une stratégie agricole sans employer les fameux CMR.

L’après-midi fut consacrée à la visite de plateformes et à la présentation de leurs résultats sur le thème « Stratégie de protection phytosanitaire sans CMR, économes en intrants et d’alternatives au désherbage chimique ». Sous une chaleur accablante, au beau milieu du vignoble, les viticulteurs stoïques devant les effets de la canicule écoutèrent les commentaires de Thierry RICHOUX, du domaine éponyme, sur les expériences menées sur ses parcelles.

Page 1 sur 20
Bannière droite accueil