Le pôle gestion privée de la Banque Populaire BFC conforte sa présence sur le Sénonais

« Marine DEPUYDT et Elodie INACCIO (au centre de la photo) renforcent le pôle gestion privée de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté sur le secteur du Sénonais. La priorité pour elles est de développer la gestion patrimoniale d’une clientèle issue des agences et du centre d’affaires des entreprises… ». « Marine DEPUYDT et Elodie INACCIO (au centre de la photo) renforcent le pôle gestion privée de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté sur le secteur du Sénonais. La priorité pour elles est de développer la gestion patrimoniale d’une clientèle issue des agences et du centre d’affaires des entreprises… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

L’établissement bancaire régional adresse un message concret aux milieux économiques. Notamment sur le Sénonais, qui dispose à juste titre d’un fort potentiel de développement. La nomination de deux conseillères en gestion privée optimise ainsi les velléités de présence de l’organisme financier. Tout en traduisant d’autres ambitions : celles d’être un vecteur clé dans cet accompagnement qui est dévolu à une clientèle patrimoniale, issue des agences et du centre d’affaires des entreprises…

SENS : La désignation de deux nouvelles conseillères en gestion privée à la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté dans l’Yonne ne relève pas d’un simple hasard. Créer une vraie synergie entre les agences et le centre d’affaires qui évoluent dans la zone septentrionale du département répond à cet apport de compétences innovantes.

Alors que l’Auxerrois bénéficiait déjà de telles auxiliaires professionnelles, il devenait impératif pour la direction du groupe de structurer une équivalence dans le nord et le centre de l’Yonne.

C’est dorénavant chose faite. Permettant à la cellule de gestion privée de disposer d’un effectif suffisant, soit cinq éléments, qui couvre le territoire.

Véritables experts dans l’appréhension des problématiques liées à la gestion patrimoniale du dirigeant, les composantes de ce pôle jouissent d’un haut degré de formation bancaire. Initial comme continu.

Neuf cellules patrimoniales constituent aujourd’hui le troisième réseau interne de la banque mutualiste qui englobe également le « retail » (service aux particuliers et aux professionnels) et le « corporate » (service aux entreprises).

Plus de deux mille personnes profitent de ces cellules de gestion privée dans le département icaunais. Il est nécessaire de posséder au minimum 150 000 euros d’avoir pour rejoindre le cercle restreint de cette clientèle haut-de-gamme.

Présentées à la douzaine de managers du secteur Sénonais, Marine DEPUYDT (détentrice d’un master de niveau 2 en gestion de patrimoine) et Elodie INACCIO (elle possède un bachelor patrimonial) seront placées sous la responsabilité de Sébastien THAUVIN.

La première exercera ses activités sur le nord de l’Yonne tandis que son homologue concentrera ses rendez-vous à Sens et dans le secteur centre du département.

Bannière droite accueil
Bannière footer