Le projet de maison médicale de MONTHOLON reçoit une aide de 125 000 euros de la Région

« Souhaitant un accès aux soins pour chaque habitant de son territoire, la région Bourgogne Franche-Comté vient de valider une aide de 125 000 euros pour le projet de construction de la maison médicale de MONTHOLON (Aillantais)… ». « Souhaitant un accès aux soins pour chaque habitant de son territoire, la région Bourgogne Franche-Comté vient de valider une aide de 125 000 euros pour le projet de construction de la maison médicale de MONTHOLON (Aillantais)… ». Crédit Photo : Communauté de communes de l’Aillantais.

A l’initiative de ce programme visant à améliorer l’offre de soins sur son secteur géographique, la Communauté de communes de l’Aillantais bénéficiera d’une enveloppe de 125 000 euros de l’organe institutionnel régional pour mener à bien la construction d’une maison médicale pluridisciplinaire sur la localité de MONTHOLON…

DIJON (Côte d’Or) : A ce jour, sept professionnels de santé se sont engagés à intégrer la future structure de maison médicale qui va donc profiter de ce coup de pouce intéressant de l’organe régional. Trois médecins généralistes, un masseur kinésithérapeute, un ostéopathe et deux infirmiers constitueront la force de frappe de cet établissement devant répondre à la désertification médicale.

Sollicitée, la région Bourgogne Franche-Comté a décidé début juillet d’accorder une aide conséquente de 125 000 euros à la Communauté de communes de l’Aillantais à l’origine de ce projet. Le geste qui n’a rien de symbolique répond au désir de l’organisme institutionnel de favoriser l’accès aux soins de qualité de chaque habitant.

L’exécutif régional soutient la création d’équipements comme lieux support d’activités d’équipes de soins primaires (ESP), à travers l’édification de maisons de santé pluridisciplinaire (MSP), de centres de santé polyvalents ainsi que de projets immobiliers portés par d’autres équipes de soins primaires plus souples et organisées localement.

Rappelons que l’équipe de soins primaires (ESP) est constituée de professionnels de santé de premier recours et second recours en médecine ambulatoire dont au moins un généraliste et un professionnel paramédical, regroupés ou non sur un même site et qui souhaitent se mobiliser autour d’au moins une thématique commune bénéficiant à leurs patients : prise en charge de personnes vulnérables (précaires, handicapées ou atteintes de maladies chroniques), soins palliatifs à domicile, réponse aux demandes de soins non programmés aux heures d’ouverture des cabinets…

Ce projet de maison médicale devrait permettre aux habitants de ce secteur de profiter de la nouvelle infrastructure en 2019.

Bannière droite accueil
Bannière footer