Sécurité renforcée à Tonnerre : tous concernés grâce à la participation citoyenne !

« Tonnerre rejoint la longue liste des communes de l’arrondissement d’Avallon ayant validé le protocole de participation citoyenne en matière de sécurité. Une officialisation qui a été entérinée par la sous-préfète Cécile RACKETTE et le premier élu, Cédric CLECH… ». « Tonnerre rejoint la longue liste des communes de l’arrondissement d’Avallon ayant validé le protocole de participation citoyenne en matière de sécurité. Une officialisation qui a été entérinée par la sous-préfète Cécile RACKETTE et le premier élu, Cédric CLECH… ». Crédit Photos : Préfecture de l’Yonne.

C’est fait ! La ville dirigée par Cédric CLECH a rejoint la longue liste des communes ayant souscrit ce dispositif incitatif à la sécurité mis en place avec l’appui et sous le contrôle de l’Etat. Faire participer les acteurs locaux de la sécurité et la population est donc entré en vigueur ce dernier jour du mois d’août avec la bénédiction bienveillante de la sous-préfète Cécile RACKETTE…

 

TONNERRE : L’arrondissement d’Avallon vient de s’enrichir d’une nouvelle localité ayant opté pour le protocole de participation citoyenne en matière de sécurité. Tonnerre devient ainsi la cinquantième commune à avoir entériné ce processus participatif de bon aloi pour que chacun veille au grain en ouvrant l’œil et le bon sur les biens des autres ! Du pur altruisme, en vérité…

Fondé sur le principe de la solidarité et de la vigilance, sous forte dose de dimension civique, ce protocole se déploie dans l’Yonne à la vitesse grand V avec le concours des services de l’Etat.

L’objectif étant de développer des liens ténus entre les acteurs locaux de la sécurité et la population afin d’amplifier l’efficacité de la prévention de la délinquance.

Sur la base du volontariat, une chaîne de vigilance, composée d’habitants impliqués, a donc vu le jour. Avec l’aval du premier élu, Cédric CLECH, et de son conseil municipal.

Satisfaite de cette initiative collective, la sous-préfète de l’arrondissement d’Avallon, Cécile RACKETTE, s’est donc rendue à la mairie ce mardi 31 août afin d’apposer sa griffe au bas du document officialisant la mise en route de ce protocole sécuritaire participatif.

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil