La SAS auxerroise relève un nouveau défi à Paris : ELANTHIA vit la gestion de patrimoine en taille patron

« Les deux têtes pensantes de ce cabinet de gestion en patrimoine auxerrois n’ont pas hésité à ouvrir une nouvelle vitrine dans la capitale malgré la crise. Laurianne BELLIER et Delphine LAMRANI ont plus d’un projet dans leurs sacs pour faire croître cette SAS spécialisée dans une approche patrimoniale inédite… ». « Les deux têtes pensantes de ce cabinet de gestion en patrimoine auxerrois n’ont pas hésité à ouvrir une nouvelle vitrine dans la capitale malgré la crise. Laurianne BELLIER et Delphine LAMRANI ont plus d’un projet dans leurs sacs pour faire croître cette SAS spécialisée dans une approche patrimoniale inédite… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

La crise actuelle n’a nullement brouillé les projets de développement qui se faisaient jour depuis plusieurs mois pour le cabinet auxerrois. Expert dans le conseil en gestion de patrimoine, ELANTHIA a posé ses jalons dans la capitale, s’appuyant sur une nouvelle structure depuis le 30 avril. Déjà présente à Beaune et à Troyes, la SAS pilotée par Laurianne BELLIER s’en trouve plus renforcée que jamais au niveau de son maillage territorial.

 

AUXERRE : Mais jusqu’où ira la petite structure icaunaise qui ne cesse d’accroître ses capacités d’exploitation en agrandissant son  terrain de jeu ? On peut raisonnablement s’interroger après la décision prise par la SAS de l’Yonne d’installer une nouvelle entité à Paris. A croire que la crise sanitaire et ses dérivés économiques néfastes n’ont eu aucun impact mémorable sur la feuille de route progressive de l’entreprise !

Portée sur les fonts baptismaux en 2018, ELANTHIA surfe depuis sur la vague de la réussite. Une bonne étoile veille au grain et semble assurer une solide protection à Laurianne BELLIER, PDG de l’entité, et à sa directrice générale, Delphine LAMRANI.

Positionné dans le domaine de l’ingénierie patrimoniale, intervenant sur le volet du financier, de l’immobilier et de la prévoyance, cet acteur de l’économie emploie aujourd’hui une dizaine de collaborateurs. S’installer au cœur de Paris répondait à une double stratégie pour ses deux têtes pensantes : disposer d’une appréciable vitrine parisienne dans ce bastion incomparable pour les affaires et relever de nouveaux défis.

Symbolisant la jeunesse, le punch, la vitalité, ELANTHIA possède bien d’autres cordes à son arc. Une palette d’inventivité qui fera muer la société façon harpe harmonieuse à terme !

 

Créer des relations interprofessionnelles avec la filière du chiffre et du droit…

 

Membre de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP) où sont fédérés près de trois mille cabinets indépendants en France, l’entreprise de l’Yonne s’adresse pour honorer ses services et prestations aussi bien aux particuliers qu’aux gérants d’entreprise. Une adaptabilité et un panel de propositions qui ont su différencier la structure parmi la concurrence.

Comme le précise Laurianne BELLIER (très investie localement dans la vie associative puisqu’elle est l’une des courroies de transmission de la Jeune Chambre Economique), « toute personne qui souhaite développer un projet patrimonial est la bienvenue… ». Sans distinction d’âge ni de couverture financière précise.

Une fois l’audit effectué avec un prospect, les collaborateurs de l’entité peuvent ensuite procéder à la mise en forme d’une stratégie patrimoniale, la plus adaptée aux besoins du client.

Partant du postulat que chaque cas est un exemple particulier et différent, se tisse ensuite le protocole qui aboutira à l’apport de solutions pérennes. La gestion de patrimoine présente cette particularité d’être très sollicitée par les Français même avec cette période de crise où chacun a besoin d’y voir plus clair sur les opportunités à saisir, voire sur les retraites à anticiper. Entre confiance et confidence, selon les besoins.

Demain, ELANTHIA désire optimiser des axes de développement qui prendraient la forme de partenariats convenus avec les filières du chiffre et du droit, en créant des passerelles rapprochant les notaires, les avocats, les juristes, les comptables des gestionnaires de patrimoine.

Une émanation d’un guichet unique et utile qui trouverait nécessairement preneur parmi la clientèle de plus en plus nombreuse à pousser la porte de cabinets spécialisés.

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil