Eolien et solaire : EDF renforce ses capacités en production électrique en Bourgogne Franche-Comté

« Deux nouveaux projets de centrales solaires vont se déployer en Bourgogne Franche-Comté pour le producteur/fournisseur d’électricité. Situés en périphérie de Dijon, ils occuperont d’anciennes friches industrielles. Dans l’Yonne, EDF mise sur son site historique de MASSANGIS pour accroître sa présence avec l’édification d’un champ d’éoliennes. Sept structures seront posées d’ici 2021. A Vermenton, quatre machines seront installées… ». « Deux nouveaux projets de centrales solaires vont se déployer en Bourgogne Franche-Comté pour le producteur/fournisseur d’électricité. Situés en périphérie de Dijon, ils occuperont d’anciennes friches industrielles. Dans l’Yonne, EDF mise sur son site historique de MASSANGIS pour accroître sa présence avec l’édification d’un champ d’éoliennes. Sept structures seront posées d’ici 2021. A Vermenton, quatre machines seront installées… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Depuis sept ans, le producteur d’énergie exploite une des plus puissantes installations solaires en France. Sur une zone de plusieurs hectares qui est située sur la commune de MASSANGIS dans l’est de l’Yonne. Equipé de 700 000 panneaux photovoltaïques, le site produit l’équivalent annuel à la consommation électrique de 26 000 habitants. Soit 56 MW. D’ici 2021, sept éoliennes devraient compléter ce dispositif…

DIJON : D’une capacité de production de 25,2 MW, les sept nouvelles éoliennes, érigées par le groupe EDF sur le territoire de l’Yonne, devraient être opérationnelles d’ici la fin de l’année 2021.

L’ensemble des structures faites de métal et de béton sera réparti sur les communes de MASSANGIS et de GRIMAULT. Dans un secteur où le vent est propice à se manifester avec relative constance.

La filiale du producteur/distributeur d’électricité, EDF Renouvelables, a par ailleurs confirmé avoir d’autres projets de développement de parcs éoliens et de centrales photovoltaïques dans la région.

Sachant en filigrane que le groupe porte l’éolien parmi ses priorités de développement à moyenne échéance.

Depuis 2015, EDF Renouvelables exploite le parc à base d’éoliennes de LOUMONT dans le Doubs. Sa puissance s’élève à 25 MW. Ce site comprend une dizaine d’appareillages de deux mégawatts chacun. Ils occupent un espace géographique compris entre Besançon et Belfort.

Chaque année, la production de ce complexe énergétique représente l’équivalent de la consommation électrique d’environ vingt mille personnes. Toutefois, comme le précisa le directeur EDF Bourgogne Franche-Comté, Yves CHEVILLON, en conférence de presse, « nous sommes en capacité d’installer des machines encore plus puissantes sur site… ».

 

 

Lancement de deux nouveaux projets de centrales solaires…

 

Début mars, deux nouvelles possibilités d’exploitation ont été retenues par la Commission de régulation de l’Energie (CRE). La reconversion de la friche industrielle du quartier de Valmy à Dijon servira de judicieux prétexte à l’implantation de l’une des deux futures centrales solaires de Bourgogne Franche-Comté à l’estampille EDF.

L’ancienne décharge accueillera une zone de production électrique de 16 MW. Elle desservirait les besoins de 8 000 habitants et ce, pour une durée d’une trentaine d’années.

Un autre secteur de Côte d’Or, toujours situé à la périphérie de l’agglomération dijonnaise, est aussi concerné. Celui où l’ancien centre d’enfouissement de Lux se métamorphosera en une centrale solaire de 8,6 MW.

Quant à la mise en place de ces deux structures, elle est prévue pour la fin 2020/début 2021.

Mais, d’autres réalisations pointent déjà le bout de leur nez à brève échéance. Demeurant quelque peu évasif sur les lieux exacts où seront construites ces réalisations, Yves CHEVILLON a précisé toutefois que plusieurs dizaines de projets pourraient voir le jour en Bourgogne Franche-Comté en matière d’éolien et de centrales solaires, à base de panneaux photovoltaïques.

En considérant que le producteur d’électricité souhaite développer à terme un maillage global de 30 000 hectares sur l’Hexagone. Un volume considérable qui représente quatre fois les capacités actuelles de production d’énergie solaire en France.

Précisons pour conclure qu’un projet de construction de quatre éoliennes est dans les starting-blocks du côté de Vermenton à l’orée de 2021. Les machines qui y seraient posées devraient y produire 14,4 MW.

 

 

 

Bannière droite accueil
Bannière footer