« L’Usine nouvelle » désigne la dirigeante de MOMENTUM femme entrepreneure 2019 : Julia CATTIN, le sacre…

« A 31 ans, elle est l’une des rares femmes à la tête d’un groupe industriel positionné sur le secteur de la conception de produits de manutention et de levage en France. La discrète Julia CATTIN n’en est pas moins aujourd’hui reconnue par ses pairs et les médias spécialisés, en obtenant le titre glorieux d’entrepreneure industrielle de l’année… ». « A 31 ans, elle est l’une des rares femmes à la tête d’un groupe industriel positionné sur le secteur de la conception de produits de manutention et de levage en France. La discrète Julia CATTIN n’en est pas moins aujourd’hui reconnue par ses pairs et les médias spécialisés, en obtenant le titre glorieux d’entrepreneure industrielle de l’année… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Lauréate des Trophées des femmes de l’industrie, la jeune trentenaire qui préside à la destinée du groupe MOMENTUM, structure englobant deux entreprises de fabrication de matériel de manutention et de levage (MANUVIT dans l’Orne et l’Icaunaise FIMM) hérite de cet accessit honorifique décerné par notre confrère, « L’Usine nouvelle »…  

JOIGNY : Ne vous fiez pas aux apparences si vous croisez un jour la PDG du groupe MOMENTUM dans votre sillage ! Même si elle est parfois un peu en retrait des grands raouts qui rassemblent le microcosme de la chose économique sur notre territoire, Julia CATTIN possède nonobstant cette fibre de l’entrepreneuriat chevillée au corps qui lui coule dans les veines. Logique, c’est le patrimoine génétique, issu de ses racines familiales. Des valeurs qui lui ont été transmises par son grand-père maternel et surtout son père.

Titulaire d’un master en macroéconomie, la jeune femme se destine à l’industrie, segment de l’activité où elle excelle. Chantre du made in France et de l’esthétisme dans la conception de produits standard et sur mesure, Julia CATTIN relève un à un les défis d’un secteur exacerbé par la concurrence, en s’enrichissant de nouveaux partenariats dans la sphère industrielle.

 

 

 

Elle a pour objectif de concevoir des appareils servant à la manutention qui préservent le corps humain. Ce qui l’amène à collaborer étroitement avec le milieu de la santé pour optimiser ses besoins en ergonomie.

Aujourd’hui, fort de cette stratégie, les résultats sont là. Le chiffre d’affaires de la société a progressé de 50 % depuis qu’elle a pris les rênes de la structure. Pour atteindre avec brio 13 millions d’euros.

Elue de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne, où elle y est l’une des vice-présidentes, Julia CATTIN, ambassadrice de la French Tech, est en charge du copieux dossier inhérent à la transformation numérique sur notre territoire.

 

Bannière droite accueil
Bannière footer