Une immersion au cœur des filières industrielles par envie et non par défaut…

« Des jeunes gens n’ont pas hésité à franchir le Rubycon représenté par le Pôle Formation 58-89 pour y glaner de précieux renseignements sur les opportunités de carrière offertes par la filière industrielle lors de portes ouvertes…Un choix par envie et non pas défaut ce qui est souhaitable pour Edita KOZAR, responsable du département formation initiale… ». « Des jeunes gens n’ont pas hésité à franchir le Rubycon représenté par le Pôle Formation 58-89 pour y glaner de précieux renseignements sur les opportunités de carrière offertes par la filière industrielle lors de portes ouvertes…Un choix par envie et non pas défaut ce qui est souhaitable pour Edita KOZAR, responsable du département formation initiale… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Le Pôle Formation des industries technologiques 58-89 procédait lors d’une séance de portes ouvertes à l’accueil de jeunes gens désireux d’en connaître davantage sur les cursus proposés par ce secteur fondamental de l’économie. Sachant qu’à la clé, 180 contrats en alternance étaient disponibles…auront-ils été pourvus in fine ?

AUXERRE : Par petites unités, les prétendants à l’accessit suprême, c’est-à-dire le contrat d’alternance à vivre pleinement en entreprise, franchissaient le seuil de manière timide du Pole Formation 58-89.

Ils y étaient reçus par les équipes mobilisées du centre de formation destiné à répondre aux besoins des entrepreneurs de notre territoire.

Interrogation, questionnement, découverte des ateliers et des salles où sont dispensés les cours théoriques, rien ne manquait à ce tour d’horizon introspectif liminaire, première étape avant de poursuivre peut-être une démarche d’intégration plus aboutie.

 

 

Comme devait le stipuler en aparté et avec bienveillance la responsable de ce lieu, Edita KOZAR, « il n’est pas nécessaire d’attendre de telles animations orientées vers un large public pour s’intéresser aux diverses opportunités offertes par les métiers de l’industrie… ».

Un sage conseil qu’il est légitime de suivre les yeux fermés car le secteur recrute à tour de bras ; tant les carnets de commande des industriels de la région regorgent de contrats.

Toutefois, autre préalable à méditer avant de se lancer dans l’aventure : le choix pris par le futur élu doit se faire impérieusement sous le sceau de la volonté et de l’envie ; et jamais par défaut, synonyme de l’échec prévisible…

Bannière droite accueil
Bannière footer