Fabienne KELLER séduite par les vertus de l’économie symbiotique appliquée chez MOBIL WOOD…

« Au-delà de l’image renvoyée par la femme politique, Fabienne KELLER a effectué la visite de la société MOBIL WOOD en sa qualité d’ingénieur diplômée de l’université américaine de Berkeley. Passionnée de technologie et soucieuse de tout assimiler lors de ses déplacements, la sénatrice du Bas-Rhin, candidate de la liste RENAISSANCE, a apprécié la déclinaison tangible de l’économie symbiotique, telle qu’elle est développée chez MOBIL WOOD, le spécialiste de l’agencement et de l’ameublement en bois… ». « Au-delà de l’image renvoyée par la femme politique, Fabienne KELLER a effectué la visite de la société MOBIL WOOD en sa qualité d’ingénieur diplômée de l’université américaine de Berkeley. Passionnée de technologie et soucieuse de tout assimiler lors de ses déplacements, la sénatrice du Bas-Rhin, candidate de la liste RENAISSANCE, a apprécié la déclinaison tangible de l’économie symbiotique, telle qu’elle est développée chez MOBIL WOOD, le spécialiste de l’agencement et de l’ameublement en bois… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Basée sur des aspects collaboratifs, formant des écosystèmes renouvelables, l’économie symbiotique représente une alternative heureuse à la réalité économique traditionnelle. Elle permet de créer un nouveau paradigme où la place de l’humain se revendique à tout instant dans un environnement positif. Au cours de sa découverte du fabricant de mobilier en bois MOBIL WOOD, structure adepte de l’holacratie et novatrice en de nombreux domaines, la candidate de la liste « RENAISSANCE » a laissé de côté sa vision politique des choses pour redevenir l’ancienne étudiante de polytechnique (X) et de l’Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts qu’elle a été jadis avant d’être nommée ingénieur…

CRAVANT : Diplômée d’un Master en économie obtenu à la prestigieuse université de Berkeley (Etats-Unis), l’Alsacienne Fabienne KELLER apprécie tout ce qui se rapporte de près ou de loin aux innovations technologiques et au savoir-faire inhérent aux entreprises. Durant son immersion lui permettant de découvrir l’univers atypique de cette entreprise icaunaise, elle n’aura donc pas été déçue !

La sénatrice du Bas-Rhin a endossé sa vêture d’ingénieur des ponts, des eaux et des forêts pour mieux appréhender les aspects pragmatiques et techniques de cette entité. MOBIL WOOD, comme chacun le sait, fait figure de précurseur et de pygmalion dans bon nombre de domaines entrepreneuriaux. A commencer par la manière dont la structure pratique le management ouvert et participatif.

Construire le modèle économique différemment…

D’autant que cette visite initiée sous le prisme de la campagne électorale des Européennes, aura donné l’opportunité au responsable de la société, Alexis NOLLET, de démontrer à un aéropage de personnalités politiques (le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste LEMOYNE, le président de la Communauté de communes de Puisaye-Forterre et conseiller régional, Jean-Philippe SAULNIER-ARRIGHI, la sénatrice Noëlle RAUSCENT, les candidats icaunais de la liste RENAISSANCE, Irène EULRIET et Pascal HENRIAT…) le bien-fondé de cette alternative économique.

Certes, le principe vertueux lié à la déclinaison de l’holacratie a évolué chez MOBIL WOOD. « On a pris les fondements de cette éthique, précise Alexis NOLLET, c’est-à-dire le management participatif avant de l’adapter à nos besoins de gouvernance… ».

Pionnière en la matière sur le territoire de l’Yonne septentrionale, l’entreprise a fait depuis des émules, convertissant quelques patrons à revoir la ligne stratégique de leur management en adepte convaincu de l’entreprise libérée.

   

Habile, le mentor de MOBIL WOOD profitera de l’intérêt de ses visiteurs pour leur glisser qu’il serait judicieux de suivre de près ces évolutions à l’avenir.

Du grain à moudre pour Fabienne KELLER qui, visiblement très satisfaite de ce déplacement dans une entreprise aux méthodes futuristes du management,  aura pris attache, échange de coordonnées oblige, avec le dirigeant de la société.

 

Bannière droite accueil
Bannière footer