« L’écologie n’est pas politique ! » : Patrick GENDRAUD salue l’excellence du concept MOBIL WOOD/ULTERIA

« Heureux d’être là malgré la chaleur écrasante qui régnait en ce milieu de journée, Patrick GENDRAUD a salué le projet de développement MOBIL WOOD / ULTERIA comme il se doit en évoquant les nécessaires valeurs de l’écologie. Cette dernière n’obéissant à aucune étiquette politique… ». « Heureux d’être là malgré la chaleur écrasante qui régnait en ce milieu de journée, Patrick GENDRAUD a salué le projet de développement MOBIL WOOD / ULTERIA comme il se doit en évoquant les nécessaires valeurs de l’écologie. Cette dernière n’obéissant à aucune étiquette politique… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Il n’a pas osé tomber la veste. Pourtant, l’astre diurne a écrasé d’une chaleur de plomb l’assistance, nombreuse, qui, peu avant midi, participait à la cérémonie protocolaire inaugurale de la nouvelle menuiserie à l’estampille de MOBIL WOOD. Sur le site, futuriste et extraordinaire, d’ULTERIA, proche de Saint-Bris-le-Vineux. Un endroit ayant procuré bien-être et allégresse au président du Département, Patrick GENDRAUD, ravi…

 

SAINT-BRIS-LE-VINEUX : Heureux d’être là, dehors alors que le soleil pointe dans le ciel à son zénith et que les températures sont presque caniculaires, le président du Conseil départemental de l’Yonne ? En tout cas, le chef d’orchestre de l’organe institutionnel icaunais n’aurait manqué sous aucun prétexte ce rendez-vous inaugural, concocté en ce lieu quasi « magique », répondant au doux nom à la consonance mythologique d’ULTERIA !

Un concept sorti de terre comme un nouveau monde il y a plusieurs mois qui accueille, ne serait-ce que dans l’unité de production de MOBIL WOOD, concepteur de mobilier, plus de quatre-vingts personnes ! Alors, forcément, Patrick GENDRAUD s’est fait un malin plaisir à se rendre sur place pour y humer l’air ambiant – pas une brise maritime, néanmoins, à cause de la touffeur – même s’il devait le préciser à moult occasions : « le Département n’a pas fourni la moindre contribution financière… ».

 

L’économie doit être au service de l’humain…

 

Et de cela, il semble le regretter l’ancien maire de Chablis. Mais la loi NOTre est passée par là, avec la suppression de la compétence économique aux départements ! Sic.

Nonobstant, ce n’est pas en « hypothétique » créancier que le président de l’exécutif de l’Yonne a tenu à célébrer cette phase inaugurale de la nouvelle menuiserie hyper fonctionnelle de l’entreprise, chère à ses deux mentors intellectuels : Alexis NOLLET et Sébastien BECKER.

 

 

Humaniste dans l’âme - une vertu qu’il revendique même par vents et marées et Dieu sait que la tempête souffle en rafale à l’heure actuelle -, Patrick GENDRAUD est connecté avec ce qui se vit ici. Dans cet antre de l’holocratie et du management partagé. Dans ce site où la préservation de la nature se respire goulument à plein nez.

D’ailleurs, comme un sage prodiguant ses préconisations, l’élu le rappelle à la cantonade lorsqu’il livre ses propos : « ce n’est pas l’humain qui doit être au service de l’économie mais l’inverse… ».

 

Il n’est jamais trop tard pour que le Département soutienne le projet…

 

Une valeur, partagée ce jour, avec d’autres personnalités qui étaient présentes à ses côtés lors de cette manifestation. Citons Gilles DEMERSSEMAN et Isabelle POIFOL-FERREIRA, représentants de la Région, Christophe BONNEFOND, de la CA de l’Auxerrois ou de Rachel LEBLOND, l’ancienne élue locale, cheville ouvrière initiale de ce projet, aujourd’hui aboutie qu’elle a toujours soutenue depuis sa genèse.

Cela n’empêchera pas le président départemental de bifurquer quelque peu sur le terrain parfois glissant de l’écologie, une autre de ces valeurs au même titre que la tolérance et la solidarité ô combien importantes.

Un bémol, toutefois, dans les dires de l’élu icaunais, on retiendra ceci : « l’écologie, ce n’est pas de la politique ! Tout le monde doit être écologiste aujourd’hui au vu des enjeux du réchauffement (« dérèglement » suggérera Gilles DEMERSSEMAN ?) climatique actuel ». Donc, une écologie qui n’est pas une question d’étiquette…

Ultime pirouette de l’orateur, un clin d’œil plutôt malin afin de pallier l’absence initiale de contribution financière de son organisme : « Il n’est jamais trop tard pour bien faire et si le Département peut agir à l’avenir à vos côtés – une phrase adressée aux acteurs de MOBIL WOOD et d’ULTERIA – nous n’y manquerons pas ! Comptez sur moi ! ». Voilà, c’est dit ! Maintenant, il faut le faire…

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil