Le poumon économique de VENOY ne manque pas d’air : des permis de construire sont déjà signés sur la nouvelle zone

« Profitant de la proximité de l’autoroute du Soleil, VENOY peut s’enorgueillir de pouvoir capter l’intérêt des entreprises de type PME/PMI en vue d’une installation dans sa zone d’activités où convergent déjà plus de 200 emplois. Avec le projet de Thierry PARRET (à gauche), Christophe BONNEFOND pérennise ainsi le développement et l’attractivité de sa commune… ». « Profitant de la proximité de l’autoroute du Soleil, VENOY peut s’enorgueillir de pouvoir capter l’intérêt des entreprises de type PME/PMI en vue d’une installation dans sa zone d’activités où convergent déjà plus de 200 emplois. Avec le projet de Thierry PARRET (à gauche), Christophe BONNEFOND pérennise ainsi le développement et l’attractivité de sa commune… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Serait-ce imputable à la présence de la bretelle autoroutière, judicieuse vitrine facilitant l’accès à la circulation rapide pour les entreprises ? Ou la pugnacité de l’élu local qui souhaite poursuivre son programme d’investissements en faveur de sa commune et de son attractivité ? Toujours est-il que l’agglomération périphérique auxerroise va être dotée d’une seconde zone d’activités économiques, en vis-à-vis avec la première implantée il y a déjà quelques années. La boucle sera ainsi bouclée…

 

VENOY : D’abord, la première zone d’activités, répondant au patronyme exotique de « Soleil Levant » même si toute allusion avec le Japon s’arrête là ! Puis, le second secteur de ces parcelles, positionnées juste en face de cette dernière, la route les séparant. Ce n’était un secret de Polichinelle pour personne.

Le premier vice-président de l’Agglomération de l’Auxerrois, vice-président du Département et maire de la localité Christophe BONNEFOND en rêvait depuis longtemps.

Ce sera chose faite d’ici quelques mois. Le temps que les travaux de viabilisation se fassent et que s’érigent au fil de l’eau les différentes infrastructures devant accueillir les entreprises nouvelles à venir s’installer ici.

Bienvenue sur le site du futur pôle économique de VENOY. Un concept qui se sera amorcé in fine l’un après l’autre. Mais, en jouant de finesse et de subtilité dans sa future conception technique. Selon le suivi de la réglementation officielle, et l’application de la loi NOTRe, la commune ne disposait d’aucun droit lui permettant de le faire dans sa phase concrète.

Fallait-il donc attendre que quelqu’un (un investisseur, un promoteur…) décide un jour d’en avoir envie et de se lancer dans l’opération ? Fallait-il encourager et soutenir le projet d’un aménageur privé sérieux dans la conceptualisation de ce projet, porteur d’emplois à terme alors que des entreprises manifestaient leur désir de s’y installer ? Le dilemme fut tenace pour les représentants de la collectivité. La réponse s’est faite sienne, enfin.

 

Un investisseur qui a financé le projet sur ses seuls deniers personnels…

 

Une réponse incarnée par la personne de Thierry PARRET. Intéressé pour aménager la zone, ce dernier voulait s’y installer. Un gage plus probant que toute signature pour Christophe BONNEFOND qui voit alors d’un très bon œil l’initiative.

Responsable du développement commercial de la société ID VERDE, structure intervenant dans le domaine de l’aménagement paysager et urbain, l’investisseur a acheté les terrains, effectuant en parallèle les multiples démarches nécessaires à l’avancement de ce projet (permis d’aménager, les permissions de voiries, le dossier loi sur l’eau…) ainsi que l’avance financière sur les travaux. Une enveloppe, plutôt conséquente au vue de la portée du concept, soit 1,1 million d’euros injectés pour l’achat et l’aménagement des terrains. Sans l’ombre d’une quelconque aide.

 

 

Il s’est appuyé pour se faire sur les services d’un maître d’œuvre. L’objectif final étant de revendre ensuite les différents lots dans un délai raisonnable aux entreprises de la région, voire d’ailleurs, intéressées par ces emplacements de choix situés non loin de l’embranchement autoroutier de l’A 6.

Le premier permis de construire a été signé il y a peu avec Yonne Equipement afin de pouvoir accueillir une société de transport spécialisée dans de la petite messagerie, TYE.

 

Huit lots de près de 4 000 mètres carrés à pourvoir : les candidats se pressent…

 

A date, Thierry PARRET a déjà acquis près de onze hectares de terrain à la périphérie du village. Plus de cinq hectares et demi seront aménagés au final pour constituer cette nouvelle zone d’attractivité économique de huit lots.

Plusieurs entreprises ont montré leur intérêt et se sont déjà approchées de l’investisseur, transformant leurs contacts en signature de contrats fermes et définitifs. D’ici quelques semaines, plusieurs permis de construire seront ainsi déposés. Un premier bâtiment sortira de terre d’ici l’été.

Quant aux sociétés postulantes désireuses de s’implanter dans cette nouvelle zone d’activités, elles ne possèdent pas de profil type idéal. Même si Thierry PARRET évoque l’intérêt croissant pour des TPE/PME.

Côté emplois, la zone d’activités du « Soleil Levant » accueille déjà plus de deux cents postes. L’une des sociétés phare de ce site cherche à l’heure actuelle à embaucher 35 collaborateurs de plus. Des offres consultables chez Pôle Emploi et destinées plus spécifiquement à la gente féminine.

Grâce à cette deuxième zone d’activités, VENOY fait office de plus en plus de réel poumon économique sur le bassin auxerrois. Un poumon qui a du souffle car déjà très prometteur avec sa zone historique du « Soleil Levant ».

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil