Mieux se connaître et s’y installer : l’association des Vauguillettes relance la promotion de ses entreprises à Sens

« L’association des Vauguillettes à Sens a pour axe prioritaire le développement de la communication entre les 230 structures entrepreneuriales qui exercent dans la zone industrielle éponyme. Elle incite les chefs d’entreprise à venir s’y installer afin de bénéficier des avantages fiscaux… ». « L’association des Vauguillettes à Sens a pour axe prioritaire le développement de la communication entre les 230 structures entrepreneuriales qui exercent dans la zone industrielle éponyme. Elle incite les chefs d’entreprise à venir s’y installer afin de bénéficier des avantages fiscaux… ». Crédit Photos : Association des Vauguillettes.

La ville de Sens et l’association des Vauguillettes lancent une campagne de communication auprès des chefs d’entreprise de la zone industrielle éponyme sur la nécessité de se regrouper pour mieux faire face aux difficultés.

SENS: La zone des Vauguillettes qui domine agréablement la vallée selon l’étude étymologique de l’historienne Augusta HURE, voyait déambuler autrefois sieur POMPON parmi les noyers où voletaient les pigeons au-dessus des vignes. Cette zone doit absolument être mise en valeur selon Thierry HOFFMANN, président de l’association du même nom.

La structure existe depuis octobre 2013. Elle avait été créée par ce dernier, à la tête de la société EURIPOLE, Béatrice PEYRONNY et Patricia BOCQUET en vue de rassembler les chefs d’entreprise installés dans cette zone industrielle sous une même bannière.

Les membres de l’organisation revendiquaient à l’époque plus de sécurité, notamment face aux installations des gens du voyage et de l’utilisation abusive des lieux comme un circuit de rallye, ainsi qu’un embellissement du secteur.

Manque de signalétique et de convivialité, mais surtout de fleurs, pourtant les coqueluches de la ville étoilée, aujourd’hui les professionnels de cette zone, se sentent abandonnés. Sans compter les passants qui laissent trainer de nombreux déchets que les entrepreneurs sont obligés de ramasser.

 

Une zone industrielle encore mal connue...

 

L’association est restée longtemps en sommeil, par manque de temps des membres fondateurs pour la faire évoluer. Thierry HOFFMANN et ses collaborateurs ont constaté que la plupart des entreprises qui sont implantées dans cette zone sont méconnues de leurs voisins. Au point que certains font appel à des sous-traitants provenant principalement de la région parisienne alors que la ville de Sens possède exactement les mêmes compétences.

Les responsables des Vauguillettes ont alors procédé à un état des lieux complet afin de recenser toutes les entreprises qui l’occupent, soit plus de 230 sociétés.

 

 

« L’objectif était donc de créer une structure qui tienne la route, professionnelle ou semi-professionnelle, pour que tout le monde fasse connaissance » [...] « il y a des gens qui font des métiers fabuleux dans les Vauguillettes » explique le président de l’association.

L’entité compte actuellement une soixantaine d’adhérents dont une vingtaine qui n’a pas encore versé de cotisation. Son objectif est de comptabiliser dans les 130 cotisants et d’accompagner les nouvelles entreprises.

 

 

Un territoire boudé alors qu’il intègre la ZFU-TE...

 

Thierry HOFFMANN estime que cet argument est peu ou prou mis en valeur. Pourtant, les entreprises auraient tout intérêt à s’installer aux Vauguillettes car le secteur III situé au nord de la ZA fait partie de la « Zone Franche Urbaine - Territoire Entrepreneur », des quartiers de plus de 10 000 habitants, situés dans des zones dites sensibles ou défavorisées.

Un dispositif gouvernemental créé en 2006 pour favoriser leur développement économique, actualisé en 2015.

La ZFU-TE de la ville de Sens s’étend sur près de 150 hectares dans les quartiers des Chaillots, des Arènes, de Saint-Savinien, des Champs-d’Aloup/Champs-Plaisants ainsi qu’une partie du secteur de Sainte-Béate.

Ce dispositif propose de sérieux avantages fiscaux dont une exonération d'impôts de 100 % pendant les cinq premières années.

 

Mieux communiquer : le leitmotiv des Vauguillettes...

 

Aujourd’hui, la priorité est de renforcer la communication entre les entreprises. C’est d’ailleurs dans cette optique que l’organisme et la mairie de Sens avaient conjointement organisé une réunion axée sur la présentation des activités des entreprises « FormYou », « SafeRoad » et « Sf3Pro ».

Un rendez-vous finalement reporté au 15 décembre en raison du renforcement des mesures liées au Covid-19.

L’association souhaite véhiculer l’image d’une zone attractive en mettant en exergue les avantages d’une mutualisation des moyens humains et matériels. Elle axe également son discours sur la nécessité d’une collaboration plus homogène entre les usagers de la zone industrielle et les collectivités locales. En effet, Thierry HOFFMANN et son équipe misent tout sur le dialogue.

Floriane BOIVIN

 

Articles

Bannière droite accueil