Une couronne d’orientation de 60 tonnes part pour la Chine : SKF réalise l’impossible malgré le confinement !

« La reprise des activités économiques en Chine est de bon augure pour l’unité de production du groupe SKF à Avallon qui y exporte 50 % de ses produits. Une première pièce de près de 60 tonnes et d’un diamètre de huit mètres est partie à destination de Shanghai via un convoi exceptionnel. Une seconde du même acabit est cours de conception… ». « La reprise des activités économiques en Chine est de bon augure pour l’unité de production du groupe SKF à Avallon qui y exporte 50 % de ses produits. Une première pièce de près de 60 tonnes et d’un diamètre de huit mètres est partie à destination de Shanghai via un convoi exceptionnel. Une seconde du même acabit est cours de conception… ». Crédit photos : SKF.

Pas de chômage partiel ni de temps mort pour les 155 salariés que compte l’unité de production de ce poids lourd de l’industrie internationale localisée dans le sud du département. Tout en respectant les mesures de protection usuelles afin de limiter les risques liés à la propagation du coronavirus, les équipes de techniciens ont pu concevoir dans les délais impartis la plus importante pièce jamais fabriquée in situ : une couronne d’orientation de près de 59 tonnes pour huit mètres de diamètre…

AVALLON : Direction le port de Chalon-sur-Saône dans un premier temps pour ce convoi exceptionnel long de dix-neuf mètres. Le 28 avril dernier, la direction de l’unité industrielle icaunaise du groupe suédois SKF Slewing Bearings a dû pousser un grand ouf de soulagement lorsque s’est ébranlé lentement mais sûrement l’ensemble routier de la société de transport Georges Cayon à destination de la zone portuaire du Grand-Chalon.

C’est en effet à l’aide d’une barge d’embarcation en partance de la sous-préfecture de Saône-et-Loire que cette pièce métallique d’un diamètre très impressionnant (huit mètres), ayant nécessité son transport routier à l’horizontal, mettra le cap via la Saône et le Rhône pour rejoindre son port d’attache, celui de Fos-sur-Mer.

De là, transbordé dans les soutes d’un solide esquif, ce système de roulements, l’un des fers de lance du savoir-faire industriel de la société de Göteborg, naviguera entre mer et océan de longues semaines avant d’arriver à destination dans l’une des villes majeures de l’économie chinoise, Shanghai.

L’impressionnant colis sera ensuite livré dans la périphérie de Pékin, plus au nord. La pièce étant destinée à équiper un engin qui perce des tunnels…

 

 

50 % de sa production exportés vers la Chine…

 

Fruit d’une commande effectuée à l’été dernier, cet élément métallique de poids qui part à l’export rappelle que les activités du groupe SKF tournent à plein régime malgré la période de confinement actuelle.

Naturellement, les collaborateurs de l’entreprise n’ont pris aucun risque sanitaire durant la conception de cette pièce, respectant ainsi les mesures de protection d’usage imposées dans le cadre du confinement.

L’essentiel de la production que compte le groupe fondé en 1907 dans l’Yonne se destine à l’exportation dont 50 % en direction de la Chine.    

La reprise du travail depuis quelques semaines déjà dans l’ex-Empire du Milieu augure d’un impact plutôt favorable aux futures activités du groupe.

D’ailleurs, Frédéric BOUILLY, directeur général du site de production avallonnais, se félicite de cette situation.

La preuve : une seconde pièce du même acabit se prépare déjà avec dextérité dans les ateliers…

 

 

Articles

Bannière droite accueil