Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Joyeux Noël en 2023 ? Pas forcément pour tout le monde…

« Le sapin ne représente pas un signe ostentatoire de la pratique d’une religion. Pourtant, bon nombre de communes en France se refusent désormais à en mettre en guise de décoration dans les rues pour ne froisser aucune communauté. Sale temps pour fêter Noël en 2023 ? ». « Le sapin ne représente pas un signe ostentatoire de la pratique d’une religion. Pourtant, bon nombre de communes en France se refusent désormais à en mettre en guise de décoration dans les rues pour ne froisser aucune communauté. Sale temps pour fêter Noël en 2023 ? ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Noël est une fête chrétienne importante et son cortège de traditions donne à beaucoup la nostalgie de l’enfance. Le sapin décoré, la crèche, le Père Noël, la messe de minuit de moins en moins suivie, malgré un horaire plus compatible avec la dégustation de la dinde : 18 h, 19 h ou 20 h selon les paroisses. L’heure de minuit est surtout respectée dans les monastères. Au monastère de « La Pierre Qui Vire », dans l’Yonne, la veillée débute à 23 heures. La messe peut ainsi se dérouler à partir de minuit…

 

TRIBUNE : Aujourd’hui, Noël se présente plutôt mal. Avec un conflit israélo-palestinien qui envenime les tensions avec les chrétiens du monde et notamment de France ; une crise économique et une inflation qui vont lourdement pénaliser les achats de fin d’année, tant sur le plan de la nourriture que sur celui des cadeaux.

Face au drame des guerres et du terrorisme, nous aurons malgré tout du mal à faire pleurer dans les chaumières, sur la raréfaction du foie gras et de la dinde… Beaucoup se contenteront d’un plat de « beursaudes », accompagnées de « treufs » (pomme de terre au lard, en morvandiau) !

 

Les chrétiens constituent la population la plus persécutée au monde

 

« L’index Mondial de Persécution » fête son 30ème anniversaire en 2023. Cet organisme permet de recenser les pays où les chrétiens subissent des persécutions et d’intenses discriminations. Le nombre de pays touchés par des oppressions de tout genre est passé de 40, en 1993, à 76 aujourd’hui ! Le trio gagnant, où les violences sont les plus fortes : Corée du Nord, Nigéria et Yémen.

En 2023, 5 621 chrétiens furent assassinés (80% au Nigéria). 4 542 chrétiens détenus en raison de leur foi, dont 1 750 en Inde. Sur les 5 256 chrétiens kidnappés,  4 726 l’ont été au Nigéria. L’ONG « Porte Ouverte » estime que plus de 360 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde, soit un chrétien sur sept !

 

Noël : une fête de plus en plus difficile à vivre pour les chrétiens de nombreux pays

 

Rappelons qu’au Massachusetts, fêter Noël fut interdit jusqu’en 1870… Si dans la plupart des pays musulmans, il n’y a pas de marques distinctes de la fête chrétienne, on comprend moins l’interdiction faite par Israël. Il est proscrit d’afficher des décorations de Noël et autre sapin dans les hôtels et autres lieux d’accueils de touristes. Les contrevenants se verront retirer leur agrément pour l’organisation des fêtes religieuses juives (mariages…).

En Corée du Nord, l’interprétation extrême et autoritaire de l’athéisme tel qu’il est censé être défini dans la doctrine communiste, a conduit à l’interdiction totale de tout ce qui concerne Noël. Il est suggéré que l’état est tellement coupé du monde occidental que de nombreux Nord-Coréens ne connaissent pas la naissance de Jésus, ni même de Dieu. Plus grave, un Coréen surpris à fêter Noël clandestinement, chez lui, encourt la peine de mort ! Les interdictions pullulent et les intégristes de tout poil se font fort de manipuler les populations aux fins de massacrer ou de spolier les chrétiens.

Nous sommes loin des préceptes du sage Averroès. Né à Cordoue en 1126, Ibn Roshd, plus connu sous le nom latinisé d'Averroès, est l'un des plus importants savants du monde islamique, connu notamment pour ses œuvres philosophiques. Averroès reçoit une éducation à la fois religieuse, juridique et scientifique. Il condamna fermement l’intégrisme religieux et la conversion par la violence des juifs en Espagne. Il déclara : « L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. Voilà l'équation… ».

 

 

Les chrétiens en France : proie des prédateurs et des persécuteurs

 

Rappelons tout de suite que le sapin  et le Père Noël, ne constituent en rien des symboles religieux. Malgré tout, certains s’ingénient à vouloir détruire toute trace de Noël : les politiques en tête. Dans certaines municipalités, plus à gauche et surtout chez les écologistes, on assiste à une véritable ruée contre le christianisme. Tout est à l’avenant : interdiction de dire « fêtes de Noël, pas de sapins (parfois des répliques en métal et payées fort cher à des artistes amis). En Provence, les « Verts » déposent des plaintes quand une mairie expose une crèche avec les fameux santons de Provence…

On est rassuré pour les « Verts », il y aura sûrement moins de foie gras sur les tables des fêtes… Jean-Luc MELENCHON a aussi poussé sa ritournelle en affirmant qu’il était faux de dire que la France avait des origines chrétiennes… Même La Poste demande que les sapins ne soient plus présents dans les bureaux ouverts à la clientèle !

Les catholiques sont particulièrement touchés par les agressions et les profanations en tout genre, sans compter l’assassinat du Père AMAL à Rouen en 2016. Les quelques chiffres que lâchent du bout des lèvres les services du ministère de l'Intérieur le prouvent : 1 052 faits recensés, qui se décomposent en 996 actions et 56 menaces. La religion chrétienne est de loin la plus attaquée. La tension est palpable et risque d’augmenter à l’approche des fêtes de Noël. On peut se demander ce que fait le Pape François, par réaction aux agressions des catholiques tant en France qu’à l’étranger !

Ne sacrifions pas les traditions au dictat de minorités agissantes qui voudraient juste nous couper de notre histoire. Le regard des enfants demeure dans nos cœurs. Quant au pied du sapin, ils découvrent les surprises tant attendues. Nous sommes aussi, parfois, ces grands enfants, capable d’émerveillement, de joie et de paix…

Chaque année, la trêve des confiseurs permet d’atténuer, momentanément, la violence de certains conflits. Cette année, rien n’est moins sûr, que ce soit en Palestine, en Ukraine et dans tout le monde occidental. Nous sommes loin du fameux Noël de 1914, où les soldats Français et Allemands se sont retrouvés le 24 décembre. Ils ont trinqué, un verre de schnaps en main, en chantant « Stille nacht, heil’ge nacht… (Douce nuit, sainte nuit…). Il ne s’agissait pas de fanatiques de guerre ou de religion, mais d’hommes libres, qui ont souhaité faire preuve d’humanisme et d’amour du prochain, ne serait-ce que quelques minutes…

« Par ailleurs, la naïveté grotesque des enfants fait peine à voir, surtout si l'on veut bien la comparer à la maturité sereine qui caractérise les adultes. Par exemple, l'enfant croit au Père Noël. L'adulte non. L'adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote. » Pierre Desproges.

 

Jean-Paul ALLOU

 

 

NOUS CONTACTER

PRESSE EVASION - Mr Thierry BRET

Tél. : 06.20.31.05.53.

Mail : contact@presse-evasion.fr

Articles

Bannière droite accueil