Dans le cadre de notre développement, nous recherchons des correspondants rémunérés, contacter Thierry Bret 06.20.31.05.53

Fonctionnement à plein régime pour les centres de vaccination de l’Yonne !

« La course à la vaccination continue dans l’Yonne malgré la période estivale. Plus de 13 000 premières injections ont été administrées à la suite de la prise de parole du président Emmanuel MACRON. Quant au préfet de l’Yonne Henri PREVOST, il a rendu visite au centre accueilli à AUXERREXPO ce 17 juillet… ». « La course à la vaccination continue dans l’Yonne malgré la période estivale. Plus de 13 000 premières injections ont été administrées à la suite de la prise de parole du président Emmanuel MACRON. Quant au préfet de l’Yonne Henri PREVOST, il a rendu visite au centre accueilli à AUXERREXPO ce 17 juillet… ». Crédit Photo : Thierry BRET (Archives).

Est-ce une conséquence inévitable de la récente intervention du Président de la République Emmanuel MACRON ? En tout cas, les centres de vaccination de notre territoire accueillent un flux très important d’Icaunaises et d’Icaunais qui se mobilisent depuis afin de pouvoir bénéficier de la précieuse injection pour lutter contre le coronavirus…

 

AUXERRE : Premiers effets de l’allocution audiovisuelle du chef de l’Etat : la mobilisation de la population de l’Yonne s’est fait ressentir dès le lendemain parmi les différents centres de vaccination ouverts sur notre territoire.

Face à l’affluence exponentielle du public, de nouveaux créneaux horaires, favorisant la prise de rendez-vous, ont été ouverts pour adapter du mieux possible le dispositif à la population locale.

Le centre de vaccination installé au Parc des expositions d’Auxerre a même reçu la visite ce samedi 17 juillet en matinée la visite du préfet de l’Yonne Henri PREVOST. Ce dernier a pu rencontrer les personnels mobilisés – soignants et administratifs – pendant cette période estivale.

Quant à la progression du variant Delta, elle se poursuit de manière inexorable. Le virus mutant est désormais identifié dans six tests positifs sur dix en Bourgogne Franche-Comté, comme l’a confirmé le service de presse de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

Seuls les départements de Haute-Saône et l’Yonne sont encore un peu en  retrait quant à la contagiosité de ce virus mutant.

Précisons enfin que le nombre de premières injections a progressé très fortement dans notre contrée : soit plus de 13 000 séances sanitaires. Quant à la couverture vaccinale, même si elle reste encore insuffisante, elle permet à certaines tranches d’âge de culminer à l’instar des 50/64 ans (73 %), des 65/74 ans (87 %) et des plus de 75 ans (87 %).

Pour mémoire, outre les centres de vaccination, l’ARS souligne que les officines de pharmacie, les médecins, les sages-femmes et les infirmiers sont engagés dans cette campagne tous azimuts.

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil