La retraite s’anticipe de vingt à trente ans avant qu’elle ne survienne : ce n’est pas un effet de mode !

 « Se poser les bonnes questions relatives à sa retraite ne doit pas attendre le jour de l’échéance ! Plus le dossier est anticipé, mieux il permettra d’y voir plus clair sur ce vous percevrez après avoir cessé toute activité professionnelle… ». « Se poser les bonnes questions relatives à sa retraite ne doit pas attendre le jour de l’échéance ! Plus le dossier est anticipé, mieux il permettra d’y voir plus clair sur ce vous percevrez après avoir cessé toute activité professionnelle… ». Crédit Photo : Carabo SPAIN/PIXABAY.

Combien de fois avez-vous lu un article qui traite du sujet de la retraite ? Ce dernier fait souvent l’objet des gros titres que ce soit sur Internet ou dans les magazines. Cependant, ce n’est pas un effet de mode. La retraite se prépare pendant plusieurs années en amont de celle-ci. Il est préférable de s’y préparer vingt à trente ans avant qu’elle ne survienne…

 

PUBLI REPORTAGE : Nous sommes d’accord pour dire que nous travaillons, principalement pour subvenir à nos besoins et à ceux de notre famille (se nourrir, se vêtir, se divertir…).

Mais également pour notre future retraite qui sera constituée des cotisations issues des revenus professionnels mais également à travers des investissements personnels.

Il faut savoir qu’une fois à la retraite, les revenus d’activité chutent de 25 à 40 %. Certaines charges disparaissent : les frais liés à l’activité professionnelle. Mais, d’autres charges peuvent s’ajouter à l’instar des loisirs, des voyages... Il est donc pertinent de se constituer un complément de retraite afin de combler cette baisse de revenu.

Question élémentaire : comment puis-je connaître le montant de ma future retraite ?

Pour se faire, il est donc essentiel de faire le point sur les droits que vous avez déjà acquis et sur ceux que vous allez acquérir en fonction de la législation en vigueur à ce jour.  Cette dernière nous permettra de déterminer le montant de votre rente et votre date de départ à la retraite. Par la suite, il est nécessaire de faire un état des lieux tous les cinq ans.

 

Un cas pratique en guise d’exemple…

 

Monsieur X est âgé de 35 ans. Il exerce le métier d’ingénieur informatique marié avec un enfant. Avec sa femme, le couple a acquis à crédit leur première résidence principale. Aujourd’hui, monsieur est en quête de conseils pour se fabriquer un complément de revenu pour sa retraite.

Afin de répondre à ses besoins, nous avons conseillé à ce monsieur que le cabinet effectue dans un premier temps le calcul de ses droits de retraite. Le but est de faire le point sur ce qu’il a déjà acquis et ce qu’il va acquérir grâce à son parcours professionnel :

  • Un an d’alternance puis ingénieur informatique en CDD pendant deux ans au sein de la société Y,
  • Trois ans en CDD au sein de la société Z,
  • Deux en CDI au sein de la société W.

Son revenu mensuel actuel au sein de la société W est de 2 500 euros net.

 

 

 

Un premier entretien pour en savoir plus 100 % offert !

 

Ces informations ont permis de déterminer qu’il a déjà acquis de son régime de base de la sécurité sociale et de son régime complémentaire (Agirc-Arrco) 213 euros de rente mensuelle nette.

En fonction de la législation en vigueur à ce jour et en tenant compte d’une stabilité de ses revenus jusqu’au départ à la retraite, monsieur X peut envisager de partir à la retraite au taux plein à 67 ans avec une rente mensuelle nette de 1 694 euros soit environ 68 % de son revenu actuel.

Monsieur souhaite que sa retraite soit de 2 000 euros net par mois soit 80 % de son revenu net actuel.

Nous avons conseillé à monsieur de compléter les 12 % manquants par de la rente mensuelle garantie.

En effet, nous avons pour philosophie de conseiller à nos clients d’avoir 80 % de leur revenu actuel en rente (elle sera versée tous les mois sans se poser de question).

Si vous êtes en demande d’en connaître davantage, n’hésitez pas à venir nous rencontrer afin d’échanger ensemble sur votre situation. Le premier entretien vous sera offert…

 

Julie GENEST

CABINET J3G PATRIMOINE

13 rue de l'Horloge

89000 AUXERRE

Tel : 03 86 94 10 11

 

Articles

Bannière droite accueil