Le deuil est visible à Sens : la Ville en communion avec la douleur des Niçois…

« L’édile de Sens Marie-Louise FORT a décidé de remettre les drapeaux de l’hôtel de ville en berne quelques jours après avoir salué la mémoire de l’enseignant Samuel PATY. Un geste de solidarité et de communion avec les Niçois, meurtris au plus profond de leurs âmes… ». « L’édile de Sens Marie-Louise FORT a décidé de remettre les drapeaux de l’hôtel de ville en berne quelques jours après avoir salué la mémoire de l’enseignant Samuel PATY. Un geste de solidarité et de communion avec les Niçois, meurtris au plus profond de leurs âmes… ». Crédit Photo : Ville de Sens Service Communication.

L’Hôtel de Ville de la sous-préfecture de l’Yonne présente une nouvelle fois un signe de deuil et de recueillement sur sa façade quinze jours après le tragique assassinat ayant couté la vie du professeur d’histoire/géographie de Conflans-Sainte-Honorine Samuel PATY.

SENS: Dès l’annonce du triple meurtre de la basilique Notre-Dame, perpétré jeudi en début de matinée au centre de Nice, l’édile de Sens et présidente de la Communauté d’agglomération du Grand-Sénonais Marie-Louise FORT a pris la décision de placer les drapeaux tricolores ornementant l’hôtel de ville en berne.

Un geste symbolique et solidaire montrant son soutien ainsi que celui du conseil municipal et des citoyens sénonais aux habitants de la grande métropole de la Côte d’Azur, une nouvelle fois touchée en plein cœur avec l’accomplissement de cet acte odieux.

Dans un bref communiqué, Marie-Louise FORT fait part de ses émotions en rappelant que « notre sol est à nouveau frappé par une horreur indicible ». L’élue de l’Yonne salue la mémoire de ces « deux femmes et un homme qui ont perdu la vie, victimes de la barbarie et de la lâcheté, attaqués à l’intérieur de cette basilique ».  

Un lieu de paix, d’ordinaire dédié au recueillement…et du souvenir.

 

 

Articles

Bannière droite accueil