La bascule du tout électrique prévue en 2025 : JAGUAR s’adosse à la politique neutralité carbone des Britanniques

« Exit les moteurs thermiques, place à l’électrique pour le groupe JAGUAR LAND ROVER ! Cette conversion a pour vocation d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2039 comme l’exige le gouvernement britannique qui veut interdire la vente des véhicules à essence en 2030… ». « Exit les moteurs thermiques, place à l’électrique pour le groupe JAGUAR LAND ROVER ! Cette conversion a pour vocation d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2039 comme l’exige le gouvernement britannique qui veut interdire la vente des véhicules à essence en 2030… ». Crédit Photos : JAGUAR Service Communication.

La feuille de route du constructeur haut de gamme a été dévoilée cette semaine par le nouveau PDG Thierry BOLLORE. Le schéma est simple : il se calque à la volonté du gouvernement britannique de ne plus commercialiser de véhicules à essence d’ici 2030. Pour y parvenir, la marque au célèbre félin injectera chaque année 3,5 milliards de dollars dans l’électrification de ses modèles, ceux de JAGUAR et à moindre mesure de LAND ROVER…

PARIS : Le budget est colossal au niveau des investissements. Mais, le challenge in fine s’avère très important à relever pour le constructeur du Royaume-Uni. D’autant que le gouvernement a bien fait savoir qu’il n’autoriserait plus la moindre vente de véhicules à essence dans le pays d’ici le terme de cette décennie.

Fort de cela, le groupe JAGUAR LAND ROVER a donc revu sa copie en matière de stratégie pour répondre à ces futurs enjeux environnementaux.

Les cinq prochaines années apparaissent comme déterminantes pour l’enseigne haut de gamme européenne, propriété de TATA Motors Ltd, l’un des géants automobile de l’Inde.

 

 

Toutefois, l’abandon définitif des motorisations traditionnelles ne se fera pas sans une phase de restructuration. Y compris au niveau humain avec certainement des conséquences sur les emplois. Même s’il a été précisé par voie de presse que pas une seule usine ne fermera avec le changement de cap voulu en faveur de l’électrique.

L’objectif sera au terme de cette aventure technologique d’atteindre la neutralité carbone en 2039.

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil