Incivilité : les automobilistes abusent du stationnement sur l’espace réservé aux bus scolaires à Villeneuve-sur-Yonne

« Chaque jour, des stationnements anarchiques sont observés sur l’emplacement réservé aux bus scolaires ! La situation est qualifiée de dangereuse par les chauffeurs qui craignent pour la sécurité de leurs jeunes occupants obligés de se mouvoir directement sur la chaussée… » « Chaque jour, des stationnements anarchiques sont observés sur l’emplacement réservé aux bus scolaires ! La situation est qualifiée de dangereuse par les chauffeurs qui craignent pour la sécurité de leurs jeunes occupants obligés de se mouvoir directement sur la chaussée… » Crédit Photo : D.R.

Le problème est devenu récurrent. Mettant à mal la sécurité physique des têtes blondes qui fréquentent l’école primaire Saint-Louis-Notre-Dame. Des actes d’incivisme répétitifs interpellent les parents d’élèves. Du moins, ceux qui ne transgressent pas les règles au Code de la Route ! Chaque jour, des automobilistes peu scrupuleux se réservent le droit de stationner de manière anarchique sur l’emplacement réservé aux bus scolaires à proximité de l’établissement. Obligeant les élèves à se mouvoir sur la chaussée !

VILLENEUVE-SUR-YONNE: Pas facile de descendre et de monter à bord d’un bus scolaire lorsque l’on est un jeune utilisateur des transports en commun qui suit sa scolarité à l’école Saint-Louis-Notre-Dame de Villeneuve-sur-Yonne. Chaque jour s’apparente à une péripétie particulière où il faut se prémunir des dangers de la route à tout instant.

Immobilisés au beau milieu de la chaussée, les bus déversent le flux de leurs jeunes occupants à la hussarde et de manière très rapide. Faisant craindre le pire aux chauffeurs qui en ont la responsabilité. Car, les dangers de la route comme chacun le sait sont bel et bien réels dans ce périmètre où bon nombre de véhicules circule d’ordinaire.

Pourtant, il existe une aire de stationnement matérialisée par des panneaux routiers. Toutefois, le marquage au sol de cet emplacement s’est quelque peu volatilisé. Du fait de l’érosion imputable au temps. Ce qui laisse désormais le champ libre aux parents indélicats et peu respectueux de l’espace de se poser là en toute impunité. Créant ainsi une situation dangereuse pour d’autres enfants que les leurs !

L’agent municipal en charge des passages piétons a certes bien tenté de faire cesser ces comportements inciviques journaliers mais en vain. Il n’est pas la police municipale et ses pouvoirs de persuasion sont limités.

Les chauffeurs de bus, quant à eux, s’inquiètent de la situation. Ils en ont fait part en haut lieu et réclament davantage de sécurité vis-à-vis de leurs jeunes passagers.

 

 

De leurs côtés, deux élus de l’opposition, les conseillers municipaux Rassemblement National Audrey PEREZ et Cyril ANDRE désapprouvent ces actes d’incivisme permanents. Un communiqué de presse signé de leurs plumes explique l’objet de leur protestation.  

Ils sollicitent une présence régulière de la police municipale aux heures d’entrées et de sorties de l’établissement scolaire. Pour mettre un terme à cet incessant ballet automobile qui n’a pas lieu d’être à cet endroit. Ils demandent également le rafraîchissement de la matérialisation au sol de cet emplacement réservé au seul accueil des bus scolaires.

Soit un petit coup de peinture salvateur sur l’asphalte qui engendrerait le respect des règles de bonne conduite citoyenne pour tous afin d’éviter l’irréparable ?

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil