Inquiétude : la filière carrosserie voit ses activités chuter de 14 % en 2020

« Des chiffres qui ne favorisent pas le retour vers l’optimisme pour la filière da la carrosserie : l’activité a chuté de 14 % en novembre dernier… ». « Des chiffres qui ne favorisent pas le retour vers l’optimisme pour la filière da la carrosserie : l’activité a chuté de 14 % en novembre dernier… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Les chiffres d'activité cumulés de janvier à fin novembre du baromètre CNPA-SOLWARE viennent de tomber : l’activité mécanique accuse une baisse de - 9,5 %. Un gouffre qui est imputable au contexte sanitaire auquel il faut ajouter la baisse de l’activité carrosserie qui s’élève à - 14,3 %. Le mois de décembre où bon nombre de français ont renoncé à se déplacer pour les fêtes n’aura pas infléchi la tendance.

PARIS : Ce baromètre réalisé auprès d'un panel significatif d'ateliers (1 126) confirme les estimations des professionnels exprimées dans le sondage réalisé par le CNPA (Conseil national des professionnels de l’Automobile) auprès de ses adhérents sur l'impact du confinement de novembre.

Dans le détail, la baisse de la facturation de la main d'œuvre en carrosserie de -20,1 % est davantage révélatrice de la baisse du niveau de charge des ateliers. De nombreux ateliers de carrosserie pure s'attendent en réalité à une baisse de cet ordre à fin décembre. La baisse de chiffre d'affaires en pièces est moindre du fait d'une augmentation forte du prix des pièces par les fournisseurs.

 

 

Les chiffres d'affaires en mécanique semblent marquer un pallier avec néanmoins un très léger recul de la baisse d'activité. Ainsi, les chiffres d'affaires main-d’œuvre et pièces s'établissent respectivement à - 10,1 % et - 9,2 %.

Une nouvelle source d’inquiétude pour les professionnels de la filière automobile…

 

Articles

Bannière droite accueil