Les premiers poids lourds à pile à hydrogène ont été livrés en Suisse : HYUNDAI veut mettre les bouchées doubles

« Le constructeur sud-coréen HYUNDAI se consacre de plus en plus au développement de la technologie des piles à combustible et à l’établissement d’une chaîne d’approvisionnement afin de créer une économie de l’hydrogène. Ses sept premiers poids lourds fonctionnant avec cette énergie ont été livrés à des transporteurs suisses cette semaine…. « Le constructeur sud-coréen HYUNDAI se consacre de plus en plus au développement de la technologie des piles à combustible et à l’établissement d’une chaîne d’approvisionnement afin de créer une économie de l’hydrogène. Ses sept premiers poids lourds fonctionnant avec cette énergie ont été livrés à des transporteurs suisses cette semaine…. Crédit Photos : HYUNDAI Service Presse.

Sept poids lourds de nouvelle génération fonctionnant grâce à une pile à combustible XCIENT conçus par le constructeur sud-coréen viennent d’être réceptionnés en territoire helvète par des sociétés de transport locales. Une cinquantaine de ces nouveaux spécimens devraient circuler d’ici la fin de l’année. En 2025, ils pourraient 1 600 exemplaires…

LA GARENNE-COLOMBES : Le monde des poids lourds vit une profonde révolution énergétique avec le concours des piles à hydrogène. Cette semaine, l’un des fabricants de ces mastodontes de la route, le sud-coréen HYUNDAI, a procédé au lancement de sa nouvelle gamme baptisée, « XCIENT Fuell Cell », en terre helvétique en assurant la livraison de sept de ces nouveaux engins à ses utilisateurs finaux, soit des entreprises de transport du cru.

Ces poids lourds à pile à combustible sont les seuls à être produits en série dans le monde. D’ici la fin de l’année, ce sont cinquante de ces véhicules qui seront déployés sur les routes de la Suisse. Il y en aura bien davantage en 2025 puisque le constructeur évoque le chiffre de 1 600 exemplaires sur ce seul marché européen.

Les perspectives de développement sont très importantes pour HYUNDAI qui a annoncé son intention de proposer ce nouveau modèle en Amérique du Nord et en Chine.

Dans l’ex-Empire du Milieu, le constructeur du Sud-Est asiatique prévoit même la conception de trois camions électriques à pile à combustible d’ici deux ans. Il espère en écouler 27 000 unités d’ici 2030.

L’utilisation de l’hydrogène comme source d’énergie propre partout dans le monde fait ainsi son petit bonhomme de chemin. La capacité de production de ce véhicule atteindra deux mille unités par an d’ici 2021.

 

 

 

Alors que dans le même temps, la demande de solutions de mobilité propre ne cesse de croître. Cette augmentation de production sera accompagnée par un investissement d’1,3 milliard de dollars US en plus d’une précédente contribution de 6,4 milliards de dollars US en faveur de l’établissement d’un écosystème de l’hydrogène qui vise à soutenir la création d’une société de l’hydrogène.

Les sept premières entreprises utilisatrices transporteront des biens de consommation à travers la Suisse, sans produire la moindre émission, si ce n’est de la vapeur d’eau propre. Parmi ses utilisateurs, citons le géant de la grande distribution MIGROS.

 

 

 

Une extension vers d’autres pays européens…

 

Naturellement, HYUNDAI ne compte pas s’arrêter en si bon chemin dans sa phase de conquête de nouveaux marchés européens. A l’heure actuelle, le constructeur de Corée du Sud initie des solutions et des réseaux partenaires avec plusieurs pays du Vieux Continent dont l’Autriche, l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore la Norvège. Des pays qui ont déjà beaucoup progressé sur l’adoption d’un écosystème à base d’hydrogène vert. Ce qui n’est pas le cas de la France qui ne figure pas encore dans les axes prioritaires de développement du constructeur.

 

 

Quant aux particularismes de ces poids lourds, ils sont les suivants : XCIENT est alimenté par un système de piles à hydrogène de 190 kW avec deux piles à combustible de 95 kW. Equipé de sept grands réservoirs d’hydrogène, ce véhicule offre une capacité de stockage combinée d’environ 32,09 kg d’hydrogène. Son autonomie est d’environ 400 kilomètres avec un délai de ravitaillement en carburant oscillant entre 8 à 20 minutes.

Toutefois, le constructeur réfléchit déjà à la refonte complète de son produit qui sera doté d’un essieu électrique et de deux systèmes de pile à combustible de 200 kW qui sont à l’étude à l’heure actuelle. L’autonomie s’en trouvera alors renforcée jusqu’à mille kilomètres avec une simple charge.

 

 

Articles

Bannière droite accueil