L’ATELIER DU PORTAIL booste déjà ses objectifs grâce à ses tables tactiles…

« Le concept électronique de L’Atelier du Portail est novateur en France : la nouvelle boutique de Sens est la seule à proposer ces aides à la décision électronique pour les personnes qui désirent acheter un portail ou des portes de garage… ». « Le concept électronique de L’Atelier du Portail est novateur en France : la nouvelle boutique de Sens est la seule à proposer ces aides à la décision électronique pour les personnes qui désirent acheter un portail ou des portes de garage… ».

Les supports d’aide à la vente mis à la disposition des prospects par la jeune SARL de Sens engendrent beaucoup de flux dans sa nouvelle boutique ouverte depuis le 04 septembre. Cerise sur le gâteau : ce procédé unique en France offre la possibilité à ses utilisateurs de pouvoir y déposer le visuel de leur habitation et d’y incruster le portail de leurs rêves tout en réactualisant le devis de la future transaction…

 

SENS : Curieux, les visiteurs de la nouvelle boutique, inaugurée dans la galerie marchande de Leclerc à Sens, se prêtent au jeu avec beaucoup d’intérêt. Face à eux, et en vis-à-vis, deux tables électroniques tactiles suscitent admiration et surprises. Parcourant avec l’aide de l’index la colonne de droite de cet écran de belle taille, ils intègrent divers paramètres qui facilitent l’ébauche de leurs projets : posséder le portail ou la porte de garage adéquat à leur demeure. Tout en respectant scrupuleusement la ligne budgétaire que ces futurs acquéreurs s’étaient au préalable fixés…

Concept insolite et encore unique en France peut se découvrir dans l’Yonne. Il offre une entière autonomie au public désireux d’en savoir davantage sur l’achat d’un portail ou d’une porte de garage en y intégrant des critères personnels. Une plus-value incontestable à la vente selon Guillaume PIOU, gérant de L’ATELIER du PORTAIL.

« La fonctionnalité de ces outils tactiles est simple, précise-t-il, le prospect suit à la lettre le déroulé explicatif sur l’écran en choisissant d’incorporer à son étude les données qu’ils souhaitent. Le but est de personnaliser de manière optimale ce qui va ensuite apparaître à l’écran parmi une palette initiale de 200 produits de base. La valeur ajoutée de ce mode opératoire se caractérise par la réactualisation constante du devis selon les ajouts ou retraits successifs faits à l’offre… ».

« Jeune gérant de société, Guillaume Piou croit en la pérennité de son outil qui devrait croître d’ici deux ans avec une hausse de son chiffre d’affaires et de ses emplois… ».

Différentes options pour envisager tous les offres possibles…

Sur l’écran, et dès l’étape initiale, le prospect procède au choix de son futur portail qu’il soit classique, design ou réalisé à partir de fer forgé. Commence alors l’exercice de la personnalisation, après chaque touche, avec l’indication des mesures précises, des auxiliaires optionnels (lames brises-vues, motifs dessinés sur les panneaux, le coloris unicolore ou multicolore à partir d’un nuancier de 260 références, la motorisation, les kits batterie, le digicode, le déverrouillage extérieur, le visiophone, etc.). Même la partie domotique avec les commandes réalisables depuis son smartphone figure dans ce vaste panel de possibilités !

On aurait presque oublié d’y ajouter l’apport de la boîte aux lettres intégrée ou le degré d’ouverture du portail !  

Au terme de l’exercice, un état des lieux récapitule l’ensemble des options en indiquant le coût définitif. Accessible dans la boutique de Sens, ce système d’auto-évaluation électronique l’est aussi par Internet. Sans qu’elle n’en déflore les tarifs.

« Cet instrument s’avère très précieux dans l’aide à la décision, ajoute Guillaume PIOU, il nous permet d’accompagner le client dans ses choix et de réajuster à tout instant son budget selon ses envies… ».

La seconde boutique d’ici deux ans avant un essor plus ample ?

Une enveloppe budgétaire de 10 000 euros a été consentie par le jeune gérant de la SARL pour s’équiper de ses petits bijoux technologiques. Auquel il aura ajouté 6 000 euros afin d’acquérir le logiciel idoine. Un investissement qu’il ne regrette pas aujourd’hui.

« Depuis l’ouverture de notre commerce, plus de quatre-vingts contacts ont été pris avec des prospects, soit une demande de soixante devis à la clé ! ».

Partenaire des sociétés « GP PORTAIL/GP PRODUCTION » qui conçoit la fabrication des portails depuis son site de production à Sens et de NOVO FERM pour les portes de garage, L’ATELIER du PORTAIL prévoit un chiffre d’affaires de 750 000 euros avec l’apport de cette première vitrine départementale.

Plaçant le curseur sur une base de 8 à 10 portails commercialisés par mois, la jeune entreprise, née le 21 juillet 2015, porte deux emplois. La prochaine étape sera l’ouverture d’une deuxième vitrine commerciale dans l’Yonne d’ici deux ans. Avant l’export du concept vers d’autres galeries marchandes de la grande distribution en Ile de France (Essonne et Seine et Marne), et l’Aube limitrophe dans le périmètre de Troyes…

Bannière droite accueil
Bannière footer