Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png

Plan de sobriété énergétique sur l’Auxerrois : « le compte n’y est pas ! » selon Maud NAVARRE et Farah ZIANI

« Avant que ne soit voté le budget 2023 lors des conseils communautaires et municipaux du 15 décembre 2022, deux des élues de l’opposition, Maud NAVARRE (photo) et Farah ZIANI, suggèrent à la majorité d’en faire davantage pour le Plan de sobriété énergétique. Et pourquoi, ne pas couvrir le stade nautique extérieur ? ». « Avant que ne soit voté le budget 2023 lors des conseils communautaires et municipaux du 15 décembre 2022, deux des élues de l’opposition, Maud NAVARRE (photo) et Farah ZIANI, suggèrent à la majorité d’en faire davantage pour le Plan de sobriété énergétique. Et pourquoi, ne pas couvrir le stade nautique extérieur ? ». Crédit Photo : D.R.

Dire, que les deux élus de l’opposition se satisfassent du Plan de sobriété énergétique déclinable sur l’Auxerrois, est un doux euphémisme ! Pour Maud NAVARRE et Farah ZIANI, c’est très clair dans leurs commentaires : « le compte n’y est pas ! ». Réduire de façon significative le coût des énergies pour la collectivité icaunaise passe par la volonté d’investissements d’envergure avant que ne soit voté le budget 2023 le 15 décembre prochain…

 

AUXERRE: Jamais, langues de bois, l’écologiste Maud NAVARRE et la centriste Farah ZIANI ! Les deux conseillères de l’opposition municipale de la Ville d’Auxerre considèrent qu’il faut en faire davantage dans le cadre du Plan de sobriété énergétique de l’agglomération, un schéma stratégique annoncé courant novembre.

Pour le tandem, c’est simple : « il manque des investissements d’envergure dans des équipements qui permettraient de limiter significativement les besoins en énergie… ».

Enumérant quelques exemples, les deux jeunes femmes citent volontiers la généralisation de l’éclairage LED dans toute la ville. « Cela faciliterait la baisse de l’intensité de l’éclairage de minuit à 05 heures du matin, au lieu de plonger dans le noir des quartiers entiers, ce qui est une source d’insécurité…précisent-elles.

Deuxième argument : il concerne les écoles et les crèches. Des équipements qui nécessitent une température un peu plus élevée pour le bien-être des enfants.

Toutefois, moult établissements scolaires connaissent des problématiques d’isolation. « Nous avons répertorié les écoles de Brazza, des Piédalloues, à titre d’exemples. Sur ces sites, il est urgent d’investir dans la rénovation et l’isolation de ces équipements publics, afin de limiter nos besoins en énergie… ».

 

 

Un plan de sobriété énergétique permettant d’économiser 300 000 euros en 2023…

 

Le stade nautique leur offre là aussi un autre terrain de jeu pour mieux s’exprimer : « à l’heure du réchauffement climatique, comment expliquer que le stade nautique ait encore un bassin extérieur chauffé et non couvert ? Il s’agit là d’un équipement énergivore que l’on pourrait améliorer, par exemple, en le couvrant et/ou en installant un chauffage autonome, utilisant de l’énergie solaire... ».

Bien vu, en effet !  

Rappelons toutefois que le Plan de sobriété énergétique comprend différentes mesures dont l’extinction de l’éclairage public la nuit, la diminution de l’utilisation des équipements sportifs ou encore la baisse des températures dans les bâtiments municipaux. La collectivité s’alignant sur les décisions étatiques avec un maximum de 19 °C partout, sauf dans les crèches et les écoles qui elles restent chauffées à 21°C.

Ces mesures devraient permettre d’économiser 300 000 euros sur la facture énergétique de 2023 qui devrait s’élever, selon les projections de la collectivité, à 5,4 millions d’euros, soit 873 000 euros pour l’agglomération et 4 576 000 euros pour la ville d’Auxerre.

 

Thierry BRET

 

NOUS CONTACTER

PRESSE EVASION - Mr Thierry BRET

Tél. : 06.20.31.05.53.

Mail : contact@presse-evasion.fr

Articles

Bannière droite accueil