La filière recrute 2 000 jeunes sur deux ans : les travaux publics de notre région proposent de l’emploi à la pelle !

« Le secteur des travaux publics propose plus de deux milles postes à pourvoir en Bourgogne-Franche-Comté dans un intervalle de deux ans. Une réelle aubaine à laquelle s’ajoutent les jobs d’été pour les étudiants ! La FRTP a confirmé la tenue de sa semaine spéciale autour de la filière et de ses métiers du 15 au 19 novembre... ». « Le secteur des travaux publics propose plus de deux milles postes à pourvoir en Bourgogne-Franche-Comté dans un intervalle de deux ans. Une réelle aubaine à laquelle s’ajoutent les jobs d’été pour les étudiants ! La FRTP a confirmé la tenue de sa semaine spéciale autour de la filière et de ses métiers du 15 au 19 novembre... ». Crédit Photos : FNTP et FRTP BFC.

Deux mille postes sont à pourvoir dans l’intervalle de ces vingt-quatre prochains mois sur notre contrée. La Fédération des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté entend profiter de la tenue d’un futur évènementiel, la semaine spécifique consacrée à cette filière en novembre, pour inciter les jeunes et le public en insertion vers la vie active à s’intéresser à la kyrielle de métiers proposés.

 

VENOY : Le spectre du choix des futurs visiteurs ne se cantonnera pas à quelques cibles. Bien au contraire ! Etudiants, scolaires, jeunes suivant un apprentissage ou pratiquant l’alternance mais également demandeurs d’emploi seront tous les bienvenus lors de cette future manifestation qu’ils soient filles ou garçons.

Si les conditions sanitaires l’autorisent, celle-ci se déroulera cet automne. Entre le 15 et le 19 novembre puisque sa structure instigatrice a déjà posé ses jalons opérationnels en validant les lieux d’accueil de l’évènement.

Les centres de formation professionnels et de promotion agricole à l’instar du CFPPA Auxerre La Brosse seront placés en première ligne de cet organigramme.

Logique puisqu’ils y assurent déjà abondamment par le biais de leurs cursus la promotion de ces métiers si porteurs en matière de débouchés professionnels.

Qu’on se le dise avec la sortie progressive de ce mauvais pas sociétal dans lequel le monde s’est fourvoyé depuis plusieurs mois : le secteur des travaux publics recrute à tout va !

Ne serait-ce que sur le seul territoire de Bourgogne-Franche-Comté, ce sont deux mille postes à pourvoir dans un court laps de temps de deux années. Autant dire une paille à l’échelle temporelle !

Et celles et ceux qui peuvent décemment en bénéficier ne pourront manquer ce rendez-vous que la FRTP BFC (Fédération régionale des Travaux Publics) leur concocte à cette période de petits frimas de novembre.  

 

 

Visite de chantiers et découverte des usages technologiques…

 

Cette semaine sera le vaste reflet des innombrables possibilités que le secteur corporatiste déploie pour optimiser son modernisme et l’usage de nouvelles technicités dans le cadre de ses chantiers.

Présence de drones très utiles pour les géomètres, de simulateurs afin de découvrir la maniabilité virtuelle d’une pelleteuse face à un écran ou d’exosquelettes favorisant la limite de charges trop lourdes qui développent les TMS (troubles musculo-squelettiques) seront autant d’artéfacts devenus indispensables à l’éradication de la pénibilité, notion qui effrayait autrefois les jeunes recrues.

 

 

Les travaux publics vivent leur mutation technologique et le font savoir par l’entremise de ce type de rendez-vous attrayant. Où des visites de chantiers seront également programmées.

Le fil d’Ariane de cette édition 2021 prendra sa source dans le développement durable et les vertus de la transition énergétique ; ce qui n’est pas une surprise en soi.

 

 

Des jobs d’été à foison pour les étudiants : à vos CV !

 

Employant plus de onze mille salariés répartis dans environ 1 100 entreprises, la filière en Bourgogne-Franche-Comté pèse aujourd’hui 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Récemment, son président, l’entrepreneur Vincent MARTIN, profitait d’une rencontre avec le nouveau responsable de Pôle Emploi BFC, Michel SWIETON, pour évoquer les besoins importants du secteur au niveau des embauches.

Sans omettre de surcroît les opportunités éphémères existantes avec l’approche de la période estivale où de nombreux jobs d’été seront ouverts aux étudiants. A vos CV, jeunes gens !

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil